10.10.14

10è édition du Festival de cinéma Brésil en Mouvements

Au cinéma La Clef - Paris

Du 8 au 12 octobre

Durant 5 jours, vous pourrez découvrir une programmation de documentaires inédits et débattre avec des réalisateurs, des spécialistes des thématiques traitées et des représentants des mouvements sociaux brésiliens et français.

L’objectif de cette manifestation est de partager un autre regard sur le Brésil, de débattre plus largement de questions sociales et environnementales et de soutenir des productions audiovisuelles hors des réseaux de distribution habituels, en assurant ainsi la diversité cinématographique et culturelle en France et au Brésil.

Pour en savoir +:  http://bresilenmouvements.org

Bresil-en-mouvements

Posté par Fatos e Fotos à 15:59 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


Exposition collective La Usina del Arte réuni des artistes latino-américains

Jusqu'au 30 octobre

Exposition collective des artistes brésiliens Abraham Palatinik, Lucia Adverse, Manabu Mabe, Sérgio Bello et Weber Pádua, ainsi que les Vénézuéliens Asdrubal Colmenarez et Rolando Peña, le Franco-Argentin Juan le Parc, et le Cubain Ramsés Larzábal.

Cloitre des Billettes

24, rue des Archives – 75004 Paris


www.ricardofernandes.biz

unnamed

03.10.14

Ainsi va la vie dans ce coin de Paris, réflexions du photographe brésilien Marcus Brandão

Opus 12

Marcus  Brandao pose son regard d’artiste sur le Canal Saint Martin à l’heure où celui-ci explose de couleur.

L’objectif du photographe en apprivoise les mille reflets qui scintillent au soleil et ses images révèlent comme ciel et l’eau s’épousent dans un même bleu irisé.

Dans le miroir aquatique qui sublime les façades contrastées alignées le long des berges, on distingue les silhouettes des arbres sur lesquels de fragiles brindilles verdoient de bourgeons naissants, véritable témoignage que l’air embaume le printemps.

La péniche, alanguie sur l’eau qui frissonne par à coups, nous convie à des rêves de voyages au delà des écluses éclaboussées de lumière.

Ainsi va la vie dans ce coin de Paris que les images de Marcus revisitent avec une certaine poésie, rendant dans un seul regard tout le charme de ce lieu paisible, où passé et présent se mêlent avec harmonie.

www.marcusbrandao.fr/Reflexions/Opus12/

marcus_brandao_opus12_08

Exposition de l'artiste brésilienne Lucia Mamos-Moreaux

Peintures - Sculptures - Performances

Galerie Au Facteur Cheval

12, rue des États Généraux

78000 – Versailles

Du 11 octobre au 02 novembre 2014

Du mardi au samedi de 10h à 19h

Dimanche 14h à 19h

L'artiste Peintre Lucia Mamos-Moreaux propose une exposition autours des Peintures, Sculptures et des Performances Chant/Peinture. L'exposition évoluera avec le temps qui passe... Au début de l'exposition, il y aura seulement quelques peintures et sculptures présentés. Au four et à mesure, l'artiste va créer sur place des nouvelles œuvres.

Pendant les week-ends à partir de 17h, des Concerts Bossa Nova - Performances Chants/Peintures seront au rendez vous, assurés par l'artiste !

Lucia Mamos-Moreaux-En Marge-2014

Posté par Fatos e Fotos à 16:35 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

30.09.14

Brasilidade, l'info avec une touche brésilienne fête son 7è anniversaire aujourd'hui

Un clin d'oeil spécial de la rédaction aux 10.000 lecteurs qui ont visité le blog en 2014, aux abonnés et aux partenaires.

brasilidade

Posté par Fatos e Fotos à 11:16 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


13.09.14

23è Festival Biarritz Amérique Latine : l'édition 2014 est consacrée au cinéma mexicain

Du lundi 29 septembre au dimanche 5 octobre

Nombreuses projections de films latino-américains en compétition et hors-compétition. Également au programme : rencontres universitaires, expositions, spectacles de danse et concerts (avec la participation de Roda do Cavaco).

Courts-métrages brésiliens en compétition :

Brasil, de Aly Muritiba

Poeira de Prata no Escuro do Quarto, de Carlos Segundo

Après le Chili en 2013 cette édition sera consacrée au cinéma et à la culture mexicaine : la comédie mexicaine au cinéma, le centenaire de la naissance d’Octavio Paz en littérature, une exposition inédite de photos de la légende du cinéma mexicain : Maria Felix, et bien sûr de la musique au Village du Festival .
Après le concert mémorable de Paco Ibanez l’an dernier nous aurons la chance d’accueillir Agnès Jaoui qui chantera Les Passionarias !

collage_affiche2014ok

Posté par Fatos e Fotos à 14:59 - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07.09.14

Brésil: la littérature brésilienne au Salon du Livre de Paris 2015

Du 20 au 23 mars 2015

Brasilidade et l’ambassade du Brésil en France ont le plaisir de vous annoncer que le Brésil sera à l’honneur au Salon du livre de Paris 2015.

SDLP2015-190x373

Posté par Fatos e Fotos à 10:51 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Brésil à Rennes : à la découverte du Brésil à travers le cinéma

Manifestation culturelle soutenue par Brasilidade

Du 24 septembre au 3 décembre

Pour la  septième  année consécutive, le Collectif Brésil de Rennes organise une Découverte du Brésil à travers le cinéma  à la Maison internationale de Rennes.

Au programme, six films dont certains inédits dans les salles :

La Cité de Dieu, 10 ans après de Luciano Vidigal le 24 septembre

Serra Pelada  de Hector Dhalia le 15 octobre

La collection invisible de Bernard  Attal le 29 octobre

O samba de Georges Gachot le 12 novembre

Jucari Dorea  le 13 novembre à Rennes 2, documentaire dans le cadre du colloque organisé par le département de portugais

Les maîtres du Gamba de José Huerta le 3 décembre en présence du réalisateur

Chaque film sera suivi d’un débat avec des membres de la communauté brésilienne.

L'édition 2014 sera enrichie d’une conférence sur le Brésil dans la littérature française par Rita Godet professeur à Rennes 2, le 22 octobre et d’une série d’animations à l’occasion de la journée de la conscience noire,  le 20 novembre. Sans oublier le colloque universitaire Cartographies Littéraires du Brésil actuel organisé par le département de portugais de Rennes 2, les 12 et 13 novembre.

Pour en savoir + : www.bresilarennes.fr

13.08.14

Après la conquête de l'Afrique, la Chine avance sur l'Amérique latine

Soja, minéraux, pétrole et produits de base sont la cible des contrats milliardaires entre les chinois et les pays latino-américains. Une étude de l'ONU prévoit que d'ici 2016, la Chine devrait dépasser l'Union européenne et devenir le deuxième plus grand partenaire commercial en Amérique latine, derrière les États-Unis.

L'Amérique latine est important pour la Chine, pour deux raisons principales: ses ressources naturelles et son potentiel de devenir un marché important pour les produits chinois. Les contrats préférés des chinois dans la région sont l'achat direct des matières premières et la création de joint ventures pour l'extraction des produits de base.

Aujourd'hui, la Chine est le plus grand partenaire commercial du Brésil, du Chili et du Pérou, et le deuxième partenaire du Mexique, de l'Argentine et du Chili.

Le Venezuela fournit environ 630 000 barils de pétrole par jour à la Chine.

En Argentine, de qui la Chine achète le soja, le commerce bilatéral a quadruplé au cours des dernières années, pour atteindre environ 11 milliards d'euros. Le soja représentent 75% des exportations de l'Argentine vers la Chine.

Au Brésil, le consortium qui a remporté le droit d'exploiter le gisement pétrolifère Libra, comprend deux sociétés chinoises : la China National Offshore Oil Corporation et le fonds privé China National Petroleum Corp. On estime que Libra pourrait produire entre 8 et 12 milliards de barils de pétrole, et qu'il représente un investissement entre 150 et 300 milliards d'euros sur 35 ans. On ignore encore de combien s'élève la participation financière de la Chine dans ce projet.

Le Chili, le plus grand producteur de cuivre au monde, vend un tiers de sa production au géant asiatique.

Au Pérou, en plus des secteurs de l'énergie - pétrole et gaz - exploitation minière est le secteur qui capte davantage d'investissements chinois dans la région. Avec l'acquisition de mines de cuivre de Las Bambas, les investissements chinois dans la région représentent 14 milliards d'euros.

En 2010, la Chine a signé un accord avec Cuba pour financer l'expansion de la raffinerie de pétrole de Cienfuegos, qui coûtera 4,5 milliards d'euros.

Au Nicaragua, la Chine finance la construction d'un canal transocéanique pour être en concurrence avec le canal de Panama. Les experts estiment que ce projet sera crucial pour l'expansion du commerce de la Chine avec le reste du monde.

Ambitions et stratégies géopolitiques plus grandes

Comme si ces chiffres ne suffisaient pas, les intérêts de la Chine en Amérique latine vont au-delà du commerce des marchandises: ils investissent également dans des infrastructures au travers des offres ou des accords privés entre les gouvernements avec le soutien financier du gouvernement chinois et la participation des entreprises chinoises.

Menace et opportunité

Fabriqués à moindre coût en raison des faibles coûts de production en Chine, les produits chinois perturbent le sommeil de nombreuses sociétés d'Amérique latine – ce qui rend la relation avec la Chine à la fois une menace et une opportunité.

Selon une femme d'affaires brésilienne, « malgré tout, il serait fou de ne pas regarder la Chine comme un marché important pour nous. »

07.08.14

Brésil à Arles : l'artiste brésilien Vik Muniz expose aux Rencontres photo d'Arles 2014

Eglise des Trinitaires – Arles

Jusqu'au 7 septembre

ALBUM de Vik Muniz

Album présente deux travaux: la série éponyme Album ainsi que Postcards From Nowhere. Muniz continue son exploration de la fragmentation de l’expérience visuelle contemporaine, en mettant davantage l’accent sur la nostalgie et la matérialité de la photographie. La série Album utilise des photographies personnelles trouvées par Muniz depuis des années. Les images représentent des scènes familières que l’on pourrait s’attendre à trouver dans n’importe quel album de famille, et symbolisent des récits à la fois intimes et universels. Avec l’essor extraordinaire qu’a connu la photographie numérique ces dernières années, ces images sont devenues plus communes et moins précieuses. Album interroge les implications de ces bouleversements technologiques, de ce glissement qui s’est opéré dans la manière de fabriquer des images, ainsi que leur impact sur la communauté, l’expérience collective et la mémoire. D’une manière similaire, Postcards From Nowhere aborde les thèmes de la perte et de la dissémination des images.

La série met en scène des destinations populaires qui n’existent plus ou qui ont radicalement changé –les Twin Towers de New York, une plage de Beyrouth autrefois magnifique–, des lieux qui ont été affectés aussi bien par la technologie que par la violence.

Vik Muniz

Né en 1961 à São Paulo. Vit et travaille à New York et Rio de Janeiro.

vikmuniz

 Copyright Vik Muniz