13.06.17

19e édition du Festival du cinéma brésilien de Paris célèbre les 50 ans du Tropicalisme

Cinéma L'Arlequin (6e)

Du 20 au 27 juin 2017

La musique sera à l’honneur de cette édition avec en ouverture du festival le film Elis de Hugo Prata, biopic sur celle qui est considérée la plus grande voix du Brésil, Elis Regina et en clôture, le documentaire de Miguel Faria Jr. sur le poète, écrivain et grand parolier Chico Buarque : Chico, artiste brésilien.

Pour célébrer les cinquante ans du Tropicalisme, le festival propose également deux documentaires qui mettent en lumière l'apport culturel encore essentiel de ce mouvement musical qui a su mêler influences psychédéliques, rock et traditions brésiliennes, soufflant un vent de contestation sur un Brésil sclérosé par la dictature.

Au programme de cette 19e édition, ce sont en tout 20 perles du cinéma brésilien, qui ont été sélectionnées, dont :

  • 8 fictions en compétition, qui concourent pour le Prix du public

  • 11 documentaires

  • 1 film d'ouverture, hors compétition

Pour en savoir + : www.festivaldecinemabresilienparis.com

cartaz2017


04.04.15

Brésil : 17e édition du Festival du cinéma brésilien de Paris

Du 7 au 14 avril

L'Arlequin

76, rue de Rennes Paris

Au programme de cette 17e édition :

- 5 films Hors Compétition


- 8 films de fiction inédits, en Compétition pour le Prix du Public


- 7 documentaires inédits
- 4 films pour le Jeune Public


Et deux thématiques :

Cinéma et littérature
 :

Pour prolonger le voyage en littérature brésilienne initié en mars avec le Salon du Livre, le Festival du cinéma brésilien de Paris proposera une sélection de 8 films adaptés d'œuvres littéraires - une occasion de (re)découvrir des classiques du cinéma et de la littérature :

- A la gauche du père de Luiz Fernando Carvalho (2001, d'après Raduan Nassar)

- Le Baiser de la femme araignée de Hector Babenco (1985, d'après Manuel Puig)

- Capitaines des sables de Cecília Amado (2011, d'après Jorge Amado)

- Dona Flor et ses deux maris de Bruno Barreto (1976, d'après Jorge Amado)

- Histoire de Fausta de Bruno Barreto (1987, d'après Naum Alves de Souza)

- Leçon d'amour de Eduardo Escorel (1975, d'après Mário de Andrade)

- Mon bel oranger de Marcos Bernstein (2012, d'après José Mauro de Vasconcelos)

- Sècheresse de Nelson Pereira dos Santos (1963, d'après Graciliano Ramos)

Cinéma et Musique :

Maria Bethânia, icône de la musique brésilienne, fête cette année ses 50 ans de carrière. Cet anniversaire sera l’occasion de faire (re)découvrir l’artiste, soeur de Caetano Veloso, sous un angle intime, fort et simple à travers trois documentaires qui vous emmèneront notamment à Bahia, dans sa ville natale, avec Gilberto Gil, Caetano Veloso et bien d'autres...

Samba !

Deux documentaires passionants nous plongeront dans l'univers de la samba :

- Les Dames de la Samba de Suzana Lira, ou la riche histoire multifacette et méconnue des femmes noires dans la samba.

- Samba & Jazz de Jefferson Mello, la formidable histoire d'amour qui unit le Jazz américain et la Samba brésilienne...

Au total, une trentaine de films, des invités et des rencontres !

Pour en savoir + : www.festivaldecinemabresilienparis.com

 

FCBP15-kv-p

 

 

 

 

 

26.03.14

16e festival du cinéma brésilien de Paris reflète les contrastes de la société et des cultures brésiliennes

Du 1er au 8 avril à l'Arlequin

Ce printemps brésilien au cinéma l’Arlequin sera placé sous le signe de l’Histoire, qui se conjuguera au présent et au passé.

La ferveur liée à la Coupe du monde sera teintée du souvenir d’une période plus sombre, celle de la dictature. Le 1er avril 2014, date d’ouverture du festival, retentiront les 50 ans du Coup d’État militaire du 1er avril 1964.

Le monde entier ayant les yeux rivés sur le Brésil, le Festival du Cinéma Brésilien de Paris s’est donc exceptionnellement choisi 2 thèmes pour l’édition 2014 : - Le football et la dictature.

Au programme, des hommages, des débats avec les équipes des films, des avant- premières mondiales, des séances jeune public et des rencontres professionnelles.

À travers une sélection des meilleures productions du cinéma brésilien, cette 16ème édition questionnera la construction d’une identité brésilienne mouvante qui s’est formée et continue de se transformer grâce à l’un, malgré l’autre, et inversement.

A l'affiche :

Serra Pelada d’Heitor Dhalia

Looking For Rio d'Eric Cantona

Démocratie en noir et blanc de Pedro Asbeg - Avant-première mondiale

Rio 2096 : Une Histoire d’Amour et de Furie de Luiz Bolognesi

Fleurs Rares de Bruno Barreto

Et bien d'autres films et documentaires...à ne pas rater !

Programmation complète : www.festivaldecinemabresilienparis.com/2014/

cartazFCBP2014-211x300

10.04.13

Festival du Cinéma Brésilien de Paris
célèbre son 15e anniversaire

Au cinéma L’Arlequin

Du 16 au 23 avril

Le Festival du Cinéma Brésilien de Paris présente chaque année une sélection des meilleures productions du cinéma brésilien, révélant les dernières sorties en fiction et documentaire, parfois même en avant-première mondiale au Festival.

En ouverture du festival cette année, la vie du musicien Luiz Gonzaga, le Roi du Baião, avec le film « Gonzaga, de père en fils » qui a enregistré plus d’un million d’entrées en 3 semaines au Brésil.

Pour cette 15e édition, le festival rendra hommage à Carlos Diegues et présentera 10 de ses films, en sa présence. Carlos Diegues est aujourd’hui l’un des cinéastes brésiliens les plus connus dans le monde. Il est le précurseur du cinéma novo, le producteur qui a modernisé le cinéma brésilien et un réalisateur socialement engagé.

FCBP13_kv_r3large-212x300

Posté par Fatos e Fotos à 09:06 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,