31.01.17

La Panacée : Retour sur Mulholland Drive

panacee

Jusqu'au 23 avril

Retour sur Mulholland Drive est l’adaptation d’un film du réalisateur américain David Lynch, Mulholland Drive (2001). Cette œuvre cinématographique constitue la matière première de l’exposition, qui en reprend l’ambiance visuelle et les codes.

Elle révèle également une tendance émergente de l’art contemporain, que l’on pourrait qualifier de « réalisme fantastique » : les 24 artistes internationaux qui figurent dans l’exposition, parfois directement influencés par le cinéma de Lynch, créent des atmosphères angoissantes, énigmatiques, irréelles, à partir de formes minimalistes
ou d’images du quotidien.

LA PANACÉE

ART CONTEMPORAIN – MONTPELLIER

14 rue de l'École de Pharmacie

Posté par Fatos e Fotos à 15:14 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


04.10.16

The Color Line : l’art dans la quête d’égalité et d’affirmation de l’identité noire

Quel rôle a joué l’art dans la quête d’égalité et d’affirmation de l’identité noire dans l’Amérique de la Ségrégation ? L'exposition rend hommage aux artistes et penseurs africains-américains qui ont contribué, durant près d’un siècle et demi de luttes, à estomper cette "ligne de couleur" discriminatoire.

Titre d'un article du grand leader noir Frederick Douglass, l'expression The Color Line désigne la ségrégation des Noirs apparue aux États-Unis après la fin de la guerre de Sécession en 1865.

Rassemblant pour la première fois en France les grands noms de l'art africain-américain, encore trop largement méconnus en dehors des frontières américaines, l'exposition présente cette période de l'histoire américaine du point de vue de ceux qui ont lutté contre cette « ligne de couleur » discriminatoire.

Couvrant les principaux champs artistiques - beaux-arts, littérature, cinéma, photographie... - les 600 œuvres et documents originaux réunis dans l'exposition donnent à saisir la puissance inexorable de la création dès lors qu'elle se fait véhicule des droits et des libertés.

unnamed

 

Pour en savoir +: www.quaibranly.fr

Posté par Fatos e Fotos à 14:01 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Brésil : exposition des photographies de Jean-Pierre Guis

Flyer Expo JP A4 HD

 

Pour en savoir + : https://www.facebook.com/jeanpierre.guis

Posté par Fatos e Fotos à 13:54 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Relions nos réseaux: soirée réseaux économiques et féminins de Toulouse et Montpellier

le jeudi 13 octobre à 18h30 au Mercure Centre Montpellier

Conférence et cocktail dînatoire : 30 ttc  (35€ en dernière semaine)

Inscription et paiement en ligne obligatoire https://www.weezevent.com/relions-nos-reseaux-2

image001

Posté par Fatos e Fotos à 13:52 - Permalien [#]
Tags : , , ,

03.10.16

Elle active ! Forum des femmes actives, mission ambition

Oser viser haut, savoir dire non, définir ses priorités professionnelles et personnelles, avoir confiance en soi, s'autopromouvoir...

Elle Active lève les tabous et donne aux femmes les clès de leur réussite. 

Affirmons notre ambition.

"En choisissant de parler aujourd'hui de l'ambition, nous souhaitons mieux comprendre les blocages et faire bouger les choses en agissant sur tous les fronts mais aussi permettre aux femmes d'agir par elles-mêmes quand elles ont les atouts pour le faire sans forcément en avoir conscience". Anne-Cécile Sarfati, rédactrice en chef Elle Active.

cci1

 

entrepreneuse1

strat1

indep1

Forum Elle Active

3/10 à la CCI à Marseille

Posté par Fatos e Fotos à 14:23 - Permalien [#]
Tags : , , ,


27.09.16

Femmes dans l'entreprise : colloque sur l'égalité professionnelle hommes-femmes

L’égalité professionnelle hommes-femmes est en chemin, mais elle éveille encore aujourd’hui de nombreux questionnements.

La lecture de certains chiffres témoigne du déficit de mixité : seulement 2 % de femmes PDG, 39 % de femmes cadres, 87 % d’infirmières, 21 % des ingénieurs sont des femmes, 20, 8 % de femmes dans les conseils d’administration des entreprises cotées au CAC 40 .

Le 7 octobre 2016

Espace Capdeville - 417 rue Samuel Morse - Montpellier

colloque_femme-entreprise-réduit-1-300x212

Posté par Fatos e Fotos à 12:05 - Permalien [#]
Tags : , ,

29.06.16

Lia Rodrigues : Pour que le ciel ne tombe pas

 

lia_rodrigues-605x340

 

La chorégraphe brésilienne Lia Rodrigues est à Montpellier pour présenter sa dernière création Pour que le ciel ne tombe pas dans le cadre du 36è Festival Montpellier Danse.

Née à São Paulo, où elle étudie le ballet classique et l'histoire, Lia Rodrigues danse depuis les années 70. En 1990 elle crée, à Rio de Janeiro, sa propre compagnie de danse. Depuis 2004, elle développe des actions pédagogiques et artistiques dans la favela de Maré. Mêlant militantisme et utopies, elle croit à la synergie entre l’art et les processus sociaux.

Brasilidade : le travail au sein de la favela de Maré, quartier de Rio, où vivent 140 mil personnes

Lia Rodrigues : Quand j’ai décidé d’installer ma compagnie au sein de la favela de Maré j’étais consciente que nous allions être confrontés à des situations bien spécifiques, résultat d’inégalités économiques et sociales. Arts de Maré a pour mission la création, la formation et la diffusion artistique. C’est là que la compagnie répète et donne des cours de danse gratuits pour les habitants du quartier. La réalité du lieu où l’on travaille influence de façon déterminante nos modes de création et de production. J’articule ma démarche comme chorégraphe dans ce territoire, en créant des stratégies afin que notre travail puisse aller a la rencontre aussi bien des habitants de Maré , que des publics des autres quartiers de la ville.

Brasilidade : le défi : trouver sa place

Lia Rodrigues : Penser la relation entre ce que l’on crée et les différents spectateurs est un défi. Quelle est la manière dont chacun va trouver sa place à partir de cette rencontre, avec ses similitudes, ses différences, les uns vers les autres, les uns avec les autres ? La décision de développer notre travail dans cette favela signifie prendre une position politique et aller contre la tendance à l’exclusion de cette immense partie de la population de Rio de Janeiro. À cette époque où partout dans le monde on construit de plus en plus de murs et de grilles, où les territoires sont férocement délimités, où les frontières sont imposées et rigoureusement défendues, nous proposons de faire le mouvement inverse. Nous proposons de découvrir de nouvelles possibilités de partage, de dialogues et de création.

Brasilidade : la création de Pour que le ciel ne tombe pas

Lia Rodrigues : Il existe un seul ciel et l'on doit le préserver, car s'il tombe malade, tout disparaitra.

Ce sont les mots proférés par Davi Kopenawa, shaman du peuple Yanomami dans la forêt Amazonienne. Comment ne pas lâcher, quand nous sommes confrontés tous les jours aux forces du chaos et hantés par les catastrophes et les atrocités... Que reste-t-il à faire ? Que peut-on faire individuellement, chacun à sa façon pour soutenir le ciel ? Nous dansons ! Sous la pluie et l’orage et le soleil brûlant, nous dansons comme une offrande et comme un hommage, pour ne pas disparaître, pour durer et se décomposer, pour agiter l’air et pour le déployer, pour rêver et pour explorer des lieux sombres. Nous dansons pour devenir des lucioles, pour être faibles et résister, nous dansons pour trouver un moyen de rester en vie et pour survivre à ce monde à l’envers.

Brasilidade : créer au Brésil

Lia Rodrigues : Dans mon pays, je crois que l’acte artistique ne peut pas se restreindre à la création d’une œuvre d’art. Il faut d’abord et simultanément occuper un espace, créer un territoire et provoquer les conditions pour y survivre. Aménager, déplacer, construire des stratégies, réparer, restaurer. Bâtir le terrain pour que l’œuvre d’art puisse exister. La compagnie existe depuis 20 ans et au Brésil, pays où les aides publiques à la culture sont très limitées, ceci signifie une lutte quotidienne et la recherche permanente de solutions pour survivre.

Brasilidade : la situation politique brésilienne

Lia Rodrigues : J'ai beaucoup lutté contre da dictature militaire brésilienne dans les années 70. J'ai soutenue le gouvernement Lula avec beaucoup d'espoir et je considère le gouvernement actuel illégitime. J'appelle cela un coup d'état !

Brasilidade : le mot brasilidade

Lia Rodrigues : Je suis née au Brésil, je suis certaine d'être brésilienne car cela est impregné dans mon corps. Etre brésilienne c'est être multiple, infinie et différente. Ce cela la beauté !

Lia-Rodrigues_para-que_MR_©sammi-landweer-5442

Pour que le ciel ne tombe pas

Le 29 juin et le 1er juillet à l'Opéra Berlioz, à Montpellier

Photos : Sammi Landweer

 

 

02.05.16

Mauricio Oliveira installe Tropiques utopiques au K.A.B à Paris

Exposition du 12 au 29 mai 2016

Le KAB

Square des Batignolles - 75017 Paris

Le « cycle du caoutchouc » répresente un événement important de l’histoire économique et sociale du Brésil. Cette histoire est liée à l’extraction et à la commercialisation du caoutchouc dont la découverte de la vulcanisation et de la chambre à air, dans les années1850 en France, donna lieu à une fièvre extractive.

Dans les années 1920, Henry Ford créa une ville au coeur de l’Amazonie : Fordlandia, source d’approvisionnement en caoutchouc pour les pneus des voitures Ford. Projet qui se révéla beaucoup plus compliqué que ce dernier n’avait imaginé et ne prospéra finalement pas longtemps.

Tropiques Utopiques évoque l’échec d’un homme – celui d’Henry Ford - génie de l’industrie automobile fondateur d’un nouveau modèle de ville, productrice de caoutchouc, au beau milieu de la jungle amazonienne et le met en parallèle avec la défaillance d’un groupe d’entrepreneurs qui ont essayé sans succès de dompter un environnement sauvage pour le plier à leurs exigences industrielles et qui, lorsqu’ils ont enfin réussi à produire certains latex, se sont retrouvés en concurence avec le caoutchouc synthétique mis au point entre temps par les Russes, et bien moins cher à produire...

Mauricio Oliveira est diplômé de l'école des Beaux arts de Salvador de Bahia (Brésil). Il vit et travaille à Lyon.

KAB OLIVEIRA

Posté par Fatos e Fotos à 19:36 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,