29.11.11

Cinéma : films portugais et brésiliens partagent l’affiche du Fest’AFilm 2011

Du 1er au 4 décembre à Montpellier

Le Festival Iberoamericano de Curtas-Metragens Curta-se, qui se déroule tous les ans dans la ville de Sergipe au Brésil, est un mix de projection de films, conférences et workshops autour du cinéma. Le Festival compte avec la participation de plusieurs pays dont l’Argentine, le Chile, l’Uruguay, Cuba, le Mexique, le Venezuela, la Colombie en plus du Brésil.

Déjà présent l’année dernière au Fest’AFilm de Montpellier, Curta-se revient en 2011 avec quatre courts-métrages.

curta-se11_logo-300x225

Mostra Curta-Se - Brasil

Samedi 03/12 - salle Rabelais - 17H30

CATADORAS DE MANGABA de Rita Simone, 30 min, Sergipe - Brasil

NAIÁ E A LUA de Leandro Tadashi, 13 min, São Paulo - Brasil

EU NÃO QUERO VOLTAR SOZINHO de Daniel Ribeiro, 17 min, São Paulo - Brasil

PROCURA-SE  de Iberê Carvalho, 14min, Brasília - Brasil

ANGELI 24h  de Beth Formaggini, 25 min, Rio de Janeiro - Brasil

Pour en savoir + : www.curtase.org.br

Les Rencontres internationales de cinéma, télévision, vidéo et multimédia d’AVANCA, Portugal, est née en 1997, et se déroule toujours à la dernière semaine de juillet. Comme son propre nom l’indique, les rencontres proposent une alternative différente pour découvrir, apprendre et créer dans le monde du cinéma actuel.

Le Fest’AFilm présente cette année une sélection de cinq films du festival Avanca, dont le Conto do Vento, en 3D, qui a reçu le prix de meilleur film à la Mostra Ibero-americana do Festival Visões Periféricas do Brasil.

Mostra Avanca - Portugal

Jeudi 01/12 - Centre Rabelais - 17H30

Conto do Vento 02

CONTO DO VENTO de Cláudio Jordão, une fable sur les préjugés

CAFÉ de João Fazenda et Alex Gozblau

O RELÓGIO DE TOMÁS de Carlos Cruz

UM GATO SEM NOME  

A RIA, A ÁGUA, O HOMEM de Matos Barbosa

logo

Pour en savoir + : www.avanca.com

Posté par Fatos e Fotos à 09:24 - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


Cinéma : Brasilidade interviewe Ferdinand Fortes, président du Fest’AFilm

Du 1er au 4 décembre à Montpellier

Brasilidade : Ferdinand, quels sont les films à ne pas rater cette année au festival?

Ferdinand Fortes : N'en ratez aucun surtout, ce serait du gâchis !! (rires !!)  Le Fest'Afilm pour sa 4e édition propose aux cinéphiles, aux lusophones et aux francophones, une sélection de longs-métrages et de films documentaires qui méritent tous d'être vus. De Blindness de Fernando Mereilles à Embargo d'Antonio Ferrera en passant par Matria do Vinho de Ken Payton, la sélection est assez diversifiée pour que chacun y trouve son compte.

Il y aura également un grand panel de courts-métrages qui viennent du Brésil, du Portugal, du Mozambique, de l'Angola, de la France, de la Belgique, du Québec et de Suisse.

De vrais petits bijoux. Et si vous aimez les films d'animation, vous serez servis lors de cette 4e édition !!

Brasilidade : Quels sont tes coups de coeur ?

Ferdinand Fortes : J'ai un coup de coeur cette année, pas pour un film, pas pour deux films, mais pour un homme : José Saramago, grand homme de lettres portugais, Prix Nobel de Littérature en 1998. Nous présentons cette année deux longs-métrages adaptés de ces oeuvres, Blindness de Fernando Mereilles, le père de la Cité de Dieu et créateur de la Cité des hommes et Embargo d’Antonio Ferreira. Nous présenterons également Jose et Pilar , un film documentaire de Miguel Gonçalves Mendes qui retrace la vie de l'auteur et de son épouse pendant l'écriture de son fameux roman Le voyage de l'éléphant.

Brasilidade : D'après toi, qui mériterait avoir le prix ?

Ferdinand Fortes : Nous avons cette année en compétition internationale 24 courts-métrages d'excellente qualité et à vrai dire le choix est bien difficile. Je laisse donc le soin au jury du festival de trancher. Un composé cette année de 7 jurés et qui sera présidé par Lauro Antonio, réalisateur et critique portugais. J'ai hâte de savoir lequel de ces 24 films recevra le Premier prix du Jury.

Programmation complète sur : www.festafilm.com  

Posté par Fatos e Fotos à 09:16 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

27.11.11

Art contemporain : MITOLOGIAS/ MYTHOLOGIES revisite les clichés de la société brésilienne

Du mercredi 7 au mercredi 21 décembre

Cité internationale des arts - Paris

Cette exposition dédiée à la nouvelle génération d’artistes contemporains brésiliens, présentera des oeuvres de :

Adriano Costa, Alexandre da Cunha, Barbara Wagner, Beto Shwafaty, Carla Zaccagnini, Cinthia Marcelle, Cris Faria, Cristiano Lenhardt, Erika Verzutti, Jonathas de Andrade, Marcellvs L., Marcius Galan, Marina Rheingantz, Pablo Leon de la Barra, Paulo Nazareth, Pedro Wirz, Roberto Winter & Deyson Gilbert, Rodrigo Braga, Rodrigo Matheus, Tamar Guimarães, Theo Craveiro et Tonico Lemos Auad.

Com um título emprestado do célebre livro do autor francês, Roland Barthes, a exposição “Mitologias” parte do questionamento sobre identidade e hibridismo cultural que se encontra no cerne do modernismo brasileiro, e pretende criar uma reflexão sobre quais foram os processos que levaram a arte brasileira a se tornar hoje uma referência internacional. Numa “inversão de papéis”, a arte brasileira agora é “canibalizada” pelos artistas estrangeiros, que se apropriam de seu simbolismo, de suas estratégias e de sua estética.

A presente seleção de artistas e obras foi pautada pelos interesses particulares desses artistas em revisitar e interpretar as diversas mitologias e clichês associados à cultura brasileira com um olhar contemporâneo, retomando e atualizando conceitos fundamentais de nossa modernidade, criando imagens míticas a partir de experiências contemporâneas ou desmistificando imagens folclóricas e explorando a vastidão e heterogeneidade do território brasileiro. Assim, um corpo de obras em Mitologias revisita e reinterpreta nosso legado artístico antropofágico e abstrato-geométrico. Outros trabalhos apontam para noções de territorialidade e geografia, relacionando-se com paisagens, arquiteturas e personagens específicos de diferentes lugares. Há ainda obras que discutem mais especificamente aspectos políticos e econômicos, atravessando o arco temporal que separa os dois grandes períodos de desenvolvimento brasileiro, de 1950/60 e 2000/10.

Pour en savoir + : mythologiestheshow.blogspot.com

image046

Posté par Fatos e Fotos à 11:27 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25.11.11

Littérature : Festival international Fest’AFilm rend hommage à José Saramago

Cérémonie d’ouverture le 1er décembre à 18H30- Centre Rabelais

Du 1er au 4 décembre à Montpellier

images

Prix Nobel de littérature en 1998, José Saramago, décédé en juin 2010, est le premier écrivain portugais à recevoir la prestigieuse distinction. Issu d'une modeste famille rurale, il est contraint d'interrompre ses études classiques et intègre une école professionnelle afin de devenir serrurier. Mais sa passion pour la littérature, l'histoire et l'écriture le rattrape et il publie un premier roman, 'Terra de pecado', en 1947.

Pourtant, vingt ans passeront avant qu'il ne renoue avec l'écriture romanesque. Il collaborera avec différents journaux publiant des chroniques, articles et poèmes. En 1975 paraît son second roman.

C'est son troisième ouvrage 'Le Dieu manchot' paru en 1982 qui lui apporte enfin la reconnaissance et la consécration internationale. Suivront 'L' Année de la mort de Ricardo Reis', hommage à Fernando Pessoa publié en 1984, et 'Le Radeau de pierre' en 1986.

L'écrivain poursuit son travail sur le terrain historique avec 'Histoire du siège de Lisbonne' en 1989 et s'aventure, en 1991, dans une réécriture des textes bibliques avec 'L' Evangile selon Jésus-Christ', un ouvrage qui fera d'ailleurs scandale.

L’écriture

L'écriture de José Saramago est faite de longues phrases, rythmées par de nombreuses virgules. Ces phrases peuvent être vues comme une succession de phrases courtes où la virgule aurait remplacé le point. Elles comprennent aussi de nombreuses incises, qui sont autant de digressions à l'adresse du lecteur. Les dialogues eux-mêmes ne sont pas introduits classiquement par des guillemets ou des tirets, mais sont traités sous forme d'incises au cœur des phrases. L'absence d'alinéa donne à la page un aspect très dense.

Saramago décrit avec ironie « la syntaxe chaotique, l'absence de point final, l'élimination obsessive des paragraphes, l'emploi erratique des virgules et, péché sans rémission, l'abolition intentionnelle et diabolique de la lettre majuscule » qui caractérisent son écriture (Les Intermittences de la mort, p. 125).

On sent chez l'auteur une jubilation à balader le lecteur au gré de digressions, de métaphores et d'anachronismes qui mettent en relief des jeux de miroir où mensonge et vérité se confondent et s'échangent.

Films présentés au Fest'AFilm d'après une oeuvre de José Saramago: Blindness, José & Pilar, Hepicat et Embargo.

Programmation complète : www.festafilm.com

Posté par Fatos e Fotos à 11:35 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15.10.11

Art contemporain : la 38ème édition de la FIAC accueille trois galeries brésiliennes

Du 20 au  23 octobre

La FIAC 2011 rassemble 168 galeries d’art moderne et d’art contemporain, venues de 21 pays. La France compte 54 galeries, soit 32% des exposants. 75% des galeries sont européennes.

Les pays nouvellement représentés sont le Brésil, la Turquie et l’Afrique du Sud. Les galeries brésiliennes sont toutes les trois de São Paulo : Luciana Brito, Luisa Strina et Vermelho

En détail :

Galerie Luciana Brito

Artistes exposés : Marina Abramovic, Lucas Bambozzi, Ricardo Basbaum, Rafael Carneiro, Saint Clair Cemin, Waldemar Cordeiro, Rochelle Costi, Geraldo de Barros, Leandro Erlich, Anthony McCall, Allan McCollum, Liliana Porter, Caio Reisewitz, Regina Silveira, Tiago Tebet, Pablo Lobato, Mônica Nador, João Luiz Musa, Fyodor pavlov-Andreevich, Fabiana de Barros et Michel Favre, Eder Santos, Delson Unchôa.

 urca A

©Caio Reisewitz /Galerie Luciana Brito
Urca, 2011c-print mounted on diasec 71 x 61 in / 180 x 155 cm

 

Galerie Luisa Strina (stand Fiac 0.C11)

Artiste exposé : Tonico Lemos Auad

Tonico  est né à Belém, Pará, en 1968. Il vit et travaille à Londres. Diplômé en architecture et urbanisme il a obtenu une bourse de la Goldsmith University of London. Il travaille à partir de dessins, installations et photographies et avec tout cela il cherche à exposer ses expériences quotidiennes et mener le spectateur à une réflexion.

Galerie Vermelho

Artistes exposés : Marcelo Cidade et Rosângela Rennó

Marcelo est né à São Paulo en 1978. Plasticien, il travaille à partir du déplacement des objets quotidiens comme les caddies de supermarché afin de provoquer une discussion sur le consumérisme ou sur les blocs de béton ou des morceaux de trottoir pour aborder la ville.

Rosângela est née à Belo Horizonte en 1962. Elle vit et travaille à Rio depuis plus de 10 ans et est considérée aujourd’hui une référence en ce qui concerne l’image photographique et ses dédoublements.

 Trockel_RENNO

Trockel da série Vulgo / ©Rosangela Renno 2001

PIXO PATTERN CIDADE
Pixo Pattern / ©Marcelo Cidade 2010

Posté par Fatos e Fotos à 11:53 - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,


13.10.11

Art : exposition UNDERWOOD présente une sélection d’œuvres d’artistes brésiliens

Du12 octobre au 12 novembre

Une exposition d’œuvres faites à partir de machines à écrire, notamment des artistes brésiliens Waltercio Caldas, Augusto de Campos, Ivan Serpa et Eduardo Kac.

Pour en savoir + : www.galerie1900-2000.com

Posté par Fatos e Fotos à 09:31 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Peinture : délégation de peintres brésiliens participe du Salon d’Automne de Paris

Du 12 au 16 octobre

Une délégation de peintres brésiliens participera au Salon d’Automne 2011. Parmi les artistes sélectionnés : Denise Araripe, Eliana Minillo, João Carlos Favoretto, Livia Bessa, Marcello Jardim, Marcos Seemann et Zaira de Oliveira.

Pour en savoir + : www.salon-automne.com

Posté par Fatos e Fotos à 09:27 - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

14.02.11

Économie: l’industrie agro-alimentaire brésilienne exporte plus 5 milliards de dollars en janvier

Les exportations agro-alimentaires brésiliennes ont atteint 5,1 milliards de dollars en janvier, 26,3% de plus qu’en janvier 2010.

Selon le ministère de l'Agriculture, le solde de la balance commerciale [les exportations moins les importations] du secteur est de 3,9 milliards de dollars près de 800 millions de plus qu'en janvier de l'année dernière.

Les produits les plus exportés ont été : soja, café, viande, céréales, farines et préparations, jus de fruits et produits forestiers.

Profitant des bonnes cotations internationales, le soja, l’huile, la farine et les céréales, ont été les produits les plus exportés en janvier, ce qui représente un total de 598,6 millions de dollars sur la balance commerciale brésilienne.

Le ministère de l'Agriculture a déclaré que les principaux acheteurs brésiliens sont la Chine, qui a presque doublé les achats de nourriture en provenance du Brésil (jusqu'à 94,3%), l'Algérie (126,7%), le Maroc (108%), l’Espagne (84,3%), l'Egypte (83 6%), la France (46,5%), la Russie (44,9%), l’Italie (42,2%) et la Belgique (40,9%).

Les exportations du secteur vers la Chine, principal partenaire commercial du Brésil, est passé de 8,8 milliards de dollars à 11,1 milliards de dollars au cours des 12 derniers mois, une augmentation de 25,5%. La participation du pays asiatique dans les importations brésiliennes est de 14%.

 

Posté par Fatos e Fotos à 12:04 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Exportation : Démission de Moubarak devrait favoriser la reprise des exportations de boeuf brésilien

Avec la démission du président égyptien, Hosni Moubarak, au pouvoir depuis 30 ans, le commerce bilatéral entre l'Égypte et le Brésil devrait reprendre son cours, ce qui devrait permettre la reprise des expéditions de viandes de bœuf vers le marché égyptien.

L'année dernière, les exportations brésiliennes vers l'Égypte ont totalisé 1.967 milliards de dollars et les importations,169 millions de dollars. Ce qui représente un excédent pour le Brésil de 1.799 milliards de dollars.

 

Posté par Fatos e Fotos à 11:48 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

08.02.11

Énergie : Brésil négocie la vente de l’urane enrichi avec trois pays : Chine, Corée du Sud et France

Selon le journal O Estado de S. Paulo, les négociations avec les trois acheteurs potentiels (Chine, Corée du Sud et France) de l’urane enrichi brésilien avaient démarré à la fin du gouvernement de l’ex-président Lula da Silva. Les négociations sont toujours en cours et l’objectif du Brésil est d’exporter l’urane à de fins pacifiques. Les exportations de l’urane brésilien pourraient représenter un chiffre d’affaires d’1,5 milliard de dollars au pays.

Parmi les clients potentiels, la Chine qui a mis en route la construction d’une trentaine usines nucléaires et la France, pays qui est l’un des plus grands producteurs d’urane au monde et partenaire du Brésil pour la construction de l’usine Angra 3.

Posté par Fatos e Fotos à 09:59 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,