04.04.15

Brésil : 17e édition du Festival du cinéma brésilien de Paris

Du 7 au 14 avril

L'Arlequin

76, rue de Rennes Paris

Au programme de cette 17e édition :

- 5 films Hors Compétition


- 8 films de fiction inédits, en Compétition pour le Prix du Public


- 7 documentaires inédits
- 4 films pour le Jeune Public


Et deux thématiques :

Cinéma et littérature
 :

Pour prolonger le voyage en littérature brésilienne initié en mars avec le Salon du Livre, le Festival du cinéma brésilien de Paris proposera une sélection de 8 films adaptés d'œuvres littéraires - une occasion de (re)découvrir des classiques du cinéma et de la littérature :

- A la gauche du père de Luiz Fernando Carvalho (2001, d'après Raduan Nassar)

- Le Baiser de la femme araignée de Hector Babenco (1985, d'après Manuel Puig)

- Capitaines des sables de Cecília Amado (2011, d'après Jorge Amado)

- Dona Flor et ses deux maris de Bruno Barreto (1976, d'après Jorge Amado)

- Histoire de Fausta de Bruno Barreto (1987, d'après Naum Alves de Souza)

- Leçon d'amour de Eduardo Escorel (1975, d'après Mário de Andrade)

- Mon bel oranger de Marcos Bernstein (2012, d'après José Mauro de Vasconcelos)

- Sècheresse de Nelson Pereira dos Santos (1963, d'après Graciliano Ramos)

Cinéma et Musique :

Maria Bethânia, icône de la musique brésilienne, fête cette année ses 50 ans de carrière. Cet anniversaire sera l’occasion de faire (re)découvrir l’artiste, soeur de Caetano Veloso, sous un angle intime, fort et simple à travers trois documentaires qui vous emmèneront notamment à Bahia, dans sa ville natale, avec Gilberto Gil, Caetano Veloso et bien d'autres...

Samba !

Deux documentaires passionants nous plongeront dans l'univers de la samba :

- Les Dames de la Samba de Suzana Lira, ou la riche histoire multifacette et méconnue des femmes noires dans la samba.

- Samba & Jazz de Jefferson Mello, la formidable histoire d'amour qui unit le Jazz américain et la Samba brésilienne...

Au total, une trentaine de films, des invités et des rencontres !

Pour en savoir + : www.festivaldecinemabresilienparis.com

 

FCBP15-kv-p

 

 

 

 

 


16.03.15

Brésil : Le 15 mars 2015 marque la ruine historique du PT

Calmement, les manifestants qui prostestatient hier contre le PT, demandaient aussi la punition des politiciens corrompus et l'impeachment de Dilma. Un grand moment de prise de conscience pour les brésiliens et pour la démocratie !

Alors que les partisans du gouvernement parlaient de haine, violence et coup d'état, les manifestants amenaient leurs enfants et leurs grand-mères battre le pavé dans tout le pays. Avec des affiches écrites à la main et des banderolles aussi mais sans les partis politiques. Dans les rues, un moment de prise de conscience des gens qui ne suportent plus la politique du PT.

Il y a trente ans, à cette même date, a pris officiellement fin le régime militaire qui a durée 21 ans. Plus de 1,4 millions de Brésiliens ont pris les rues hier pour protester contre le PT, le parti qui est au pouvoir à Brasilia depuis douze ans.

"Out PT" était le cri qui unissait la majorité absolue des manifestants. Et le "Out Dilma" aussi. Dilma est la présidente, et sur elle tombe la faute immédiate de la faillite morale, éthique et politique de son parti. Le 15 mars 2015 marque la ruine historique du PT.

bandeira-brasil

Posté par Fatos e Fotos à 13:07 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15.03.15

Festival International de Films de Femmes : Le parallèle Nature/Culture n’a jamais été aussi urgent qu’aujourd’hui

Jusqu'au 22 mars

LES SEMEUSES

Pour sa nouvelle édition, la fièvre monte au Festival International de Films de Femmes et ce n’est pas dû au réchauffement climatique mais bien à la venue à Créteil des semeuses 2015.

Après les Glaneuses d’Agnès Varda, les Semeuses proposent de traiter le problème à la racine et de reprendre les sillons pour y ensemencer et générer de nouvelles pousses, d’autres cultures.

Le parallèle Nature/Culture n’a jamais été aussi urgent ni parlant qu’aujourd’hui. A Détroit, Fukushima, au Québec, au Brésil, des femmes filment l’invention d’une autre ère énergétique et économique.

Et la fièvre continue de monter avec les Réalisatrices Equitables, invitées d’honneur du festival. Elles viendront présenter leurs initiatives et leur combat.

Des données alarmantes pour l’ensemble des institutions conduisent en effet ce collectif québécois à revendiquer l’accès à part égale au Fonds Canadien de Télévision. Aujourd’hui, les institutions de financement sont toutes sensibilisées au problème de l’équité.

Nos amies québécoises deviennent un exemple pour les européennes. Elles seront présentes aux côtés des réalisatrices et scénaristes françaises, aux côtés des espagnoles de la CIMA, pour un colloque sur les écritures cinématographiques et leur évolution.

Et ce n'est pas tout. Cette année, la compétition est habitée par de jeunes réalisatrices qui ont l’audace d’affronter certains interdits autour de la sexualité, l’argent, la mort, la révolte contre la violence, l’avenir de notre planète, les réseaux de prostitution africaine, les nouvelles familles, l’amour. Avec des pays aussi rares que l’Ethiopie, l’Iran, le Pakistan, la Grèce, la compétition offrira de belles occasions de débats et de rencontres.

Pour en savoir + : www.filmsdefemmes.com

fff2015-invit-recto-sslogo

14.03.15

Brésil : Nouvelle exposition du photographe brésilien Marcus Brandão

Réflexions Messines Opus 15 online

Et à la Porte des Allemands  à METZ dans le cadre du Parcours d'Artistes.

Du 18 mars au 1er avril

Du mardi au dimanche ( fermé le lundi )

De 14h à 17h

Au printemps, la ville de Metz se met en fête. Et de la cathédrale au Centre Pompidou, de la gare au château d’eau, le promeneur déambule dans les rues, profitant de l’écrin que la nature fait à tous ces monuments et des images qui s’embrassent dans les reflets

Pour en savoir +: www.marcusbrandao.fr/Reflexions/RefletsOpus15/

marcus_brandao_opus15_02

Posté par Fatos e Fotos à 15:45 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


02.03.15

CINELATINO : 27è Rencontres de Toulouse - l’Amérique latine ne manque pas de nouvelles luttes

Du 19 au 29 mars

Cette année également à PARIS et à AUBERVILLIERS !
les 18, 19, 23 et 29 mars

Frappées par la crise économique mondiale depuis deux ou trois ans, les expériences politiques latino-américaines, qui avaient donné des espoirs à tous les peuples du monde, sont aujourd’hui mises en question : l’Amérique latine ne manque pas de nouvelles luttes.

En commun, mémoire et justice dans ce continent de migrations si continûment ravagé par les brutalités. Mais les Amériques latines sont aussi, encore et toujours, des terres d’exploration et d’inventivité sociale, culturelle et politique.

À la recherche de l’inédit mais surtout de la phosphorescence, de ce qui peut subjuguer tout en donnant l’occasion de penser, l’équipe de sélection des films documentaires de l’ARCALT a choisi 21 longs-métrages – dont 7 pour la compétition – et 6 courts, afin de vous immerger dans les représentations du réel des mondes latino-américains.

Programmation complète : www.cinelatino.com.fr

cinelatino2015-web

25.02.15

Brésil : Tropiques Utopiques, nouvelle exposition de l'artiste brésilien Mauricio Oliveira

Peintures & Installations

Du 28 février au 22 mars 2015

Vernissage vendredi 27 février à 18h30

Chapelle des Capucins – Aigues Mortes

Né dans la mystique et ensoleillée ville de Salvador de Bahia au Brésil, Mauricio Oliveira est un peintre figuratif et coloriste. Depuis 2011, Mauricio vit et travaille dans le sud de la France.

Au travers ses peintures et ses installations, Mauricio Oliveira propose une vision contrastée de la société brésilienne et plus largement de la société globalisée. Au jeu de l’observateur observé, Mauricio répond : « Je veux détruire le regard de l’autre pour créer un autre regard. Ce nouveau regard, c’est la rencontre de l’univers du spectateur et du mien. »

Decadanse 108x86

La cadence de la Samba

18.02.15

Cinéma : Festafilm présente Tence Mena, dans le cœur des femmes

Le 7 mars à 15H30

Maison pour Tous Melina Mercuri à Montpellier

Entrée libre

Réservation conseillée au 04 99 92 23 80

"Tence Mena, dans le coeur des femmes", réalisé à Madagascar en 2012.

Il dresse le portrait intime d'une chanteuse à succès – Tence Mena - tout en montrant une image positive et empreinte d'espoir de ce pays.

Au-delà de lʼitinéraire et du quotidien de lʼartiste - qui rêve de conquérir le monde avec la musique malgache - ce film sʼattache à montrer lʼimpact que Tence Mena peut avoir sur la vie des Malgaches, et notamment des femmes.

Sur scène, comme un cri de ralliement, presque un cri de guerre, poing levé dans ses habits militaires, elle leur lance : « Samy Mahery », « nous sommes tous égaux ».

Tence Mena Melina

Posté par Fatos e Fotos à 19:48 - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Brésil : POL'ART nouvelle exposition de l'artiste brésilienne Lucia Mamos-Moreaux

Du 21 février au 21 mars 2015

Avec Lucia Mamos-Moreaux. Exposition collective sur l'univers du polar organisée par la Ville de Versailles.

"Inspirée par les romans policiers et les événements tragiques du quotidien diffusés par les médias, j'ai voulu créer un œil artistique occulte prenant en flagrant délit les mouvements humains les plus déprimants." Lucia Mamos-Moreaux

Horaires: Mardi et jeudi : 14 h - 19 h

Mercredi et samedi : 10 h - 18 h

Vendredi 14 h - 18 h

Fermeture dimanche, lundi et jours fériés

Bibliothèque Municipal de Versailles

5 rue de l’Indépendance Américaine

78000 VERSAILLES

 

LuciaMamos-Moreaux-Tentative de Meurtre

 

LuciaMamos-Moreaux-Crime au Couteau

 

LuciaMamos-Moreaux-Crime à la Hache

 

LuciaMamos-Moreaux Meurt sur l'asphalte

 

LuciaMamos-Moreaux Le baiser sur l'asphalte

 

Posté par Fatos e Fotos à 19:43 - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

05.02.15

Festival de Berlin : douze films brésiliens sont présents à la Berlinale 2015

Parmi les courts et les longs de la 65è édition du festival, une douzène de films brésiliens sont éparpillés dans les diverses sections de la Berlinale 2015.

A la Une :

Mar de fogo de Joel Pizzini

Que horas ela volta d'Anna Muylaert (qui vient de recevoir le Prix Spécial du Juri pour les actrices Regina Casé et Camila Mardila au festival de Sundance)

Sangue Azul de Lirio Ferreira

Ausencia de Chico Teixeira

Jia Zhang-Ke um homem de Fenyang de Walter Salles

Brasil S/A de Marcelo Pedroso

Beira Mar de Filipe Matzembacher et Marcio Reolon

Le court Escape from my eyes de Felipe Bragança participe du Forum Expanded.

2015_0016

Posté par Fatos e Fotos à 11:36 - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,