10.08.12

Pauta do dia : defendendo a profissão de jornalista

532833_368482423216206_1522161948_n

Para ser jornalista é preciso gostar muito do que se faz, pois a profissão é difícil e o retorno não é sempre o esperado. É preciso, também, ter muita dedicação e compromisso. Compromisso com o leitor, com o telespectador, com o ouvinte, com o internauta. É necessário noticiar a verdade e ser verdadeiro nas suas intenções, ainda que o retorno financeiro não condiza com o trabalho executado.

O jornalista antes de ser jornalista é um cidadão e com esta consciência é que ele trabalha a notícia.

Vitória dos jornalistas: Senado aprova PEC do Diploma em segundo turno

O Plenário do Senado aprovou, nesta terça-feira (7), a Proposta de Emenda à Constituição (PEC)33/2009, conhecida como PEC dos Jornalistas. A proposta, aprovada em segundo turno por 60 votos a 4, torna obrigatório o diploma de curso superior de Comunicação Social, habilitação jornalismo, para o exercício da profissão de jornalista. A matéria agora segue para exame da Câmara dos Deputados.

Para finalizar, fica a declaração de Luís Nassif, jornalista e vencedor do Prêmio de Melhor Jornalista de Economia da Imprensa.

Nasci jornalista. Vou morrer jornalista. E lutar até o último dia pelos valores que elevaram nossa profissão à condição de bem público, até mesmo em brigas inúteis pelos valores que dona Tereza me ensinou desde cedo, quando se tornou a primeira pessoa a me sonhar jornalista”.

images

 

Posté par Fatos e Fotos à 14:52 - Permalien [#]
Tags : , ,


09.08.12

Indiens : un diaporama pour marquer la Journée internationale des peuples autochtones

Grâce à la collaboration unique de photographes de renommée internationale, ce diaporama sur fond musical rassemble 18 photos spectaculaires de communautés indigènes et leurs environnements variés.A l'occasion de la 18e Journée internationale des peuples autochtones des Nations-Unies, Survival International publie une galerie de photos de tribus indigènes et de leurs territoires vus du ciel.

Il nous emmène au Brésil à la rencontre des Indiens isolés; dans le territoire subarctique des Innu du Canada; dans les îles Andaman, chez les descendants des premiers migrants du continent africain vers l'Asie, et dans bien d'autres contrées encore.

Survival a créé à l'attention des médias une version courte de la galerie 'Tribus vues du ciel', disponible sur demande.

La Journée internationale des peuples autochtones, célébrée chaque année le 9 août, a été décrétée en 1994 par les Nations-Unies pour sensibiliser le public aux problèmes auxquels sont confrontés les peuples autochtones et pour améliorer la situation de leurs droits de l'homme.'

 

foto_gleilson_miranda_11935069_cropped_copy_screen_mobile

 

 

© Gleison Miranda / FUNAI / Survival

Posté par Fatos e Fotos à 11:31 - Permalien [#]
Tags : , ,

São Paulo : o coração da América Latina bate aqui. E o meu também !

header_logo_csp

Meu coração tropical está cansado ouvir falar mal de São Paulo. Meu coração tropical está cansado de ouvir que em São Paulo não tem nada para fazer. Então vai um resumo (pois eu poderia escrever milhares e milhares de páginas sobre São Paulo) dessa cidade genial onde todos se encontram (até os narcisistas egocentricos são bem-vindos e o lugarzinho deles já está reservado !). Como toda boa paulistana, meu coração é grande e sou tolerante. Faz parte do meu karma ! Silvana Conte

‘São Paulo, onde o Brasil e o mundo se encontram. Uma terra, muitos povos, várias faces. A diversidade foi fundamental para o crescimento da cidade e contribuiu substancialmente para compor um cenário cultural de atrações extremamente rico e original, que proporciona aos turistas, nacionais e internacionais, uma experiência intensa neste pólo de entretenimento.

Não à toa, São Paulo é hoje o principal portão de entrada do Brasil. O turista descobriu que a cidade não é apenas o maior centro econômico da América Latina mas também a capital latinoamericana da cultura, da vanguarda, da moda, do entretenimento e do conhecimento, onde as economias criativas e os talentos estão cada vez mais fortes.

Metrópole antenada, que aponta tendências, São Paulo convive de forma saudável com toda a sua diversidade. Formada por mais de 70 nacionalidades e brasileiros de todas as regiões, tem espaço para as mais variadas religiões, credos e costumes e serve de exemplo para o mundo.’

Praias de São Paulo

O litoral paulista tem cerca de 700 km de extensão, 60% de praias. Belas paisagens. Rico em opções de lazer e turismo. São 16 municípios litorâneos.

Possui também um complexo ecossistema em estuários, manguezais, restingas, cavernas, rios, costões e cerca de 149 ilhas. As melhores praias estão no litoral norte. No litoral sul existem várias áreas de preservação ambiental nos municípios de Iguape, Cananéia e Peruíbe.

Fonte : www.cidadedesaopaulo.com/sp/

P.S. : Para aqueles cuja visão é limitada e não conhecem o litoral paulista, seguem dois visuais. Para aqueles que conhecem, saudades de Maresias...!

08353266

 

praias2_viagem

 

 

Posté par Fatos e Fotos à 11:10 - Permalien [#]
Tags : , ,

06.08.12

Photographie : Felipe Fontoura expose une nouvelle série de photos sur la vie à Paris

Du 08 au 29 septembre

Galerie Ricardo Fernandes

7 rue du Vertbois - Paris - France

Felipe Fontoura, artiste brésilien originaire de Curitiba, nous propose avec l’exposition Capsule de Vie sa vision de l'existence. 
Il cherche à illustrer toutes les origines de la vie, d'où quelles viennent, dans tous les recoins. Dans cette nouvelle série photographique, l’artiste semble questionner la modernité et son rapport à la vie.

Le tournant qui prend l'espèce humaine tendrait à malmener la vie dans son processus naturel, à la transformer en produit de consommation. Felipe nous induit à penser que l'on pourrait jouer avec la vie comme si elle était une marchandise.

«Cette série de photographies est née d'un jeu traditionnel du Sud du Brésil. Quand le climat est nuageux ou pluvieux, la tradition veut que l'on prie Santa Clara et que l'on pose un œuf sur un mur afin que le jour suivant soit lumineux et ensoleillé. Je me suis inspiré de cette histoire pour partir dans les rues, un œuf dans une main et mon appareil photo dans d'autre. Cette capsule contenant la vie est devenue mon objet d'art. La vie n'est-elle pas elle-même une forme d'art ?

Au travers les différentes images et paysages, j'ai compris tout le potentiel contenu dans l’œuf: sa forme est indomptable et sa couleur variable. Avec l’œuf, c'est comme si j'avais porté la vie partout où je suis allé. Une forme de vie qui tourne sur elle, embryonnaire et fascinante. Et par la magie de son existence, les rayons de soleil battent dans ma fenêtre, le lendemain.» Felipe Fontoura 

OVO (VIII)

 

Posté par Fatos e Fotos à 13:15 - Permalien [#]
Tags : , ,

03.08.12

Musique : Batucanfare, l’énergie contagieuse made in Brésil

Tellement contagieuse que depuis sa création à Montpellier au printemps 2010, le groupe ne cesse de s’agrandir : aujourd’hui le groupe - qui au départ était composé de 7 personnes - en possède presque 20.

« C’est un groupe démocratique et ouvert à tous ceux qui aiment la musique brésilienne, explique Frederico », saxophoniste.

La Batucanfare est une idée originale de quelques musiciens brésiliens Frederico (Porto Alegre), Carolina (João Pessoa), Leonardo (Rio de Janeiro) et César (Belém) qui se sont retrouvés afin de revivre l’ambiance des carnavals brésiliens et animer la scène montpelliéraine. « Au début, on jouait les traditionnelles marchinhas de carnaval que l’on écoutait au Brésil il y a longtemps - rien à voir avec le spectacle des défilés de Rio ! Et puis, on a décidé de faire un mix entre la batucada et la fanfare. Le mélange a eu un énorme succès ! La Batucanfare était née ! », raconte Léo, percussionniste.

Le mélange a tellement pris, que le groupe joue aussi l’afro-samba, la lambada, l’afoxé, l’Olodum, le frevo, le funk, le reggae et le maracatú.

Et ce n’est pas tout : ils ont élargi leur répertoire en intégrant d’autres rythmes musicaux, notamment ceux de la chanson française. Comme l’explique Caroline (percussionniste), « l’idée de mélanger d’autres cultures musicales nous plaît énormément. Notre objectif est de jouer, s’amuser tout en faisant plaisir au public ».

Depuis 2011, la Batucanfare parcourt la France en distribuant son énergie musicale. Le groupe sera aux Estivales, sur l’Esplanade de Montpellier, ce soir à partir de 20H.

522935_134143773387211_1540018773_n

 

Posté par Fatos e Fotos à 16:26 - Permalien [#]


02.08.12

Littérature : Hotel Brasilia de João Almino mêle espoirs, exploits, mystères et perdition

couv-1092

Ed. Métailie - En librairie le 6 septembre

‘J’ai eu le plaisir de recevoir ce livre avant sa sortie - prévue pour début septembre prochain. Il est devenu mon compagnon de lecture cet été. Quand je suis née, Brasília existait déjà.  Découvrir  la naissance de la capitale à travers les yeux d’un jeune homme fut une belle aventure. Toute la diversité culturelle, sociale et géographique brésilienne y est réunie dans ces 224 pages. Un vrai coup de cœur mêlé d’espoirs, d’exploits, de mystères et de perdition’. S. Conte

Une nouvelle capitale est en train de s’élever au centre du Brésil, toutes sortes de gens confluent vers ce nouvel espoir de travail et de vie.

Le père du héros se donne pour mission de relater au jour le jour dans ses cahiers cette nouvelle vie en train d’éclore. Il vit à Cidade Livre, la Ville libre, appelée plus tard Nucleo Bandeirante, entre ville provisoire et bidonville, peuplée d’ouvriers, d’ingénieurs, de commerçants et de prostituées.

Avec lui, il y a son jeune fils, le narrateur, et ses deux tantes adoptives, Matilde et Francisca, sources d’étonnements et d’émois.
Ce récit de la construction de Brasilia entre 1956 et 1960 mêle les espoirs et les exploits, les constructeurs de la ville, les visiteurs célèbres ou non, les bâtisseurs de société et les rêveurs des sectes qui s’assemblent dans le désert du planalto brésilien.


Au moment où il croit lire un reportage sur une utopie réalisée le lecteur tombe dans les rets du romancier et dans ce tourbillon vertigineux qu’est la subjectivité. Il se perd sur les traces de Valdivino, le paysan du Nordest, et de son mystérieux grand amour, la prophétesse Iris Quelemém qui règne sur le jardin du Salut.

Il suit les courses du jeune garçon fasciné par la cycliste aux tresses brunes, l’épopée de l’ouverture de la route Brasilia Belem, les amours clandestines du père, les spéculations financières et les dettes qui le jetteront dans la prison où va le voir son fils adulte pour comprendre ses secrets.

João Almino capte les voix qui affluent vers cette ville mythique et les restitue dans un incomparable style transparent à l’image de la lumière de Brasilia.

João ALMINO

Né au Brésil dans le Rio Grande do Norte en 1950, il est l’auteur du Quintet de Brasilia (5 romans situés dans cette ville) ainsi que d’essais de philosophie et de littérature. Il a enseigné à Mexico, Berkeley, Standford et Chicago. Il est actuellement consul général du Brésil à Madrid.

Posté par Fatos e Fotos à 15:26 - Permalien [#]

30.07.12

Peinture : Adélio Sarro, l’art et la manière de voir par le toucher

Exposition accessible aux personnes aveugles et malvoyantes  

Organisateur : Ricardo Fernandes

Commissaire d’exposition : Thierry Renaudin-Viot

Exposition du 03 septembre au 03 octobre 2012

Ouvert tous les jours de 11h à 19h, entrée libre

Cloître des Billettes

24, rue des Archives

75004 PARIS

L’exposition TOUCHER POUR VOIR ? est née de la volonté de l’artiste Adélio Sarro de permettre aux personnes aveugles ou malvoyantes de comprendre et d’accéder à son travail.

Au-delà des propriétés émotionnelles et anthropologiques de ses peintures, l’artiste s’efforce de rendre son travail accessible en stimulant la perception tactile.

Adélio Sarro développe alors sa propre méthode pour amener les personnes aveugles ou malvoyantes à l’expérience de ses peintures par la lecture en braille des légendes inscrites sur chacun de ses tableaux. 

Les visiteurs peuvent également toucher les peintures et éprouver les figures et les couleurs, représentées par les différentes textures et reliefs qui composent ses travaux. Les personnes non-voyantes peuvent ainsi distinguer les échelles chromatiques par la perception tactile et se représenter l’ensemble du tableau.

Grâce à son art, Adélio Sarro offre une nouvelle dimension de figuration et permet de lier les sens à l’interprétation.

Adélio Sarro est né en 1950 à Andradina, État de São Paulo au Brésil. 

Trilhos Urbanos

 

Posté par Fatos e Fotos à 12:14 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

27.07.12

Bienal de Veneza : entre destaques e territórios comuns, a mostra busca novos horizontes

De 29 de agosto a 25 de novembro

A 13ª Bienal Internacional de Arquitetura de Veneza será a grande ocasião do ano para acompanhar os rumos desta atividade que passa por plena revolução criativa nas últimas duas décadas. Previsto para durar até 25 de novembro, o evento inaugura para o público no dia 29 de agosto. Nessa data, o português Álvaro Siza receberá seu segundo Leão de Ouro – agora, pelo conjunto da obra.

Enquanto a mostra oficial reúne 55 participações nacionais nos pavilhões do Giardini, dentre elas, a do Brasil (com curadoria de Lauro Cavalcanti), Veneza assiste a mais de uma dúzia de eventos paralelos, todos eles tendo a arquitetura - e, de alguma maneira, os "territórios comuns" - como foco.

A edição 2012 busca novos horizontes para a profissão, dentro de um cenário europeu com poucos recursos financeiros, mas com muita criatividade.

Álvaro Siza leva Leão de Ouro em Veneza

O português Álvaro Siza será premiado com o Leão de Ouro pelo conjunto de sua obra na 13ª Bienal Internacional de Arquitetura de Veneza. Esta é a segunda vez que o arquiteto é laureado no evento italiano - a primeira foi em 2002, quando ele recebeu o Leão de Ouro pelo projeto da Fundação Iberê Camargo, que fica em Porto Alegre (RS).

Para saber + : www.viagemsemprograma.com/

premio_leaoouro_siza_04

Alvaro Siza

 

Posté par Fatos e Fotos à 10:57 - Permalien [#]

26.07.12

Exposition : Du temps libre pour l'Art, quand le Brésil et l’Allemagne se retrouvent à Paris

Vernissage le 16 août

Exposition du 13 août au 1 septembre

Cette exposition propose les œuvres de six artistes talentueux : les brésiliens Antonio Sérgio Moreira, Felipe Fontoura, Leopoldo Martins, Lucia Adverse, Sérgio Bello et l’allemand Roland Schmitz.

L'événement est l'occasion de faire dialoguer des œuvres - photographies, peintures et sculptures - dans une ambiance colorée et estivale. 

Galerie Ricardo Fernandes

7, rue du Vertbois Paris 

 

DSC09655felipe

 

Posté par Fatos e Fotos à 10:24 - Permalien [#]

25.07.12

Arte : Vik Muniz transforma tiras e pedaços de papel em arte

Jornais, revistas, histórias em quadrinhos e livros. Uma infinidade de tiras e pedaços de papel se transformaram, pelas mãos do brasileiro Vik Muniz, em reproduções de importantes telas de Van Gogh, Cézanne, Manet e outros.

O resultado pode ser visto até o final do mês na Galerie Xippas, no bairro do Marais, em Paris.

Vik Muniz - Pictures of Magazine 2

Galerie Xippas
108, Rue Vielle du Temple – Paris
Até 28 de julho

vik_muniz_paris_claudia_08

Vik Muniz

 

Posté par Fatos e Fotos à 12:11 - Permalien [#]