04.05.17

Festival de Cannes 2017: Brésil et Colombie à l'affiche au festival du film à Cannes

Du 17 au 28 mai

49 longs métrages (de 29 pays) ont été sélectionnés sur un total de 1.930 films proposés dans l'édition 2017 du Festival international du film à Cannes. Parmi les 49 films sélectionnés, 18 longs seront en compétition pour la Palme d'Or et 16 seront à l'affiche dans la mostre parallèle Un certain regard.

Dans la catégorie courts métrage, 9 films seront en compétition dont Damiana du réalisateur colombien Andrès Ramirez Pulido.

Dans la sélection CINEFONDATION 2017, 16 courts y seront présentés dont Vazio do lado de fora du réalisateur brésilien Eduardo Brandão Pinto.

Hors compétition, seront présentés 14 films entre les séances de minuit et les séances spéciales.

Des 18 films en compétition pour la Palme d'Or, quatre sont signés par des cinéastes français, quatre par des américains, deux par un coréen, un par un hongrois, un par un britannique, un par un autrichien, un par un russe, un par un ukrainien, un par un grec, un par un allemand et un par un japonais.

Trois femmes cinéastes sont en lice pour la Palme d'Or, le même nombre que l'année dernière: l'américaine Sofia Coppola, la japonaise Naomi Kawase et la britannique Lynne Ramsay.

signature_banniere-longue_A-03

Posté par Fatos e Fotos à 12:03 - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


12.10.16

Brésil : rencontre cinéma et littérature à Rennes

Le Collectif Brésil à Rennes propose le mercredi 19 octobre  à la MIR une rencontre dédicace avec Alberto da Silva sur son ouvrage Genre et dictature dans le cinéma brésilien (Editions Hispaniques). Cette rencontre sera suivi de la projection d’un documentaire d'Anita Leandro Retratos de identificação.

Parmi les nombreuses victimes de la dictature militaire qui sévit au Brésil de 1964 à 1985, un petit groupe de combattants de la guérilla, Chael, Roberto, Reinaldo et Dora, sont arrêtés, torturés, certains tués ou contraints à l’exil. Avant, après leur arrestation, pendant les séances de torture, la police les a photographiés.

Accompagnées de rapports officiels, ces images forment la matière qu’Anita Leandro travaille de l’intérieur pour faire sortir de l’oubli le destin de ces quatre-là.

Alberto da Silva, maître de conférence à la Sorbonne et à Rennes 2, est spécialisé dans le cinéma brésilien.

Pendant les années 1960 et 1970, tandis que les sociétés occidentales bouillonnent et se transforment, certains pays d’Amérique Latine basculent vers des régimes conservateurs et autoritaires. Au Brésil, la dictature est instaurée en 1964, à la suite d’un coup d’État mené par les forces armées, avec le soutien d’une partie de la société civile. Le pays poursuit son processus de transformation, dans une tension entre archaïsme et modernité. Face à la promotion du modèle patriarcal par le pouvoir dictatorial, des critiques se développent, en particulier dans le champ cinématographique. Ce livre explore l’histoire croisée du Brésil et de son cinéma. Dans son travail, l’auteur s’est appuyé sur une riche recherche filmographique couvrant toute la période de la dictature, des années 1960 au milieu des années 1980. Il propose l’analyse détaillée de nombreux films de cette période, en particulier ceux d’Ana Carolina et Arnaldo Jabor, tout en tenant compte du contexte de production et de réception des films, pour comprendre les représentations du masculin et du féminin.

Maison internationale de Rennes

27.09.16

Festival Biarritz Amérique latine : la 25è édition présente 80 films en 2016

Le Festival Biarritz Amérique Latine est un festival de référence pour le cinéma latino-américain. Il propose trois compétitions de films longs-métrages, courts-métrages, et documentaires.

Outre les films en compétition, le festival présente chaque année des focus autour de différentes thématiques.

Le festival propose également de découvrir la culture latino-américaine sous d’autres formes avec des rencontres littéraires, des expositions et des conférences universitaires.

Pour en savoir +: www.festivaldebiarritz.com

website_bandeau-1

Posté par Fatos e Fotos à 12:21 - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15.02.16

Berlinale 2016: dans la course pour l'Ours d'or le festival de Berlin met en évidence la crise des réfugiés

Dix-huit films sont en compétition pour le grand prix de la Berlinale en 2016 qui a commencé le 11 février dernier. Parmi eux, une dizaine met en évidence les drames des personnes fuyant la guerre, l'oppression ou la misère. Le directeur de la Berlinale a déclaré que cette année "le thème principal du festival est le droit au bonheur, le droit au logement, à l'amour et à choisir sa vie."

Dans la compétition pour les Ours d'or et d'argent, qui seront annoncés le 20 février prochain, en voici une sélection des films les plus côtés aux prix :

Le documentaire "Fuocoammare" de l'Italien Gianfranco Rosi présente le drame des réfugiés vu de l'île de Lampedusa.

"Cartas de guerra", du portugais Ivo Ferreira, parle de la guerre d'Angola, pendant que "Smrt u Sarajevu" "(Mort à Sarajevo") est une parabole politique du bosniaque Danis Tanovic.

"Hele Sa Hiwagang Hapis" ("A Lullaby to the Sorrowful mystery", titre international) du philippin Lav Diaz raconte l'émancipation de son pays de l'empire colonial espagnol au XIX siècle.

"Soy Nero", de l'iranian Rafi Pitts, une co-production France, Allemagne et Mexique, raconte l'histoire d'un immigrant sans papiers mexicain qui s'engage dans l'armée des Etats-unis pour obtenir la citoyenneté américaine.

Le documentaire "Zero Days", d'Alex Gibney, parle de la guerra cybernétique des Etats-unis et d'Israel contre les ambitions nucléaires de l'Iran.

Le Brésil est représenté par trois films dans la mostra Panorama : "Curumim", documentaire de Marcos Prado, "Mãe Só Há Uma" d'Anna Muylaert, et "Antes o Tempo Não Acabava", de Sérgio Andrade et Fábio Baldo.

Posté par Fatos e Fotos à 10:27 - Permalien [#]
Tags : , , , ,


03.11.15

Cinéma : partir à la découverte des amérindiens du Brésil

Le Collectif Brésil propose deux scéances cinéma et une conférence pour partir à la découverte des amérindiens du Brésil les 4 et 25 novembre à la Maison internationale de Rennes.

Le 4/11 à 20h : De l’arc à l’écran du rennais Jaouen Goffi en vostf

Les indiens Tupinambas de Olivença (état de Bahia) s’approprient progressivement les technologies de l'information et de la communication. Ils les considèrent comme un outil de lutte pour diffuser leurs revendications : le respect de leurs droits et notamment celui de la démarcation de leur territoire inscrite dans la constitution. Débat en présence du réalisateur.

Le 25/11 à 20h : deux court-métrages : Les Indiens Munduruku de Nayana Fernandez et Le retour de la terre Tupinamba de Daniela Fernandez Alarcon en vostf, suivis de la conférence de Rita Godet (professeure de littérature brésilienne) à propos de la place des indiens dans la littérature brésilienne, à l'occasion de la sortie de son livre « L'altérité amérindienne dans la fiction contemporaine des Amériques » (Editions PUL Canada).

Maison internationale de Rennes

7, quai Chateaubriand

19.10.15

Cinéma: le Collectif Brésil présente un documentaire de la réalisatrice Claudia Mattos

Le 21 octobre à 20h à la Maison internationale de Rennes 
 
Porto da pequena Africa un documentaire réalisé par Claudia Mattos

La zone portuaire de Rio de Janeiro, auparavant appelée la Petite Afrique, est considéré le haut lieu de l'héritage culturel afro-brésilien : c'est le berceau de la samba et du football, des révoltes sociales et syndicales et de l'apparition de la  première favela de la région. C’est avec la Petite Afrique que Rio apprit à être carioca.

Maison internationale de Rennes

7, quai Chateaubriand Rennes

Entrée 5 euros

photo pequena Africa

12.10.15

Festafilm cinéma itinérant: regard brésilien sur la sexualité et la politique

Le 18 octobre à Montpellier à la Médiathèque centrale

Malgré les avancées acquises, il n'est pas toujours aisé d'assumer son orientation sexuelle et/ou de s'engager politiquement. C’est pourquoi, le 2ème Cinéma Brunch du Festafilm Itinérant vous propose de découvrir le regard de la jeunesse brésilienne sur ces thèmes, au travers deux courts-métrages.

Lors du brunch avant la projection, Festafilm vous propose une rencontre avec les associations montpelliéraines LE REFUGE et CONTACT pour échanger sur le rapport du cinéma à la diversité sexuelle.

Itinerant arc-en-ciel octobre

Posté par Fatos e Fotos à 12:59 - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

03.10.15

Brésil: le collectif Brésil à Rennes organise deux évènements culturels début octobre

Dans le cadre de la 8è édition de la Découverte du Brésil à travers le cinéma , le collectif Brésil à Rennes propose deux évènements au début du mois d’octobre :
 
- Le 7 octobre à 20h, séance cinéma avec le film São Bernardo du cinéaste  Léon Hirszman, précurseur du Cinéma Novo dans les années 1970 au Brésil, à la Maison internationale de Rennes, 7 quai Chateaubriand. 

Paolo, ouvrier agricole, est obsédé par l’idée d’acquérir la ferme dans laquelle il travaille. Mais pour être respectable, un riche propriétaire se doit de fonder une famille… alors il se marie avec Madalena, jeune professeur et femme rebelle. Considérant le mariage comme une transaction commerciale, ne supportant pas l’émancipation de son épouse et dévoré par la jalousie, progressivement, Paolo va détruire Madalena…

Cellet soirée sera animée par Ana Daudibon professeur de portugais au Lycée Chateaubriand (Entrée 5 euros).

- Le 13 octobre, rencontre littéraire au Bar La Lanterne -13 quai Lamennais - à 19h30 avec Paula Anacaona des éditions Anacaona qui présentera la littérature brésilienne contemporaine.