15.05.19

Maison de l'Amérique latine : inauguration de deux nouvelles expositions où nature et surnaturel s’entremêlent

Du 24 mai au 24 juil. 2019 

A l’occasion de la 6 ème édition de la Semaine de l’Amérique latine & des Caraïbes – France, la Maison de l’Amérique latine à Paris inaugure deux nouvelles expositions qui placent l'Amérique centrale à l'honneur à travers deux artistes de deux différents pays et générations, David Solís, originaire du Panama, et Marlov Barrios, originaire du Guatemala.

LISIÈRES de DAVID SOLÍS

Lisières rassemble une cinquantaine d’œuvres récentes (2008-2018) dans lesquelles la Nature prend une part quasi exclusive, et où l’empreinte humaine ne se lit qu’en filigrane. À ses forêts caractéristiques, se joignent des marines aux horizons étendus, des natures mortes, des semi vanités ou encore d’étranges poissons. 

unnamed

MIMESIS de MARLOV BARRIOS

Dans l’univers pictural de Barrios, le temps, de même que les cultures, est syncrétique : ainsi, l’époque classique Maya s’entremêle au monde colonial baroque, qui, à son tour, se fond dans l’époque contemporaine aux influences nord-américaines, européennes, et même japonaises. A partir d’une vision formelle - jamais narrative ni descriptive - les oeuvres symboliques de Barrios traduisent à la fois la collusion et la cohabitation de ces trois univers. Il propose ce qu’il appelle “une archéologie de l’immatériel”, allant puiser dans l’ultra-contemporain des sources d’inspiration qu’il ramène à une pratique artisanale – comme la peinture à l’huile, les collages, le dessin à main levée ou la sculpture de bois.

Les oeuvres de Marlov Barrios interpellent le spectateur sur des sujets intrinsèquement guatémaltèques bien que nourris d’une réflexion sur la globalisation : les relations de pouvoir, le centre et la périphérie, la spiritualité et le matérialisme, le monde rural et le monde urbain, l’entremêlement de la tradition et de l’ultra modernité. Ses pièces soulignent la convergence, les mouvements. L’exode rural, le flux migratoire vers le Nord, impliquent des temporalités différentes qui affluent vers le présent et sont condamnées à agir les unes avec les autres.

unnamed-2

Pour en savoir + : www.mal217.org

Posté par Fatos e Fotos à 19:40 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


09.05.19

Editions Métailié : trois auteurs latinos nous entraînent dans des histoires liées au destin avec humour, désespoir et passion

José Luis Sampedro raconte dans Le Fleuve qui nous emporte, avec la passion et la profonde humanité que ses lecteurs lui connaissent, des personnages forts confrontés à leur destin. Avec eux, il nous entraîne dans une aventure singulière dont le fleuve règle le rythme. 

unnamed-3

 Retour à Managua, de Sergio Ramirez est un polar drôle qui raconte le Nicaragua d'aujourd'hui dans sa version latino: Etat corrompu, flics complices, hommes d'affaires ignobles. Ramirez profite de cette aventure pour nous parler de ce qu'Ortega a fait du Nicaragua, avec un humour sans pitié et un désespoir compréhensible.

unnamed-2

Une journée dans la vie d’un cinquantenaire hypocondriaque qui vit encore chez sa mère : une journée où tout va changer. Une santé de fer est une comédie subtilement ironique du très doué Pablo Casacuberta.

Avec la participation d’un petit chien errant, d’une jeune maîtresse, d’une femme ouverte aux inconnus et d’une fuite d’eau aux proportions délirantes, une journée suffira à bouleverser de fond en comble la vie de Tobías, et toutes ses certitudes. Et peut-être qu’il y trouvera, enfin, le moyen de vivre vraiment. Ou pas.

unnamed

Posté par Fatos e Fotos à 16:46 - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01.03.19

Cinélatino: les 31es Rencontres de Toulouse met le cap vers les Caraïbes

Du 22 au 31,3.2019

Îles Caraïbes : Nouveuax Regards

La dynamique du cinéma des îles caraïbes sera mise en lumière dans l'édition 2019 du Cinélatino de Toulouse.

Si Cuba, la République dominicaine et Haïti font figures de locomotives, une myriade d’îles pointe leurs caméras dans le paysage cinématographique : Aruba, Trinidad et Tobago, Puerto Rico, Jamaïque, Curaçao, Guadeloupe, Martinique, Bahamas.

Au programme, des histoires ancrées dans cette région, qui relatent la vie quotidienne, les drames personnels, les récits de la mer, les errances dans les campagnes, racontées parfois avec humour, tendresse ou désespoir.

Parmi les treize longs-métrages de fiction qui sont en compétition cette année au Cinélatino de Toulouse, deux sont brésiliens.

Pour en savoir +: www.cinelatino.fr

web_portrait

Posté par Fatos e Fotos à 14:55 - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Meteorológica: trabalho da dupla Detanico Lain tem a linguagem como tema das instalações

Exposição gratuita até 7 de abril

Os artistas Angela Detanico e Rafael Lain apresentam na exposição Meteorológica - no Espaço Cultural Porto Seguro - um conjunto de 14 trabalhos, a maior parte deles instalações inéditas, criadas a partir das mais variadas linguagens artísticas.

Com curadoria de Rodrigo Villela, os vídeos, textos, animações, objetos, esculturas e instalações se combinam, levando o visitante a refletir sobre os processos de constituição do conhecimento.

Angela Detanico e Rafael Lain trabalham juntos desde 1996. Semiologista e designer gráfico, nascidos respectivamente em 1974 e 1973, em Caxias do Sul (RS), moram e atuam em Paris.

Seus trabalhos, em grande parte conceituais, mesclam gráficos, textos, sons e vídeos, quase sempre imbuídos de referências científicas, matemáticas e literárias.

Espaço cultural Porto Seguro

Alameda Barão de Piracicaba, 610 - SP

Para saber +: http://espacoculturalportoseguro.com.br

mares-da-lua

 

Foto: Mares da Lua - Meteorologica

20.02.19

Museu da Casa Brasileira : inscrições abertas para o 33° Prêmio Design

33º PRÊMIO DESIGN MUSEU DA CASA BRASILEIRA CONCURSO DO CARTAZ

O Prêmio Design MCB, realizado pelo Museu da Casa Brasileira, começa sua 33ª edição com a abertura das inscrições para o Concurso do Cartaz 2019. Confira abaixo o calendário e o regulamento:


• Inscrições Concurso do Cartaz: 04/fevereiro a 26/março
• Entrega de trabalhos: até 02/abril
• Resultado final: 17/abril
• Exposição: novembro/2019

A taxa de inscrição é de R$ 52,00, mas quem se filiar ao programa ‘Amigos do MCB’ terá desconto de 50% do valor, assim como os estudantes.

PIONEIROS DO DESIGN BRASILEIRO – PERCIVAL LAFER

Até 10 de março

A cada edição do Prêmio Design MCB, o Museu apresenta um painel-homenagem, Pioneiros do design brasileiro, destacando a trajetória de personagens cuja atuação foi fundamental para a consolidação do campo do design no país.

Este ano destacamos a prolífica carreira de Percival Lafer. Filho de imigrantes, de origem polonesa e ucraniana, formou-se arquiteto pela FAU – Mackenzie (1959) e, com a morte prematura de seu pai, Benjamim, assumiu, a partir de 1961, a continuidade da já tradicional Casa de Móveis Lafer, fundada por ele, em 1927.

Nos anos 1970, passou a elaborar também peças de mobiliário urbano, como por exemplo, os orelhões de São Paulo, que foram produzidos por mais de uma década.

Museu da Casa Brasileira

Av. Faria Lima, 2.705 – Jd. Paulistano

Para saber +: www.mcb.org.br

MCB P Lafer

 

Foto: P Lafer

Posté par Fatos e Fotos à 15:00 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


07.02.19

José Eduardo Agualusa: La société des rêveurs involontaires, un polar onirique

unnamed

La société des rêveurs involontaires, nouveau roman de l'érivain portugais José Eduardo Agualusa rassemble des personnages aux comportements étranges : celui qui se promène dans les rêves des autres, celui qui les filme, celui qui les retrouve dans la mémoire d’un appareil photo, et celle qui les met en scène… Dans un pays totalitaire au bord de la destruction, où s’éveillent aussi les rêves de liberté de la jeunesse, le rêve est un puissant outil de transformation du monde. 

 

01.02.19

Fiesta Gráfica : Vingt-six graphites latino-américains invités par Michel Bouvet

Maison de l'Amérique latine - Paris

Du 15 février au 7 mai 2019 

Cette exposition présente les productions de vingt-six graphistes latino-américains – dont onze travaillent au sein d’ateliers collectifs – que Michel Bouvet a invités en France, en regard de son œuvre graphique et photographique liée à l’Amérique latine.

L’exposition Fiesta Gráfica réunit une sélection significative d’affiches et de productions graphiques provenant de 9 pays différents. Les brésiliens Bebel Abreu, Kiko Far-kas et Rico Lins font partie de la sélection.

unnamed

15.01.19

Leonardo Padura: La transparence du temps, un roman plein d'humour noir et de mélancolie

Alors qu’il approche de son 60e anniversaire, Mario Conde broie du noir. Mais le coup de fil d’un ancien camarade de lycée réveille ses vieux instincts.

Au nom de l’amitié (mais aussi contre une somme plus qu’honorable), Bobby le charge de retrouver une mystérieuse statue de la Vierge noire que lui a volée un ex-amant un peu voyou.

Conde s’intéresse alors au milieu des marchands d’art de La Havane, découvre les mensonges et hypocrisies de tous les “gagnants” de l’ouverture cubaine, ainsi que la terrible misère de certains bidonvilles en banlieue, où survit péniblement toute une population de migrants venus de Santiago.

Les cadavres s’accumulent et la Vierge noire s’avère plus puissante que prévu, elle a traversé les siècles et l’Histoire, protégé croisés et corsaires dans les couloirs du temps. Conde, aidé par ses amis, qui lui préparent un festin d’anniversaire somptueux, se retrouve embarqué lui aussi dans un tourbillon historique qui semble répondre à l’autre définition de la révolution : celle qui ramène toujours au même point.

La transparence du temps, dernier roman de l'écrivain cubain Leonardo Padura est un voyage éblouissant dans le temps et dans l’histoire porté par un grand roman plein d’humour noir et de mélancolie.

editions-metailie

Démocratie: Dialogue entre Fernando Henrique Cardoso et Alain Touraine

L'ORDRE CONTRE LA DÉMOCRATIE ? FERNANDO HENRIQUE CARDOSO  ET ALAIN TOURAINE

14,01.2019 à 19H 

Maison de l'Amérique latine - Paris

La transition démocratique qui s’est opérée en Amérique latine dans les années 1980 et 1990 avait trouvé dans le Brésil une de ses illustrations les plus complexes et les plus accomplies. Avec les doubles présidences de Fernando Henrique Cardoso et de Lula le pays semblait suivre une courbe ascendante alliant stabilité politique, progrès social et insertion prometteuse dans la globalisation, malgré la corruption et les violences.

La courbe s’est inversée et l’élection de Jair Bolsonaro projette le  Brésil dans le tsunami planétaire des nationalismes autoritaires qui, avec une grande brutalité, remettent en question la démocratie.

Depuis plus de cinq décennies, Fernando Henrique Cardoso et Alain Touraine entretiennent un dialogue sur les questions de la démocratie, des acteurs sociaux, politiques et historiques, des droits humains, de la dépendance et de la globalisation. Ils proposent ici de réexaminer ces questions dans un contexte bouleversé et devant un horizon très incertain…

Fernando Henrique Cardoso, président de la République du Brésil entre 1995 et 2003, est aussi un sociologue de renommée mondiale.


Alain Touraine est directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS). L'ensemble de son œuvre constitue une sociologie de l'action, des mouvements sociaux et du Sujet. L'Amérique latine a occupé et continue d'occuper une place majeure dans sa pensée et dans sa vie.

Alain Rouquié est universitaire et diplomate, ambassadeur de France au Brésil de 2000 à 2003. Il est aujourd'hui président de la Maison de l'Amérique latine.

Pour en savoir +:  www.fmsh.fr