04.05.17

Festival de Cannes 2017: Brésil et Colombie à l'affiche au festival du film à Cannes

Du 17 au 28 mai

49 longs métrages (de 29 pays) ont été sélectionnés sur un total de 1.930 films proposés dans l'édition 2017 du Festival international du film à Cannes. Parmi les 49 films sélectionnés, 18 longs seront en compétition pour la Palme d'Or et 16 seront à l'affiche dans la mostre parallèle Un certain regard.

Dans la catégorie courts métrage, 9 films seront en compétition dont Damiana du réalisateur colombien Andrès Ramirez Pulido.

Dans la sélection CINEFONDATION 2017, 16 courts y seront présentés dont Vazio do lado de fora du réalisateur brésilien Eduardo Brandão Pinto.

Hors compétition, seront présentés 14 films entre les séances de minuit et les séances spéciales.

Des 18 films en compétition pour la Palme d'Or, quatre sont signés par des cinéastes français, quatre par des américains, deux par un coréen, un par un hongrois, un par un britannique, un par un autrichien, un par un russe, un par un ukrainien, un par un grec, un par un allemand et un par un japonais.

Trois femmes cinéastes sont en lice pour la Palme d'Or, le même nombre que l'année dernière: l'américaine Sofia Coppola, la japonaise Naomi Kawase et la britannique Lynne Ramsay.

signature_banniere-longue_A-03

Posté par Fatos e Fotos à 12:03 - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


Musique : Concert Bossa Nova avec Lucia Mamos au Versailles Jazz Festival 2017

Le samedi 13 mai à 20h30

Lucia MAMOS: voix

Laurent TONELLI: guitare

Jacques BLANCOT: saxo

Le Café du Palais de Justice

2, rue Clemenceau - 78000 - Versailles

Entrée Libre

Lucia Mamos - VJF 2017

28.04.17

Littérature lusophone: entre mythes, conspirations et mauvais sorts

lidia jorge

Lidia Jorge : Les Mémorables, l’effet du passage du temps sur les héros et la société portugaise

Editions Métailié

La photo était là sur l’étagère tout en haut de la bibliothèque de son père. Un groupe d’hommes et de femmes autour d’une table de restaurant et parmi eux ses parents, l’éditorialiste lucide et la comédienne étrangère. Lorsque la CBS lui commande un documentaire revisitant les mythes de la révolution des Œillets, Ana Maria réalise que tous les acteurs du coup d’État qui renverse la dictature se trouvent sur cette photo. En compagnie de deux journalistes aussi jeunes qu’elle, elle les retrouve et, au fil de son enquête, découvre l’effet du passage du temps non seulement sur ces héros, mais aussi sur la société portugaise.

Survivants d’un temps oublié, les personnages de la photo essaient de recréer ce qu’a été l’illusion révolutionnaire, et le difficile chemin vers la démocratie. Le regard des jeunes gens sur les protagonistes d’une histoire que personne ne veut plus entendre réécrit cruellement leur épopée.

Lídia Jorge s’intéresse à l’espace indéfini qui sépare le récit que l’Histoire dévoile, avec ses vérités difficiles à affronter et la création du mythe, le moment où la vie a été transformée en une construction de l’imaginaire ou de la volonté.

Lídia JORGE est née dans l’Algarve en 1946. Elle est l'une des voix les plus importantes de la littérature portugaise et européenne.

Pour en savoir + : www.editions-metailie.com

marcio souza

Marcio Souza : L’Empereur d’Amazonie, entre les conspirations et les mauvais sorts, coule le caoutchouc

Editions Métailié

Attiré au Brésil par une fortune facile, Galvez l’Espagnol débarque là où pousse le meilleur caoutchouc de l’Amazonie, qui se transforme en comptes en Suisse, en saisons à l’Opéra de Manaus ou en bordels tumultueux. Dans une atmosphère apathique et impudique, Galvez s’adonne aux conspirations d’alcôve et conjure les mauvais sorts.

Pour lui, embuscades, flèches, déluges ou malaria sont inoffensifs. Seule l’astuce de Sir Wickam le surpasse : pour le compte de la reine Victoria, 70 000 graines d’hévéa passent en contrebande vers la Malaisie. Adieu le monopole brésilien du caoutchouc, adieu la prospérité, adieu les grandes cantatrices ! Reste l’Acre où, sur un air d’opérette, Galvez, conquistador burlesque, se laisse séduire par les pompes monarchiques.

Marcio Souza est né en 1946 à Manaus, au cœur de l’Amazonie. Ses travaux et ses recherches sont liés au mouvement qui lutte pour défendre la culture amazonienne. Il a occupé plusieurs fonctions liées notamment à la défense de la culture amazonienne. Il écrit pour le cinéma et est également l’auteur de Mad Maria et du Brésilien volant.

Livres disponibles à partir du mois de mai.

Pour en savoir + : www.editions-metailie.com

Posté par Fatos e Fotos à 14:03 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

20.04.17

L'Europe, on l'aime ou on la quitte?Les choix qui s'offrent aux citoyens français sur l'avenir européen

Débat avec le Commissaire européen Pierre Moscovici

Lundi 24 avril à 18h à la Maison Heinrich Heine, Paris

Au lendemain du premier tour de l'élection présidentielle, le commissaire Pierre Moscovici engage le débat et dessine les choix qui s'offrent aux citoyens français sur l'avenir du projet européen.

Etudiants, citoyens et acteurs associatifs discuteront librement de la France dans l'Europe ou de la France sans l'Europe avec le commissaire européen Pierre Moscovici.

A cette occasion, le Commissaire répondra aux questions et réagira publiquement, pour la première fois en France, aux résultats du 1er tour de l'élection présidentielle.

Fondation de l'Allemagne – Maison Heinrich Heine

Cité internationale universitaire de Paris

RER B - T3

Arrêts : Cité universitaire

27C bd Jourdan, 75014 Paris

EU+flag

Posté par Fatos e Fotos à 13:19 - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07.04.17

La reine Ginga : une femme exceptionnelle prend le pouvoir et se bat contre les colonisateurs portugais

Que diriez-vous d’un moment en compagnie de l’extraordinaire reine Ginga, qui fait et défait toutes les alliances dans l’Angola du XVIIe siècle, mène ses hommes à la bataille ou les choisit pour son harem ?

Au XVIIe siècle en Angola une femme exceptionnelle prend le pouvoir et se bat contre les colonisateurs portugais avant de s’allier aux Hollandais. José Eduardo Agualusa nous raconte cette période historique dans un roman à la fois picaresque, vif, parfois poétique, plein de bruit et de fureur, d’amours interdites, de sang et de passion, de trahisons et de rebondissements palpitants.

BIBLIOTHÈQUE PORTUGAISE

La Reine Ginga de José Eduardo Agualusa

Editions Métailié

ginga

Posté par Fatos e Fotos à 11:40 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


28.03.17

Irvine Welsh : nouveau roman La vie sexuelle des soeurs siamoises

Welsh

Editions Au Diable Vauvert

Dans son nouveau roman, La Vie sexuelle des soeurs siamoises, Welsh plante le décor à Miami, temple de la culture du corps et de la consommation.

Lucy Brennan, coach sportif huppée de Miami Beach, méprise les faibles, les gros, les ratés. Mais elle va accepter comme cliente une femme à son exact opposé, artiste dépressive en surpoids. Une relation ambivalente et perverse, faite d’attraction et répulsion, se noue, et va bouleverser la vie, les modèles et les certitudes des deux femmes...

À coup de meurtre, de perversité, de revanche, mais aussi de sueur et d’une grande quantité de nourriture, de sentiments et de sexe, La Vie sexuelle des sœurs siamoises explore une grande obsession de notre temps, le corps et ses représentations. Foisonnant, drôle et addictif, c’est à la fois une histoire subversive qui évoque Bret Easton Ellis ou Hunter S. Thomson, un roman social affuté comme un thriller, mais aussi un conte de fée, à la sauce Welsh, dans une Amérique obsédée par les apparences, la marchandisation des corps et le pouvoir sur l’autre. 

A propos de l'auteur

IWELSH © Steve Double HD

Né en 1958 à Édimbourg, romancier et nouvelliste traduit et primé dans le monde entier, Irvine Welsh est notamment l’auteur du cycle Trainspotting, adapté par Danny Boyle et devenu le symbole d’une génération. Il a reçu le Scottish Arts Council Book Award et le Saltire Society Scottish Book of the Year Award. Ses romans sont publiés Au Diable Vauvert et réédités en poche aux éditions Points. 

Crédit photo: Steve Double

24.03.17

Mois de la photo du grand Paris : save the dates

96 expositions • 32 communes • 3 week-ends intenses


• Week-end Intense Nord-Est : 8-9 Avril


• Week-end Intense Sud-Ouest : 22-23 Avril


• Week-End Intense Diagonale : 29-30 Avril

unnamed

Posté par Fatos e Fotos à 16:29 - Permalien [#]
Tags : , , ,

Brasilidade : Le Brésil à Livre Paris 2017

Plus de quarante activités sont proposées, entre lancements de livres, rencontres littéraires, tables-rondes et séances de dédicaces.

brlivreparis

Posté par Fatos e Fotos à 16:26 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23.03.17

Nicolas Comment : Reverb, quand les images dialoguent avec la littérature

Galerie Polka - Paris

Jusqu'au 6 mai

Présentée à la galerie Polka, l'exposition Reverb est une proposition imaginée autour des premières séries de Nicolas Comment, photographe et auteur-compositeur. Les images dialoguent ici avec la littérature, la poésie et l'objet même qu'est le livre de photographies.

Les images de Reverb, gorgées de grain et de lumières intermédiaires, ont toutes été réalisées au moyen d'un boitier argentique, pour la plupart en France. Des forets du massif central aux cotes bretonnes. Sur la route, au bord d'un fleuve ou au sein de quelque hôtel secret où dorment des odeurs particulières et mélancoliques, des papiers-peints merveilleux. La réverbération de Nicolas Comment, c'est l'histoire d'une trajectoire dans l'espace et le temps. Le rêve, le verbe. Le reflet lumineux et la chambre d'écho. L'observation d'un signal et de sa trajectoire, entre le moment de la prise de vue et le moment de l'exposition.

« J'ai relu et croisé les images, comme on pourrait le faire avec des mots et des rimes, afin qu'elles puissent dialoguer autrement, à la façon d'un poème ». Comme dans une mélodie improvisée ou dans un carnet de notes, à l'instinct. En bref, une sorte d'expérimentation, de journal intime.

Pour en savoir + : www.polkagalerie.com

nicolas comment

Posté par Fatos e Fotos à 20:10 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

21.03.17

Viande avariée brésilienne : scandale ébranle l'image et la place du Brésil sur le marché global

Troisième plus grand produit d'exportation du Brésil, après le soja et le minerai de fer, la viande brésilienne a conquis le monde, devenant synonyme de qualité dans plus de 150 pays.

Cependant ce label est terni actuellement par les révélations concernant un système de corruption impliquant au moins 30 entrepôts frigorifiques brésiliens.

Ce scandale impliquant la viande brésilienne arrive à un très mauvais moment pour l'agro-industrie, l'un des piliers de l'économie brésilienne, et peut entraîner non seulement une prolongation de la récession mais provoquer un impact négatif sur le PIB national et aussi une perte du terrain sur le marché mondial de la viande.

Actuellement, 80% de la viande produite au Brésil est consommée par le marché intérieur. En 2016, les exportations brésiliennes du produit ont totalisé plus de US$14 milliards, soit 7,5% du total des exportations.

Posté par Fatos e Fotos à 12:20 - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,