18.09.17

Boutographies: appel à candidatures 2018

bouto

Posté par Fatos e Fotos à 12:33 - Permalien [#]
Tags : , , ,


25.08.17

Visa pour l'image : 29e Festival international du photojournalisme

Du 2 au 17 septembre

De 10h à 20h

Entrée gratuite

25 expositions sont prévues cette année. Cette édition du festival rend hommage à Stanley Greene, photojournaliste américain au regard doux et triste, dont les photos sont d'une épaisseur dense et un noir et blanc puissant.

A la Une : la guerre contre la drogue aux Philippines, la traite des être humains au Népal, la crise au Venezuela, la réserve indienne de Pine Ridge aux Etats-Unis, la guerre civile au Péru, chez les ex-FARC en Colombie.

DANIEL BEREHULAK pour The New York Times

Ils nous abattent comme des animaux

Ce reportage sur la guerre contre la drogue du président Rodrigo Duterte aux Philippines plonge le spectateur dans une réalité éprouvante. Six mois après son élection, plus de 2 000 personnes ont été abattues par la police et de nombreuses autres ont été tuées par des milices ayant répondu à l’appel de Duterte de « tous les abattre». À l’automne dernier, Daniel Berehulak a passé cinq semaines à Manille, travaillant avec un journaliste local pour couvrir 41 scènes de crime qui ont fait 57 morts. Mais il ne s’est pas contenté de compter les corps : il a rencontré les familles, s’est intéressé à l’histoire de chacun, a découvert des contradictions dans les rapports de police, s’est rendu dans les prisons et a assisté aux obsèques des victimes.

STEPHEN DOCK

La traite des êtres humains, le fardeau du Népal

Au Népal, un des pays les plus pauvres au monde, les hommes et les femmes quittent les campagnes dans l’espoir d’une vie meilleure dans les villes ou à l’étranger. Peu éduqués, pauvres et désespérés, ils sont des cibles faciles pour les trafiquants d’êtres humains. Des jeunes femmes finissent dans des bordels en Inde et en Malaisie, des enfants sont maltraités dans de faux orphelinats, tandis que des hommes meurent par centaines sur les chantiers des pays du Golfe. En plein essor depuis vingt ans et souvent passée sous silence, la traite des êtres humains est aujourd’hui la troisième activité criminelle la plus rentable, après le trafic des armes et celui de la drogue.  

MERIDITH KOHUT pour The New York Times

Le Venezuela au bord du gouffre

Bien que le Venezuela dispose des plus importantes réserves pétrolières du monde, des années de corruption au sein du gouvernement ainsi que de politiques économiques inefficaces ont entraîné une crise profonde dans le pays. L’exposition montre la vie des Vénézuéliens qui luttent pour survivre malgré les pénuries de nourriture et de médicaments, une criminalité en forte hausse et un gouvernement répressif. Meridith Kohut a photographié les Vénézuéliens qui affluent vers les mines d’or illégales, d’autres qui ont choisi de fuir la crise, et ceux qui ont décidé de rester et de se battre en descendant dans la rue lors de grandes manifestations contre le gouvernement qui ont fait plus d’une centaine de morts et d’un millier de blessés.

DARCY PADILLA / Agence VU’ Prix Canon de la Femme Photojournaliste 2016 soutenu par le magazine ELLE

Dreamers

La réserve indienne de Pine Ridge serait l’un des endroits les plus pauvres aux États-Unis, avec un taux de chômage de 85 % et l’espérance de vie la plus faible du pays : 47 ans pour les hommes et 52 pour les femmes. Cette communauté est aux prises avec l’alcoolisme et la dépendance à la méthamphétamine. Le reportage présente les membres de la tribu qui, à l’initiative de militantes, s’attaquent aux problèmes sociaux et embrassent la culture des Lakotas.  

ANGELA PONCE ROMERO / Lauréate du Visa d’or humanitaire – Comité International de la Croix Rouge (CICR) 2017

Ayacucho

Pendant la période de guerre civile et de terrorisme au Pérou (1980-2000), 20 % des décès et des disparitions étaient des femmes. Beaucoup ont été assassinées, d’autres enrôlées de force dans des groupes subversifs et d’autres encore mariées contre leur gré et victimes d’abus sexuels. Les survivantes ont également souffert de la disparition ou du décès de leurs proches. Aujourd’hui, elles surmontent leur douleur pour continuer leur quête de vérité et de justice.

 PRIX CANON DE LA FEMME PHOTOJOURNALISTE 2017

Pour la dix-septième année, Canon et Visa pour l’Image décerneront le prestigieux Prix Canon de la Femme Photojournaliste, soutenu par le magazine ELLE, à une photographe, en reconnaissance de sa contribution au photojournalisme.

Le prix, doté de 8 000 €, permettra à la lauréate de financer un nouveau projet passionnant, qui sera exposé lors de l’édition 2018 du festival.

La lauréate 2017, Catalina Martin-Chico / Cosmos, récompensée pour son projet de reportage sur l’explosion de la natalité chez les ex-membres des FARC en Colombie suite à l’accord de paix.  

Posté par Fatos e Fotos à 12:30 - Permalien [#]
Tags : , , ,

06.08.17

Brésil: Flux, exposition photographique de Alberto Bitar

Du 16 au 31 août

En partenariat avec l’agence culturelle Rainhart, qui promeut l’art latino-américain en Europe, la galerie Remp-arts propose durant le mois d’août une exposition du photographe plasticien brésilien Alberto Bitar.

Considéré comme l’un des principaux représentants des arts plastiques amazoniens, Alberto Bitar, originaire de Belém du Para, réalise un entrelacs d’images qui mettent en dialogue mémoire et changement.

Galerie Remp-arts

14 rue des Remparts

11360 Durban-Corbières

Sem-título-da-série-Efêmera-Paisagem-02-Alberto-Bitar-e1280243020221

 

Photo: Alberto Bitar 

Posté par Fatos e Fotos à 12:03 - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

13.07.17

Photographie : les colombiens débarquent à Arles !

L'édition 2017 des Rencontres photographiques d'Arles met en vedette 28 artistes qui parlent, avec leur regard, de la Colombie qui, après un demi-siècle de guerre civile, expérimente les chemins encore fragiles de la paix civile.

Pour la 48e année, les Rencontres photographiques d'Arles veulent retrouver leur public ! Public exigeant, amateur, souvent passionné, attaché à l'idée des Rencontres et à l'esprit des lieux, de plus en plus nombreux. Cette année, il y aura 25 lieux et 250 artistes.

Rencontres d'ouverture et d'échanges locales et globales : 62 photographes, dont beaucoup de jeunes et de femmes, nous racontent en photos l'Iran des années 1979-2017. La 48e édition des Rencontres de la photographie partage ce goût de l’ailleurs. À travers Arles se dessine un parcours qui mènera de l’Amérique latine à la Perse d’aujourd’hui, des rives du Bosphore à la frontière syrienne, du château Davignon aux caravanes arlésiennes.

Du local au global, le monde bouge. Les Rencontres accompagnent toutes les évolutions de la photographie. Ainsi, la 48e édition réserve son lot de surprises : la réalité virtuelle (VR) s’annonce déjà comme le prochain bouleversement technologique.

Le festival accompagne ces évolutions majeures liées aux images en créant un nouveau rendez- vous, le VR Arles Festival, désormais présent tout l’été au couvent Saint-Césaire. Les visiteurs pourront ainsi découvrir la vingtaine de films sélectionnés pour la compétition officielle.

LATINA ! 28 photographes et artistes colombiens présents à Arles

PULSIONS URBAINES

PHOTOGRAPHIE LATINO-AMÉRICAINE, 1960-2016

PAZ ERRÁZURIZ

UNE POÉTIQUE DE L’HUMAIN

LA VUELTA

LA VACHE ET L'ORCHIDÉE

PHOTOGRAPHIE VERNACULAIRE COLOMBIENNE

Jusqu'au 24 septembre

Pour en savoir +: www.rencontres-arles.com

arton13424-11e8a

Posté par Fatos e Fotos à 19:18 - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10.07.17

Brasilidade : Jardins Naturels de Sebastião Salgado au Château Palmer

Jusqu'au 25 août

Sebastião Salgado, grand photographe brésilien exposera une sélection de photographies issues de son oeuvre Genesis, jusqu'au 25 août 2017.

Cette série regroupe des photographies de la nature, celle non façonnée par l’homme, prises aux quatre coins du globe. Comme pour nous rappeler la beauté du monde qui nous entoure, de cette flore sauvage, vierge d’intervention humaine.

Cette sélection faite pour Château Palmer par Sebastião Salgado et Léila Wanick Salgado, commissaire de l'exposition, révèle notre jardin planétaire. Un jardin hors-norme, sans frontières, aux mille et unes espèces de végétaux.


Salgado nous fait redécouvrir la beauté de notre planète. Il nous interpelle par le biais de ses photographies, pour une prise de conscience. La nature native disparait, pourtant véritable trésor du monde. « On a quitté notre planète » explique Salgado, « il faut retourner vers la nature, l’aimer, la contempler, la respecter ».

Château Palmer, 33460 Margaux, France

salgado

 

Copyright Sebastião Salgado

Posté par Fatos e Fotos à 16:58 - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


20.06.17

Photographie : Thema 2017, exposition collective à l'Espace Nicolas Lasserre à Aigues-Mortes

Jusqu'au 25 juin 
De 10h à 18h30
Espace Nicolas Lasserre (Boulevard intérieur nord à Aigues-Mortes)

AfficheThema2017

Posté par Fatos e Fotos à 18:11 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

04.05.17

Maison Européenne de la Photographie : Un nouveau cycle d’expositions fait la part belle au corps

Mai 2017

L’exposition d’ORLAN réunit plus d’une centaine de photographies, d’installations et de films essentiels à la compréhension de la démarche de cette artiste pionnière, qui a bousculé les codes de la représentation du corps dans l’art contemporain.

En écho, la MEP présente l’œuvre photographique de Michel Journiac, une des figures historiques de l’art corporel.

Ancien culturiste devenu artiste, Martial Cherrier s’interroge quant à lui, sur les images qui ont structuré son imaginaire et l’ont poussé à travailler son corps jusqu’à ses limites.

Une sélection d’œuvres photographiques inédites de Gloria Friedmann révèle, avec humour et provocation, une représentation du corps féminin libéré des conventions.

Pour compléter cette saison thématique, la sélection de photographies et de vidéos proposée par Barbara Polla, DANCE WITH ME VIDEO, dévoile les univers très variés de Shaun Gladwell, Ali Kazma et Elena Kovylina.

Enfin, les week-ends, la MEP a programmé la projection de vidéos permettant de découvrir ou de re-découvrir, entre autres, les œuvres de Janet Biggs, Dana Hoey, Arnold Pasquier, Shannon Plumb, Jhafis Quintero Raymundo, Julien Serve ou encore Michaela Spiegel.

logo-maison-europeenne-de-la-photographie

Posté par Fatos e Fotos à 11:58 - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24.03.17

Mois de la photo du grand Paris : save the dates

96 expositions • 32 communes • 3 week-ends intenses


• Week-end Intense Nord-Est : 8-9 Avril


• Week-end Intense Sud-Ouest : 22-23 Avril


• Week-End Intense Diagonale : 29-30 Avril

unnamed

Posté par Fatos e Fotos à 16:29 - Permalien [#]
Tags : , , ,

23.03.17

Nicolas Comment : Reverb, quand les images dialoguent avec la littérature

Galerie Polka - Paris

Jusqu'au 6 mai

Présentée à la galerie Polka, l'exposition Reverb est une proposition imaginée autour des premières séries de Nicolas Comment, photographe et auteur-compositeur. Les images dialoguent ici avec la littérature, la poésie et l'objet même qu'est le livre de photographies.

Les images de Reverb, gorgées de grain et de lumières intermédiaires, ont toutes été réalisées au moyen d'un boitier argentique, pour la plupart en France. Des forets du massif central aux cotes bretonnes. Sur la route, au bord d'un fleuve ou au sein de quelque hôtel secret où dorment des odeurs particulières et mélancoliques, des papiers-peints merveilleux. La réverbération de Nicolas Comment, c'est l'histoire d'une trajectoire dans l'espace et le temps. Le rêve, le verbe. Le reflet lumineux et la chambre d'écho. L'observation d'un signal et de sa trajectoire, entre le moment de la prise de vue et le moment de l'exposition.

« J'ai relu et croisé les images, comme on pourrait le faire avec des mots et des rimes, afin qu'elles puissent dialoguer autrement, à la façon d'un poème ». Comme dans une mélodie improvisée ou dans un carnet de notes, à l'instinct. En bref, une sorte d'expérimentation, de journal intime.

Pour en savoir + : www.polkagalerie.com

nicolas comment

Posté par Fatos e Fotos à 20:10 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

05.01.17

Taking Time, rétrospective photographique de Joel Meyerowitz à la Galerie Polka

Part II. Du 14 janvier au 4 mars 2017

Polka Galerie - Paris

La galerie Polka présente le second volet de l’exposition Taking My Time, un cycle rétrospectif en deux tableaux consacré au grand photographe américain Joel Meyerowitz.

Autobiographique et méditatif, l’accrochage plonge dans la mémoire d’un artiste spectateur qui a traversé l’histoire récente de la photographie. La deuxième partie du voyage se consacre aux paysages et à la lumière. Après les piscines de Cape Cod viendront d’autres paysages, d’autres formes, d’autres architectures. Des forêts de Toscane aux ruines du World Trade Center en passant par les ateliers du grand peintre italien Giorgio Morandi. Le voyage de Meyerowitz devient alors intérieur.

A propos du photographe américain

Joel Meyerowitz est né à New York, dans le Bronx, en 1938. Photographe de rue dans la lignée d’Henri Cartier-Bresson et Robert Frank, il est l’un des premiers, avec Stephen Shore et William Eggleston à privilégier la pellicule couleur à l’époque du tout noir et blanc.

Son premier livre, Cape Light, publié en 1978, est devenu un classique de la photographie couleur et a été vendu à plus de 150.000 exemplaires. Quelques années plus tard, avec Wild Flowers (1983), il replonge avec humour dans la ville et ses rituels, aux Etats-Unis, au Mexique, en France, en Espagne et au Maroc, à travers l’exploration de la nature urbaine et de quelques-uns de ses jardins sauvages. En 1994, il est le co-auteur de Bystander: A History of Street Photography, un livre devenu aujourd’hui une référence.

L’artiste a été le seul photographe à pouvoir accéder aux ruines du World Trade Center juste après le 11 septembre 2001. Les images capturées à cette occasion sont une archive inestimable et une témoignage sans égal de l’histoire de Ground Zero. Elles ont été exposées au 9/11 Memorial de New York ainsi que dans plus de 200 villes et 60 pays.

 

JM1

JM2

JM3

JM4

Crédits photos :© Joel Meyerowitz, courtesy Polka Galerie

Posté par Fatos e Fotos à 12:13 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,