15.03.15

Brésil : Des milliers de brésiliens réclament la destitution de la présidente Dilma Rousseff

Des milliers de brésiliens prévoient de manifester contre le gouvernement Dilma aujourd'hui 15 mars dans 65 villes du pays. A São Paulo, la concentration des manifestants est prévue pour 14h (heure locale) sur l'Avenida Paulista.

Les protestations contre la présidente Dilma Rousseff ont été convoquées via les réseaux sociaux. La plupart des groupes qui organisent les manifestations défend la mise en accusation du gouvernement et la destitution de la présidente Rousseff, en utilisant comme argument la corruption gouvernementale, le scandale du groupe Petrobras et les coûts élevés des impôts et taxes, entre autres reclamations.

En plus de villes comme São Paulo, Rio de Janeiro et Brasilia, il y aura des manifestations dans plusieurs villes à l'étranger telles que Londres, Boston et Sydney.


14.03.15

Brésil : Nouvelle exposition du photographe brésilien Marcus Brandão

Réflexions Messines Opus 15 online

Et à la Porte des Allemands  à METZ dans le cadre du Parcours d'Artistes.

Du 18 mars au 1er avril

Du mardi au dimanche ( fermé le lundi )

De 14h à 17h

Au printemps, la ville de Metz se met en fête. Et de la cathédrale au Centre Pompidou, de la gare au château d’eau, le promeneur déambule dans les rues, profitant de l’écrin que la nature fait à tous ces monuments et des images qui s’embrassent dans les reflets

Pour en savoir +: www.marcusbrandao.fr/Reflexions/RefletsOpus15/

marcus_brandao_opus15_02

Posté par Fatos e Fotos à 15:45 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

18.02.15

Brésil : POL'ART nouvelle exposition de l'artiste brésilienne Lucia Mamos-Moreaux

Du 21 février au 21 mars 2015

Avec Lucia Mamos-Moreaux. Exposition collective sur l'univers du polar organisée par la Ville de Versailles.

"Inspirée par les romans policiers et les événements tragiques du quotidien diffusés par les médias, j'ai voulu créer un œil artistique occulte prenant en flagrant délit les mouvements humains les plus déprimants." Lucia Mamos-Moreaux

Horaires: Mardi et jeudi : 14 h - 19 h

Mercredi et samedi : 10 h - 18 h

Vendredi 14 h - 18 h

Fermeture dimanche, lundi et jours fériés

Bibliothèque Municipal de Versailles

5 rue de l’Indépendance Américaine

78000 VERSAILLES

 

LuciaMamos-Moreaux-Tentative de Meurtre

 

LuciaMamos-Moreaux-Crime au Couteau

 

LuciaMamos-Moreaux-Crime à la Hache

 

LuciaMamos-Moreaux Meurt sur l'asphalte

 

LuciaMamos-Moreaux Le baiser sur l'asphalte

 

Posté par Fatos e Fotos à 19:43 - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


31.01.15

Spectacle Cie Ophelia Théâtre : Le soleil juste après

Du 6 au 14 février 2015

Danse – Théâtre – Musique – Cirque – Chant

Avec 11 artistes du Brésil, du Maroc et du Togo

Ecriture et mise en scène : Laurent Poncelet

« La création ébranle, décape et ne laisse personne indemne : c’est une véritable claque. Les spectateurs disent en ressortir sonnés, secoués, bouleversés. Face à une urgence qui prend à la gorge et désarçonne, et à la force poétique qui en jaillit. C’est du feu. Le thème : la jeunesse, celle des périphéries du monde, avec ses colères, ses peurs, ses rêves. Et son énergie de vie. Avec comme armes les corps, les corps qui luttent et qui dansent, qui se jettent et défient le vide, jusqu’au bout, jusqu’à l’épuisement. Jusqu’à la transe. Emportés par ce qui brûle en eux. Ils dansent, dans un rythme effréné, dans un tourbillon de sonorités et de langues, ils dansent, soulevés par les percussions et chants gnawa, mina ou brésiliens. C’est un cri et un hymne à la vie aux frontières floues entre musique, danse, théâtre et cirque. Un spectacle total avec des mots comme des uppercuts. »

La Parole Errante – Montreuil

TARIFS : 

15 euros / 12 euros (groupes) / 7 euros (chômeurs, minima sociaux, étudiants)

Tout public à partir de 10 ans

RESERVATIONS :

par téléphone 07 83 08 91 32 ou par mail reservation.opheliatheatre@gmail.com

Pour en savoir + : www.opheliatheatre.fr

bandeau soleil 4 réduit

Posté par Fatos e Fotos à 14:33 - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

12.01.15

Salon du livre de Paris : le Brésil sera l'invité d'honneur de l'édition 2015

En 2015, le Brésil sera l'invité d'honneur du Salon du livre de Paris, l’occasion de montrer au public français la diversité de la culture et l’universalité de la littérature brésilienne.

Une délégation de 48 auteurs sera présente à Paris du 20 au 23 mars prochain, reflétant la richesse de la production intellectuelle contemporaine du pays. 

salondulivre15

Posté par Fatos e Fotos à 11:37 - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20.12.14

Festafilm : 7è édition du festival de cinéma lusophone et francophone de Montpellier

Du 18 au 21 décembre

8 pays (Brésil, Portugal, Angola , Guinée Bissau, France, Belgique, Luxembourg et Canada )

+ de 80 films (longs-métrages , documentaires et courts-métrages )

4 lieux (Centre Rabelais, Hôtel Mercure Centre Comédie, cinéma Utopia, l'Acfa)

3 concerts à la Laiterie aux Beaux Arts

2 expositions photographiques

Au programme :

Compétition Internationale

35 courts-métrages

Sélection Regards du monde

3 longs-métrages, 14 documentaires et 5 courts-métrages

Sélection Femmes du Monde

1 long-métrage, 5 documentaires, 9 courts-métrages

Villes Jumelées (Montpellier – Rio de Janeiro)

5 courts-métrages en présence des réalisateurs montpelliérains

version4

Autour du festival : deux expositions photographiques jusqu'au 27 janvier à l'Hôtel Mercure Centre Comédie

Coupe du monde 2014, regards brésiliens

Des images étonnantes - prises par les photographes brésiliens André Porto, Carol Cury, Cristiana Giustino, Hilton de Souza, Peter Ilicciev et Reinaldo Canato lors de la Coupe du Monde 2014 au Brésil.

ff5

 

 

 

 

 

ff6

Pictorialites par l’artiste Jean-Pierre Bigas

Programmation complète : www.festafilm.fr

festafilm1

ff2

ff3

ff4

Posté par Fatos e Fotos à 20:48 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Festafilm: festival du film rend hommage aux femmes dans le monde du cinéma

Le monde filmé exclusivement par des hommes ? Pendant plus de 50 ans le monde était filmé exclusivement par eux. Il était donc vu à travers un regard masculin et reflétait une certaine vision du monde, une vision d'hommes. En France, il a fallu attendre les années 70 pour que les femmes cinéastes entrent dans le monde fermé du cinéma. 

Qu'en est-il aujourd'hui ? Quelle est la place des femmes dans le monde du cinéma actuellement ? D’un point de vue international, certaines organisations tentent de dresser un tableau de la place des femmes dans le monde du cinéma et de les aider à y évoluer.

C’est le cas de l’ONG Women in film qui publie un rapport sur l’emploi des femmes dans les métiers du cinéma (hors actrices). Cette étude est basée sur les 250 films les plus populaires de 2011. Les femmes y représentaient 5% des réalisateurs seulement, et 18% de l’ensemble comprenant réalisateurs, producteurs exécutifs, scénaristes et autres directeurs de la photographie. En France, elles répresentent entre 15% et 20% des films difusés. Dans les écoles de cinéma, les femmes sont aussi présentes (44%) que les hommes (56%).

De l'autre côté de l'Atlantique

Etre une femme et réaliser des films reste un défi au Brésil et en Amérique latine. Les femmes sont encore une minorité dans le cinéma brésilien. En dépit des avancées dans le domaine cinématographique (entre 1981 et 1990, les femmes ont réalisé 3,27% de tous les longs métrages produits au Brésil), les femmes ont réalisé 15,37% des films sortis entre 2001 et 2010.

Comme aux États-Unis, où le marché cinematographique est contrôlé par de studios et de grandes sociétés, au Brésil, les femmes sont plus présentes dans la réalisation de documentaires, qui ont des coûts inférieurs. Parmi les films à gros budget, la participation des femmes est plus faible.

Cinéma de femmes

Toutes les cinéastes - brésiliennes, latino-américaines et françaises - interpellées par cette question rejettent l'idée d'avoir un fil conducteur dans leur travail. 

"Ce serait tout simplement limiter le regard féminin, qui est multiple".

"Ce sont des choix personnels, pas de genre".

"Les femmes brésiliennes, ainsi que les latino-américaines, fuient les stéréotypes : on nous imagine souvent en train de danser la samba avec un panier sur la tête. Bien sur que nous aimons danser, mais nous aimons aussi faire des films, avec lesquels nous voulons montrer un autre Brésil et un autre type de femme".

Femmes recompensées

Au Festival de Cannes : la Néo-Zélandaise Jane Campion a obtenu la Palme d'or pour son film The Piano en 1993.

Le César : Tonie Marshall pour son film Vénus beauté institut en 2000.

L'Oscar : En 2010, Kathryn Bigelow  fut la première femme à remporter l'Oscar avec The Hurt Locker. Avant elle, Sophia Coppola (Lost in Translation, 2003) avait été la première femme a être nominée dans cette catégorie.

L'édition 2014 du Festafilm rend hommage aux femmes dans le monde du cinéma. Des 87 films à l'affiche cette année, 23 ont été réalisés par de femmes, soit 26%. Une table ronde consacrée à ce sujet est proposée aujourd'hui à 16H au Centre Rabelais.

Pour suivre toute la programation : www.festafilm.fr