24.01.11

Designer brésilienne réalise les nouveaux logos de Projeto Brasil

Deux nouveaux logos pour Projeto Brasil - valorisation du patrimoine latin, enseignement de langues - ont été spécialement crées par la designer brésilienne Maria Isabel Oliveira.

PROJ_BR1_copie

PB1_copie

Pour savoir un peu + sur les projets réalisés par la jeune designer, connectez-vous à http://www.flickr.com/photps/beldesigner

Posté par Fatos e Fotos à 16:28 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Festival du film de Sundance présente Tropa de Elite 2 et deux courts brésiliens

Le nouveau long de José Padilha ne sera pas en compétition dans le festival. L’exhibition du film hors compétition fait partie de la stratégie de diffusion du producteur.

Le Festival Sundance a débuté jeudi dernier à Park City, Utah, avec la participation de deux courts métrages brésiliens en compétition et l'exhibition de Tropa de Elite 2. En tout, le festival, qui a été fondé par Robert Redford en 1981, présentera 118 films et 81 courts de cinquante pays, dont 95 premières mondiales.

Le Brésil sera présent au festival avec les courts d’animation Tempestade de César Cabral, et Cinderela, de Magali Magistère.

Le Sundance Film Festival est célèbre pour avoir révélé des productions qui se sont distinguées par la suite à Hollywood, notamment les productions indépendantes. Le festival se poursuit jusqu'au 30.

Posté par Fatos e Fotos à 12:09 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Sophrologie : les bienfaits de cette technique douce et naturelle

La sophrologie est un ensemble de techniques douces et naturelles qui permettent petit à petit l’harmonisation et le développement des potentialités de la personne.

La sophrologie contribue, d'une manière générale, au mieux-être de la personne dans sa globalité psychologique, physique et sociale, notamment grâce à de meilleurs rapports à soi et aux autres ; elle aide aussi à développer la pensée positive.

« La sophrologie permet de faire un travail sur le corps, le mental et les émotions afin de profiter de chaque instant au mieux, d’avoir un regard neuf grâce à une prise de recul », explique la sophrologue Martine Sécher Morel, qui anime des ateliers à Montpellier.

Parmi ses clients, Martine Sécher Morel compte une majorité de femmes, soumises à un fort stress dû à leur « triple vie : être une super professionnelle, une super maman, sans oublier d’être super sexy pour son mari ! » La sophrologie permet alors, grâce à l’apprentissage du lâcher-prise et de la concentration sur le moment présent, de diminuer la charge mentale due à cet emploi du temps chargé : « Grâce à la pratique d’exercices simples, on peut réussir à gérer son énergie et le stress de la vie quotidienne ! ».

Des bénéfices à tous les niveaux

Prenant de multiples formes, la sophrologie vise à lutter contre le stress, à prendre du recul par rapport aux situations problématiques pour mieux les gérer, à améliorer la confiance en soi  de chacun « pour qu’une communication plus claire s’établisse entre collègues et membres de la famille », souligne Martine.

La sophrologie peut accompagner (et non se substituer à) un traitement thérapeutique.

Les domaines pédagogique et prophylactique (prévention de la maladie) sont de plus en plus privilégiés, suites opératoires, prévention du vieillissement (travail sur la mémoire, le schéma corporel, la "positivation"), amélioration de l'apprentissage, préparation à la parentalité, créativité.

Dans le domaine sportif : concentration, récupération, amélioration des performances publiques, meilleurs rapports aux autres.

Dans le domaine social : soutien aux plus démunis.

Ateliers thématiques et stages

mm

La sophrologue Martine Sécher Morel propose des stages et des ateliers thématiques, ouverts à tous, afin de découvrir et pratiquer la sophrologie.

Pour en savoir + : contacter le 06 08 93 72 96.

 

 

Posté par Fatos e Fotos à 11:39 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

11.01.11

Brasilidade fête ses 3 ans le 22 janvier prochain

Au programme : présentation des images qui ont fait la Une de Brasilidade + musique brésilienne

Projection des films Je rêve de São Paulo de Flávia Vargas et São Paulo en mouvement de Roger Wistefelt

Projection du film brésilien Wing it, primé au Fest'AFilm 2010.

Exposition-vente des sacs  de la marque Bab and the Queen.

Au Bar Le Caprice à Montpellier, à partir de 21H.

Entrée Libre

ilovebrasilidade


Posté par Fatos e Fotos à 18:54 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Yemanja Quilombo : un conte musical urbain qui explore les possibilités scéniques et décloisonne les disciplines artistiques

Le 9 février à 20h30 au Théâtre de l'Européen - Paris


 YEMANJA QUILOMBO :  À la fois enfant et vieux, féminin et masculin, joyeux et triste, c’est l’histoire d‘un être comme vous et moi qui traverse le monde en portant la vie. Allant d’un continent à l’autre, d’une ville à une autre, du métro à la rue, il crée des rencontres et des étonnements.
Parcours où la joie, la douceur et l’intériorité déjouent l’extrême violence du monde contemporain.
 


Posté par Fatos e Fotos à 11:24 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


04.01.11

Économie : Europe et Afrique dans la ligne de mire du Brésil en 2011

Business éthanol : Brésil et Angleterre forment une joint-venture d’éthanol

Les sociétés britannique Shell et la brésilienne Cosan ont obtenu l’accord de l’UE pour la formation d’une joint-venture d'éthanol.

Les sociétés ont signé l’accord en août 2010 et il devrait être finalisé début de cette année. La joint-venture aura un chiffre d'affaires annuel estimé à 21 milliards de dollars.

Les sociétés ont annoncé le 25 août dernier un accord définitif pour la création de la société dans la production d'éthanol, de sucre, d'approvisionnement énergétique et de la distribution et la commercialisation des carburants.

Les deux sociétés avaient déjà rendu publique la signature d'un mémorandum d'accord en février 2010. L'accord signé prévoit que Shell devrait contribuer à un montant de 1,6 milliard de dollars dans une coentreprise dans les deux ans; Cosan doit transférer la totalité de son sucre et d'alcool pour la coentreprise, y compris tous ses projets concernant les unités de cogénération, distribution et de vente au détail de carburants.

Business pétrole : Petrobras offre US$ 4,7 milliards pour un tiers de la portugaise Galp

La société brésilienne de pétrole, Petrobras, souhaite acquérir 33% de la société Eni, qui appartient au groupe portugais Galp pour un montant de 4,7 milliards de dollars.

Les négociations entre Petrobras et Eni  progressent, mais l’accord peut être empêché par la société publique angolaise Sonangol, qui détient une partie de la Galp et  souhaite avoir une participation directe dans l’achat.

Galp et Petrobras sont partenaires dans l’exploitation du pétrole au Brésil.

Source : Reuters

 

Posté par Fatos e Fotos à 13:41 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

03.01.11

Brasilidade invite à l'exposition de Richard Petit

Brasilidade et l'Espace Le Mur Rouge sont heureux de vous inviter à l'exposition CHEAP LAND Photographies de Richard Petit.

Vernissage le 7 janvier à partir de 18h30. Exposition présentée jusqu'au 25 février.

9, rue Joachim Colbert, Montpellier

Posté par Fatos e Fotos à 12:53 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

31.12.10

Voeux Brasilidade : 2011 sera glamour...ou pas ...?

mfl_louboutin

C. Louboutin

Posté par Fatos e Fotos à 14:19 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

30.12.10

Économie brésilienne: à la fin de l'ère Lula, l'économie vit le meilleur moment de ces 25 dernières années

Après huit ans et une crise financière mondiale, la croissance du PIB brésilien est le plus élevé des 25 dernières années. Et Guido Mantega avertit : la croissance va se poursuivre à un rythme soutenu dans les prochaines années.

L'annonce de la croissance économique brésilienne circule encore sous la direction du gouvernement de Lula. Le président prend congé du poste en laissant l'économie nationale à son meilleur niveau : les résultats du troisième trimestre de 2010 déjà assurent au pays une croissance d'au moins 7,5% cette année.

Même si la fin de l'administration Lula est proche, le ministre des Finances, Guido Mantega, annonce aussi qu’il continuera à servir au sein du gouvernement Rousseff.

Le ministre explique que « le monde a changé son regard à propos du Brésil. Nous avons réussi à changer le seuil de croissance de l’économie brésilienne, qui désormais croit avec de chiffres supérieurs à 5% ».

À la fin du deuxième mandat de Lula, le Brésil est l’économie du G20, derrière la Chine et l’Inde, qui a plus progressé.

Économie globale : les BRICs sont les plus optimistes avec l’économie en 2011

Les pays du groupe BRIC - Brésil, Russie, Inde et Chine - sont, en moyenne, les plus optimistes par rapport à 2011. En moyenne, 49% des interviewés croient que 2011 sera une année de prospérité économique.

Parmi eux, la plus grande expectative observée vient de la Chine (58%) et la moins bonne de la Russie (30%, moyenne globale).

En revanche, les pays les plus développés ne se font pas d’illusions. Parmi les pays du G7 - US, Canada, Allemagne, France, Grande-Bretagne, Italie et Japon -, 17 % des personnes interrogées croient à la prospérité en 2011 et 41% trouve que la situation ne changera pas l’année prochaine.

Économie latino-américaine : l’Amérique latine se prépare pour 2011

2010 touche à sa fin et l’Amérique latine se prépare pour 2011 avec un brin d’incertitude en ce qui concerne certaines des plus grandes économies de la région.

Brésil

Guido Mantega, ministre des Finances, reste au gouvernement. Afin d’éviter le réchauffement de l’économie, le président de la Banque centrale, Henrique Meirelles, a été obligé d’augmenter les taux d’intérêt, actuellement à 10,75%.

Meirelles sera remplacé par Alexandre Tombini. Les marchés calculent que la BC devra augmenter encore plus les taux, ce qui pourra provoquer une pression sur le real, déjà très valorisé. Au même temps, les dépenses avec le programme social de la Bourse Famille, resteront d’actualité.

Argentine

L’Argentine devra élire un nouveau président en 2011. Est-ce que Cristina Kirchner sera l’élue ? Peut-être. Cristina Kirchner aura certainement le pouvoir économique total en 2011 car les politiques argentins non pas réussi à approuver le budget pour l’année prochaine. Ainsi, Cristina Kirchner pourra gouverner par décret.

L’inflation argentine est actuellement supérieure à 25% et le pays vient de reprendre contact avec le FMI. 2011 pourra être une année difficile pour les argentins.

Mexique

Pour le moment, l’économie mexicaine démontre une certaine résistante avec une bonne performance dans le secteur de la production, en particulier dans l'industrie automobile.

Mais la faiblesse des Etats-Unis devrait se traduire par une croissance plus lente au sud de la frontière en 2011, ce qui mènera la Banque centrale mexicaine à maintenir les taux d'intérêt à 4,5% l'année prochaine.

Malheureusement, la demande américaine pour les exportations illégales mexicaines, sans lesquelles il n'y aurait pas de cartels de la drogue au Mexique, ne devrait pas diminuer.

Pérou

Malgré le plus haut taux de croissance prévu pour 2010 parmi les principales économies d'Amérique latine (8,3%), le président du Pérou, Alan Garcia, a seulement 34% d'approbation de la population nationale.

Garcia a dirigé le pays pendant un bon moment pour l'économie, même si les gains n’ont pas été équitablement répartis entre la population péruvienne : tandis que les zones urbaines (dans les zones côtières) ont récolté les bénéfices, les zones rurales, plus élevées, demeurent pauvres.

Garcia ne peut briguer à nouveau pour la présidence lors des prochaines élections en avril 2011. Mais la fille de Fujimori, Keiko, espère remporter les élections avec son parti Fuerza 2011. Elle est en concurrence avec le successeur de M. Fujimori, Alejandro Toledo, et un ancien maire de Lima, Luis Castañeda. 

Venezuela

Le Venezuela a une triste année en 2010, avec la plus mauvaise performance économique dans la région, sans parler de l'inflation la plus élevé : 30% par an. Et avec le contrôle de l'État sur l'économie au cours de la période, Chavez et ses alliés ont peu de personnes à blâmer.

Le président n'a pas encore de mise en oeuvre sa menace de nationaliser le géant alimentaire et de boissons Polar, la plus grande entreprise privée du pays. Même l'industrie du pétrole, responsable pour 90% de l'afflux de devises étrangères au Venezuela et 50% des bénéfices du gouvernement, est en souffrance.

En 2011, on s'attend à une croissance lente au Venezuela et peut-être à une autre dévaluation du bolivar. Il est également prévu que de plus en plus d'entreprises étrangères s'éloignent du pays par crainte d’être nationalisées.

LogoBrasilidadeRougeNoir2

 

Posté par Fatos e Fotos à 11:55 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,