26.09.17

Brésil en Mouvements : 13ème édition du festival du documentaire social brésilien

affiche_bem17-page-001-2-2b1a0

Du 27 septembre au 1er octobre

Le 27/09 de 19h30 à 23h30 – Soirée d’ouverture : projection du film Martírio, suivie d’une rencontre avec le réalisateur Vincent Carelli.

L’association Autres Brésils présente la 13e édition de Brésil en Mouvements, le festival consacré au documentaire social brésilien.

Pendant cinq jours des projections, des débats et des rencontres autour des films documentaires. De quoi explorer la culture brésilienne hors des sentiers battus et approfondir les sujets sociaux globaux à partir de la réalité brésilienne.

La soirée d’ouverture aura la présence exceptionnelle de Vincent Carelli, parrain de cette édition. Réalisateur engagé dans la défense du peuple autochtone Guarani-Kaiowa, primé dans de nombreux festivals, il est le fondateur du projet « Vidéos dans les villages ».

Au programme :

-18 films – longs et courts-métrages ;

-l'exposition du photographe brésilien Francis Azevedo qui a arpenté la place de la République lors de l’occupation Nuit Debout en 2016 ;

-des rencontres proposées dans le stand des Editions Anacaona sur la littérature brésilienne ;

-des concerts gratuits.

Cinéma la Clef - 34 rue Daubenton 75005 Paris

Pour plus d’informations :

www.autresbresils.net

www.bresilenmouvements.org  


18.09.17

Littérature brésilienne : Les Ombres de l'Araguaia de Guiomar de Grammont

editions-metailie

« On dirait un rêve maintenant, la végétation envahit les sentiers. Mes blessures sont devenues des cicatrices, elles vont disparaître. Comme les noms. Ils vont disparaître, peu à peu, en même temps que ce que nous ne voulons pas nous rappeler. »

Sofia cherche son grand frère disparu. Au cœur de l’Amazonie, la guérilla contre la dictature et sa répression brutale : un épisode méconnu de l’histoire brésilienne, raconté de l’intérieur.

editions-metailie

A propos de l'auteur : Guiomar de Grammont est née à Ouro Preto où elle enseigne à l’université. Elle y a créé le Forum des Lettres. Elle est l’auteur d’un essai sur le sculpteur baroque Aleijadinho. Elle a reçu le prix Casa de las Américas pour un de ses recueils de nouvelles. Elle est traduite en français pour la première fois.

Pour en savoir + : https://editions-metailie.com

Posté par Fatos e Fotos à 12:29 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

12.09.17

Festival Biarritz Amérique Latine: la Colombie est à l'honneur et le Brésil en compétition au festival du film latino-américain

Du 25 septembre au 1er octobre

festival biarritz

Le Festival Biarritz Amérique Latine propose trois compétitions de films longs-métrages, courts-métrages et documentaires. Outre les films en compétition, le festival présente chaque année des focus autour de différentes thématiques. Cette année, la Colombie est à l'honneur.

Le festival cinématographique latino-américain propose également de découvrir la culture latino-américaine sous d’autres formes avec des rencontres littéraires,des rencontres animées par l’IHEAL (Institut des Hautes Etudes de l’Amérique latine), des expositions et des concerts.

Pour l'édition 2017, sont attendus plusieurs longs, courts-métrages et documentaires brésiliens, ainsi que les réalisateurs venus défendre leur film à cette occasion.

Longs-métrages de fiction brésiliens en compétition : As Boas Maneiras  (de Juliana Rojas et Marco Dutra)

Courts-métrages brésiliens en compétition : Postergados (de Carolina Markowicz) et Alcibiades (de Breno Nina)

Documentaires brésiliens en compétition : O Som dos Sinos (de Marcia Mansur et Marina Thomé) et Cine São Paulo (de Ricardo Martensen et Felipe Tomazelli).

Hors compétition - film de clôture : La fille Alligator (Não Devore Meu Coração) de Felipe Bragança.

Pour en savoir + :  www.festivaldebiarritz.com  

Posté par Fatos e Fotos à 12:30 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Cinéma: Le Collectif Brésil Rennes propose son dixième cycle de Découverte du Brésil à travers le cinéma

20 septembre au 8 novembre

Maison Internationale de Rennes

Au programme : rencontre avec l'association Tamadi qui organise des voyages solidaires dans la région de Fortaleza en partenariat avec les paysans sans terre ; accueil des étudiants brésiliens avec l'association Toucouleurs ; exposition de peinture avec l'artiste franco-brésilienne Lula Camargo et des rencontres littéraires avec le département de portugais de l'universtié Rennes 2.

photo_flyer_ro_2017-5438a

 

Posté par Fatos e Fotos à 12:07 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

11.09.17

Festival international du film sur le handicap : le cinéma brésilien est à l'affiche et en compétition

Du 15 au 20 septembre

Cannes accueille la 2e édition du Festival international du film sur le handicap à partir du 15 septembre.

Le Brésil est de nouveau présent en compétition avec les longs métrages Nise, le cœur de la folie, de Roberto Berliner, et La famille Dionti, d’Alan Minas, et le court métrage Obsession, d’Aline Lata et Erico Toscano.

Le temps d’une semaine, des réalisateurs du monde entier fouleront le tapis rouge à la Croisette pour présenter des films inattendus, inédits, longs et courts-métrages en compétition.

Le public pourra découvrir des histoires étonnantes, avec des œuvres de fiction ou des documentaires d’une quarantaine de pays qui cassent les stéréotypes et changent le regard sur le handicap.

Pour en savoir + : http://festival-international-du-film-sur-le-handicap.fr

 

 


16.08.17

Exposition « e’a’u’ », installations, sculptures et objets de Jarbas Lopes, l'artiste qui pense avec les mains

CRAC Alsace

Jusqu’au 17/09

Première exposition personnelle d’envergure en France de l'artiste brésilien Jarbas Lopes, « e’a’u’ » sera présentée au CRAC Alsace (Centre rhénan d’art contemporain), à Altkirch.

E, a, u. Voilà trois lettres qui titrent une exposition. Trois lettres en action, permutables, qui forment aussi un mot. Et de l’eau, il en est bien question dans cette exposition de Jarbas Lopes. L’artiste brésilien pense avec les mains. Il fabrique des objets – peintures élastiques, peintures choc, peintures circulaires, peintures oraculaires, dessins prospectifs, sculptures praticables et instables, livres - qui relèvent de gestes spéculatifs, de gestes qui aménagent un imaginario capable de laisser venir la moindre utopie.

Le tissage et l’entrelacs sont au cœur de l’œuvre de Jarbas Lopes.

Jarbas-Lopes-17-Crac-Alsace-05b-Cicloviaerea-768x705

Jarbas-Lopes-17-Crac-Alsace-07b-Good-and-evil-misunderstandings-768x561

 

Credits photos: Jarbas Lopes

Posté par Fatos e Fotos à 19:23 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

06.08.17

Brésil: Flux, exposition photographique de Alberto Bitar

Du 16 au 31 août

En partenariat avec l’agence culturelle Rainhart, qui promeut l’art latino-américain en Europe, la galerie Remp-arts propose durant le mois d’août une exposition du photographe plasticien brésilien Alberto Bitar.

Considéré comme l’un des principaux représentants des arts plastiques amazoniens, Alberto Bitar, originaire de Belém du Para, réalise un entrelacs d’images qui mettent en dialogue mémoire et changement.

Galerie Remp-arts

14 rue des Remparts

11360 Durban-Corbières

Sem-título-da-série-Efêmera-Paisagem-02-Alberto-Bitar-e1280243020221

 

Photo: Alberto Bitar 

Posté par Fatos e Fotos à 12:03 - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

20.07.17

Brésil : Citoyens du monde, le Brésil face à l'Holocauste

Le Brésil face à l’Holocauste et aux réfugiés juifs (1933-1948), de Maria Luiza Tucci Carneiro.

Enfin traduit en français après avoir été publié au Brésil et en Allemagne, Citoyens du monde met en exergue l’antisémitisme des gouvernements successifs au Brésil entre 1933 et 1948, en dévoilant les circulaires secrètes qui interdisaient l’entrée des Juifs dans le pays, même après le début de la Shoah.

À partir de sources inédites trouvées dans les archives brésiliennes et étrangères, Maria Luiza Tucci Carneiro analyse l’inertie criminelle de membres éminents des gouvernements de Getúlio Vargas (1930-1945) et d’Eurico Gaspar Dutra (1946-1950), ainsi que celle de diplomates brésiliens en poste à l’étranger, insensibles à la tragédie vécue par les Juifs. L’auteur évoque également la position courageuse de Luiz Martins de Souza Dantas, ambassadeur du Brésil en France à l’époque qui avait fait le choix d’aller à l’encontre des règles antisémites imposées par son pays et d’attribuer des visas à des centaines de Juifs.

Pour en savoir +: http://editions-harmattan.fr  

9782343088648r

10.07.17

Brasilidade : Jardins Naturels de Sebastião Salgado au Château Palmer

Jusqu'au 25 août

Sebastião Salgado, grand photographe brésilien exposera une sélection de photographies issues de son oeuvre Genesis, jusqu'au 25 août 2017.

Cette série regroupe des photographies de la nature, celle non façonnée par l’homme, prises aux quatre coins du globe. Comme pour nous rappeler la beauté du monde qui nous entoure, de cette flore sauvage, vierge d’intervention humaine.

Cette sélection faite pour Château Palmer par Sebastião Salgado et Léila Wanick Salgado, commissaire de l'exposition, révèle notre jardin planétaire. Un jardin hors-norme, sans frontières, aux mille et unes espèces de végétaux.


Salgado nous fait redécouvrir la beauté de notre planète. Il nous interpelle par le biais de ses photographies, pour une prise de conscience. La nature native disparait, pourtant véritable trésor du monde. « On a quitté notre planète » explique Salgado, « il faut retourner vers la nature, l’aimer, la contempler, la respecter ».

Château Palmer, 33460 Margaux, France

salgado

 

Copyright Sebastião Salgado

Posté par Fatos e Fotos à 16:58 - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Brasilidade : Leviathan-main-toth, installation de Ernesto Neto, au Centre Pompidou-Metz

Jusqu’au 21/08

L’artiste brésilien Ernesto Neto cherche à travers ses œuvres immersives à rendre le spectateur plus attentif à son environnement, tant physique que social.

Depuis quelques années, l’artiste collabore avec une communauté d’Indiens vivant dans la forêt amazonienne, les Huni Kuin, partageant leurs cérémonies, leur mode de vie et la sagesse de leur relation à la nature qu’il transpose dans ses œuvres.

Immense créature organique en résille de lycra, Leviathan-main-toth transforme le Forum du Centre Pompidou-Metz en un jardin blanc aux formes souples. Le spectateur y déambule, tous ses sens en éveil, invité par l’artiste à ralentir, à trouver un autre rythme, pour prêter une attention plus fine à ce qui l’entoure. Par un jeu de poids et de contrepoids, de tension et d’élasticité, Ernesto Neto parvient à stabiliser ce jardin suspendu aux allures d’être vivant, traduisant les échanges et les ajustements perpétuels qui régissent l’équilibre naturel.

Centre Pompidou-Metz

web_neto-_-fnac-07-266-vue3

 

Copyright Ernesto Neto 

Posté par Fatos e Fotos à 16:49 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,