08.06.16

Economie : un train nommé Brésil sur le chemin de la récession

La Banque mondiale prévoit déjà trois années de récession au Brésil. La crise politique est l'une des raisons de l'aggravation des prévisions de la Banque mondiale pour l'économie brésilienne.

« Le Brésil va souffrir d'une contraction de 4% en 2016 et la récession se poursuivra en 2017. Cela entraînera la hausse du chômage, la baisse des revenus réels et l'incertitude politique », a expliqué le rapport de la Banque mondiale. Le PIB du Brésil a diminué de 3,7% en 2015.

Posté par Fatos e Fotos à 14:15 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Quatre photographes du Brésil à découvrir à la Maison européenne de la photographie

Du 15 juin au 28 août 2016

Dès le 15 juin et pour tout l’été, la Maison Européenne de la Photographie inaugure une saison brésilienne inédite.

Les quatre expositions présentées mettent en avant la richesse et la diversité de la production photographique dans un pays où la culture se nourrit de contrastes et de métissage.

Le photographies en noir et blanc, graphiques et énigmatiques, de Marcel Gautherot, magnifient l’architecture moderniste de Brasilia, tandis que les images colorées de Joaquim Paiva s’attachent à montrer l’autre Brasilia, celle des constructions éphémères, baraquements fragiles et bigarrés où vivait un peuple d’ouvriers qui construisaient la ville moderne.

Celso Brandão, cinéaste et photographe, propose quant à lui une vision ethnographique et sensible du pays, interrogeant les coutumes, les légendes et les rituels de la population d’un état du nord-est du Brésil, Alagoas. Enfin, les créations originales de Vik Muniz, issues de la collection de Géraldine et Lorenz Bäumer, réinterprètent des chefs-d’œuvre de l’histoire de l’art à travers un jeu d’échelles qui confère à ces étonnantes compositions différents niveaux de lecture.

mep1

mep2

mep3

mep4

Posté par Fatos e Fotos à 13:07 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Sonic, pionnier du graff sera à Marseille pour une soirée performance

Vernissage et Performance le jeudi 9 juin à partir de 19h

SONIC est né en 1961 à Brooklyn. Il commence le graffiti en 1973 et affectionne particulièrement le métro new yorkais. Initialement inspiré par VINNY de la ligne A, il crée son propre style, le « Wild style Folding letters ». Il peint aussi avec DONDI et RAMMELZEE avec qui il réussit à immortaliser, en 1979, une scène de course-poursuite avec la police, image devenue célèbre par la suite.

LECLERE-MDV 

5 rue Vincent Courdouan -13006 Marseille 

Pour en savoir +: www.leclere-mdv.com

sonic

 

Copyright Sonic 

Posté par Fatos e Fotos à 12:38 - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01.06.16

Kéro, l'histoire d'un gamin des rues, aux éditions Anacaona

Kéro est un gamin des rues et un fils de pute – littéralement. Livré à lui même dans les rues du port de Santos (Brésil), il raconte la cruauté et la brutalité de son quotidien. Élevé par une maquerelle, entouré de putes, de flics pourris, de matons pervers et d’enfants aussi abandonnés que lui, il sait qu’il n’a aucune chance de s’en sortir.

« La vie, c’est comme ça : soit tu nais sous une bonne étoile, soit tu nais dans la merde. Dès le départ, y a ceux qu’ont tout et y a ceux qui s’en prennent plein la gueule. »

Roman ou reportage ? La frontière est floue… Kéro sonne terriblement vrai. L’auteur, Plinio Marcos, était un Brésilien libre et bohème surnommé le « dramaturge maudit ». Il a été fortement censuré pendant la dictature militaire.

Kéro, un reportage maudit est aujourd’hui considéré comme l’un des romans fondateurs de la littérature marginale brésilienne.

Kero-un-reportage-maudit-Plinio-marcos-570x708

 

Posté par Fatos e Fotos à 11:30 - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


18.05.16

Festival de Cannes 2016: Aquarius, du réalisateur brésilien Kleber Mendonça Filho, est en compétition à Cannes

Entre passé et avenir

Aquarius dresse le portrait de Clara (Sônia Braga), une sexagénaire issue de la bourgeoisie, qui refuse de quitter l'appartement où elle réside depuis des années, dans une résidence - qui donne d'ailleurs son titre au film - située non loin des plages de Recife. L'immeuble en question suscite la convoitise d'un jeune promoteur immobilier qui aimerait bien rénover l'endroit. Celui-ci propose donc à Clara un très bon prix pour racheter son appartement. Mais elle campe sur ses positions et se retrouve confrontée à une pression qui ébranle ses certitudes.

Avec ce film divisé en trois chapitres, Kleber Mendonça Filho s'interroge sur les contradictions et les profondes mutations de la société brésilienne actuelle, à cheval entre le poids du passé et son désir de changement.  

Kleber Mendonça Filho est un réalisateur brésilien né à Recife, nord-est du Brésil. Formé au journalisme, il devient critique de cinéma et programmateur, avant de réaliser ses propres films.

Il sort son premier long métrage en 2012, Les Bruits de Recife, et reçoit un accueil très positif de la critique internationale - notamment du journaliste A. O. Scott du New York Times, qui le classe dans les meilleurs films de l'année 2012.

Mendonça cherche avec ses films à produire des images de sa ville natale, qu'il affectionne particulièrement, et à les faire voyager hors des frontières du Brésil.

Aquarius-de-Kleber-Mendonca-Filho

15.05.16

Passion marginale de Sami Korhonen, photographie, collage et technique mixte sur toile

Jusqu'au 31 mai

Centre Culturel Cloître des Billettes

24 rue des Archives 75004 Paris

Passion marginale

Photo: SK 
Marianne I, de la série Passion Marginale, photo, collage, peinture, haute-couture sur toile.

Posté par Fatos e Fotos à 14:10 - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12.05.16

Dans le viseur : Dilma et le feuilleton politique brésilien, épisode 4, la chute

Le feuilleton qui décrit le complexe et troublant scénario politique brésilien, continue de secouer le pays. A 6h34 (heure du Brésil) le Sénat brésilien a confirmé l'éloignement de la présidente brésilienne Dilma Rousseff. Fini la samba !

Avec 55 voix pour et 22 contre, sans aucune abstention, les sénateurs ont décidé que la présidente Rousseff devra être suspendue de ses fonctions pendant 180 jours et devra être jugée pour des crimes de responsabilité.

Mais le vote des sénateurs représente beaucoup plus que l'éloignement de Dilma: la maison a commencé à mettre fin à l'ère du PT (Parti des travailleurs). Les 13 années du PT aux commandes du pays arrivent à sa fin - une fin bien mélancolique, d'ailleurs – avec un parti plongé dans les scandales financiers et dans l'incapacité de sauver sa présidente qui, après tout, tombera par la faute de sa propre incompétence.

Face aux crises politiques, économiques et éthiques au sein du gouvernement, Dilma Rousseff a submergé le pays dans le chaos. Son départ est la première étape pour remettre le Brésil de nouveau sur les rails.

Posté par Fatos e Fotos à 12:59 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

02.05.16

Mauricio Oliveira installe Tropiques utopiques au K.A.B à Paris

Exposition du 12 au 29 mai 2016

Le KAB

Square des Batignolles - 75017 Paris

Le « cycle du caoutchouc » répresente un événement important de l’histoire économique et sociale du Brésil. Cette histoire est liée à l’extraction et à la commercialisation du caoutchouc dont la découverte de la vulcanisation et de la chambre à air, dans les années1850 en France, donna lieu à une fièvre extractive.

Dans les années 1920, Henry Ford créa une ville au coeur de l’Amazonie : Fordlandia, source d’approvisionnement en caoutchouc pour les pneus des voitures Ford. Projet qui se révéla beaucoup plus compliqué que ce dernier n’avait imaginé et ne prospéra finalement pas longtemps.

Tropiques Utopiques évoque l’échec d’un homme – celui d’Henry Ford - génie de l’industrie automobile fondateur d’un nouveau modèle de ville, productrice de caoutchouc, au beau milieu de la jungle amazonienne et le met en parallèle avec la défaillance d’un groupe d’entrepreneurs qui ont essayé sans succès de dompter un environnement sauvage pour le plier à leurs exigences industrielles et qui, lorsqu’ils ont enfin réussi à produire certains latex, se sont retrouvés en concurence avec le caoutchouc synthétique mis au point entre temps par les Russes, et bien moins cher à produire...

Mauricio Oliveira est diplômé de l'école des Beaux arts de Salvador de Bahia (Brésil). Il vit et travaille à Lyon.

KAB OLIVEIRA

Posté par Fatos e Fotos à 19:36 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,