04.11.17

Quai Branly : le Pérou avant les Incas, richesses et enquête sur les traces des civilisations disparues

Du 14 novembre 2017 au 1er avril 2018

37 quai Branly - Paris

 Au pied de la cordillère des Andes, sur la côte nord du Pérou, se trouve l’un des déserts les plus arides du globe. Un territoire inhospitalier sur lequel se sont épanouies de nombreuses cultures aujourd’hui tombées dans l’oubli, éclipsées dans l’imaginaire par l’Empire Inca.

Parmi ces sociétés anciennes, les Mochicas (ou Moche) – sans doute l’une des premières à avoir construit une structure étatique – ont posé, il y a plus de 1500 ans, les bases de la civilisation préhispanique. Grâce à des projets archéologiques nationaux de grande envergure réalisés ces 30 dernières années, la connaissance de ces sociétés antérieures aux Incas est aujourd’hui considérablement enrichie.

S’appuyant sur ces récentes avancées – sur les sites des Huacas près de Trujillo ou des tombes royales de Sipán notamment, l’exposition se propose d’étudier l’origine et l’organisation du pouvoir dans ces sociétés anciennes. Parmi les dieux célestes, les rois, les élites et seigneurs urbains, les guerriers et prêtres ou prêtresses, qui déte- nait ce pouvoir? Comment se manifestait-il ? L’exposition, véritable enquête archéologique sur la succession des systèmes politiques, se présente en cinq sections : le territoire de la côte Nord du Pérou, le pouvoir céleste, le pouvoir et l’architecture, le pouvoir terrestre et le pouvoir exercé par les femmes.

L’exposition couvre ainsi une période allant du 8e siècle avant J.‐C. à l’arrivée des Incas sur la côte nord du Pérou, lors de la conquête du royaume de Chimú en 1470 après J.‐C.

Céramiques, sculptures, bijoux en or, en argent et en cuivre, emblèmes, mobilier funéraire, ornements per- sonnels... Le Pérou avant les Incas dévoile aussi les richesses de ces civilisations à travers près de 300 œuvres d’une beauté et d’une technique admirables qui sont autant d’indices sur l’expression et l’af rmation du pouvoir. Le visiteur pourra également prendre connaissance des découvertes du complexe Huacas de Moche où a été restaurée l’architecture déjà bien conservée de l’ancien temple du site (100 ‐ 600 après J.‐C.).

 Le Pérou avant les Incas met ainsi en lumière l’influence primordiale que les sociétés pré-Incas ont exercée pour les civilisations suivantes.

L’exposition apporte un regard nouveau sur l’histoire des sociétés andines et permet de comprendre qu’en Amérique du Sud les Incas constituent la fin du développement social des peuples autochtones avant l’arrivée et la conquête des Espagnols.

unnamed

Posté par Fatos e Fotos à 10:30 - Permalien [#]
Tags : , , , ,


23.02.17

Quai Branly : Picasso Primitif un éclairage résolument nouveau sur l'oeuvre de Picasso

Du 28 mars au 23 juillet

Réalisée de façon exceptionnelle et inédite en partenariat avec le Musée national Picasso-Paris, l'exposition événement PICASSO PRIMITIF offre un regard totalement inédit sur l'étroite relation qui unit Picasso et les arts d'Afrique, d'Océanie, des Amériques et d'Asie.

L'exposition propose un éclairage résolument nouveau sur l'œuvre de Picasso, non pas en recherchant les preuves d'inspiration, comme cela a parfois été le cas dans le passé, mais en s'appuyant sur l'environnement créatif de l'artiste, puis en confrontant ses œuvres à celles des créateurs d'arts premiers.

Pour en savoir + : www.quaibranly.fr

Affiche_Picasso_Herbert_List_BD

Posté par Fatos e Fotos à 18:38 - Permalien [#]
Tags : , ,

04.10.16

The Color Line : l’art dans la quête d’égalité et d’affirmation de l’identité noire

Quel rôle a joué l’art dans la quête d’égalité et d’affirmation de l’identité noire dans l’Amérique de la Ségrégation ? L'exposition rend hommage aux artistes et penseurs africains-américains qui ont contribué, durant près d’un siècle et demi de luttes, à estomper cette "ligne de couleur" discriminatoire.

Titre d'un article du grand leader noir Frederick Douglass, l'expression The Color Line désigne la ségrégation des Noirs apparue aux États-Unis après la fin de la guerre de Sécession en 1865.

Rassemblant pour la première fois en France les grands noms de l'art africain-américain, encore trop largement méconnus en dehors des frontières américaines, l'exposition présente cette période de l'histoire américaine du point de vue de ceux qui ont lutté contre cette « ligne de couleur » discriminatoire.

Couvrant les principaux champs artistiques - beaux-arts, littérature, cinéma, photographie... - les 600 œuvres et documents originaux réunis dans l'exposition donnent à saisir la puissance inexorable de la création dès lors qu'elle se fait véhicule des droits et des libertés.

unnamed

 

Pour en savoir +: www.quaibranly.fr

Posté par Fatos e Fotos à 14:01 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

31.05.13

Week-end Amérique Latine au Musée du Quai Branly


Samedi 1er et dimanche 2 juin

De Cuba au Brésil, le musée du quai Branly emmène le public à la découverte de l’Amérique latine et des Caraïbes pendant tout un week-end de festivités, en prolongation de la journée que la France leur consacre le 31 mai.

Cinéma, contes, musiques, danses et dégustations culinaires mettent à l’honneur la diversité des cultures latino-américaines, également réinterprétées par les arts plastiques, le théâtre ou l’art vidéo.

Musée du quai Branly
37, quai Branly
75007 Paris

Posté par Fatos e Fotos à 10:28 - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14.03.13

La poésie du Brésil fait l’objet d’une anthologie et d’une lecture publique au Quai Branly

Dimanche 17 mars à 16h

Présentation et lecture à deux voix à l’occasion de la sortie d’un ouvrage consacré à la poésie du Brésil. Avec Max de Carvalho (poète, traducteur), Michel Riaudel (agrégé de Lettres modernes à Paris X–Nanterre et traducteur), Antoine Chareyre (enseignant et traducteur) et Anne Lima (co-fondatrice et directrice des Editions Chandeigne). Lecture par Sara Darmayan (comédienne) et Marcello Novais Terres (comédien – participation sous réserve).

L’anthologie bilingue retrace quatre siècles de création poétique, allant des mythes amérindiens et des productions jésuites du XVIe siècle aux textes de poètes du XXe siècle. Ce voyage dans la poésie brésilienne est ponctué par des thèmes récurrents, tels le chant du sabiá, oiseau emblématique, l’intraduisible saudade, les nuits peuplées d’apparitions, de mules-sans-tête ou d’autres créatures fantastiques héritées des légendes portugaises, indiennes et africaines, (Éditions Chandeigne, 2012, www.editions-chandeigne.com).

Musée du quai Branly -  Paris

Posté par Fatos e Fotos à 10:15 - Permalien [#]
Tags : , , ,