24.11.17

9è Festival international de Bossa Nova: projection du film Samba & Jazz

L’ambassade du Brésil en France et l’association JazzoNotes convient à la projection du film Samba & Jazz en présence du réalisateur Jefferson Melo.

Le documentaire Samba & Jazz met en évidence la synergie existant entre la samba et le jazz, et entre les villes de Rio de Janeiro et de la Nouvelle Orléans – située dans l’état de la Louisiane, au sud des États-Unis -, considérée comme étant le berceau du jazz. 

Le film montre la similarité entre ces deux villes du point de vue musical et comportemental, depuis la perspective de ceux qui maîtrisent le sujet: les « sambistes » et les « jazzmen ». 

Par le biais de témoignages, de fêtes populaires et de situations inusitées, il dépeint la manifestation artistique authentique de peuples distants, portés toutefois par un sentiment commun: la passion pour la musique. 

Le mardi 12 décembre 2017 à 18h à l’ambassade du Brésil (salle Villa-Lobos)
34, cours Albert 1er - 75008 Paris

Inscriptions en ligne, dans la limite des places disponibles :
http://festivalbossanova.com/fr/programme/#100

unnamed

Posté par Fatos e Fotos à 13:32 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


08.11.17

Climat : Les Rivières volantes, documentaire inédit d’Aurélien Francisco Barros, sur UshuaiaTV

Le 26 novembre à 20h40 sur Ushuaia TV

De nos laboratoires européens, jusqu'à une tour plus haute que la Tour Eiffel implantée au cœur de la forêt amazonienne, climatologues, biologistes et chimistes explorent le rôle central des forêts dans la formation des nuages, et la création de véritables « rivières volantes» aux débits qui en font les plus grands fleuves de la planète.

Pour en savoir + : www.ushuaiatv.fr

Posté par Fatos e Fotos à 12:46 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Photographies : Exposition Images voyageuses, photographies brésiliennes en France

Jusqu’au 14 novembre

Au Brésil, en dehors de quelques expériences éphémères, ce n’est qu’en 1923 qu’un collectif de photographes amateurs propose un vrai projet de diffusion d’art photographique. Le « Photo Club Brasileiro » basé à Rio de Janeiro, publie la revue
« Photogramma » entre 1926 et 1931, organise des expositions ainsi que le premier salon national en 1940.
À São Paulo, le «Foto Cine Clube Bandeirante », créé en 1939, propose dès 1942 le « Salão Paulista » et des expositions internationales à partir de 1946, s’affirmant rapidement comme la référence de la photographie artistique brésilienne, notamment grâce à la diffusion de son « Boletim ».
La Société française de photographie (SFP) organise le Salon international d’art photographique depuis le début du XXe siècle. L’édition de 1946 coïncide avec la première contribution des photographes brésiliens.
Les images présentées à la Fondation Calouste Gulbenkian correspondent à une partie des 52 photographies envoyées par les photographes de São Paulo à l’appel de la SFP. Vingt-et-une d’entre-elles furent présentées lors du 39e Salon international de 1951. Ce circuit d’échange international s’est figé et ces fonds sont devenus partie intégrante des collections de la SFP. Qu’elles aient été admises ou refusées, ces œuvres contiennent des éléments indispensables à la compréhension des accomplissements, des échecs et des limites de l’une de plus importantes générations d’artistes photographes du Brésil.

Fondation Calouste Gulbenkian - Paris

Posté par Fatos e Fotos à 12:31 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

04.11.17

Quai Branly : le Pérou avant les Incas, richesses et enquête sur les traces des civilisations disparues

Du 14 novembre 2017 au 1er avril 2018

37 quai Branly - Paris

 Au pied de la cordillère des Andes, sur la côte nord du Pérou, se trouve l’un des déserts les plus arides du globe. Un territoire inhospitalier sur lequel se sont épanouies de nombreuses cultures aujourd’hui tombées dans l’oubli, éclipsées dans l’imaginaire par l’Empire Inca.

Parmi ces sociétés anciennes, les Mochicas (ou Moche) – sans doute l’une des premières à avoir construit une structure étatique – ont posé, il y a plus de 1500 ans, les bases de la civilisation préhispanique. Grâce à des projets archéologiques nationaux de grande envergure réalisés ces 30 dernières années, la connaissance de ces sociétés antérieures aux Incas est aujourd’hui considérablement enrichie.

S’appuyant sur ces récentes avancées – sur les sites des Huacas près de Trujillo ou des tombes royales de Sipán notamment, l’exposition se propose d’étudier l’origine et l’organisation du pouvoir dans ces sociétés anciennes. Parmi les dieux célestes, les rois, les élites et seigneurs urbains, les guerriers et prêtres ou prêtresses, qui déte- nait ce pouvoir? Comment se manifestait-il ? L’exposition, véritable enquête archéologique sur la succession des systèmes politiques, se présente en cinq sections : le territoire de la côte Nord du Pérou, le pouvoir céleste, le pouvoir et l’architecture, le pouvoir terrestre et le pouvoir exercé par les femmes.

L’exposition couvre ainsi une période allant du 8e siècle avant J.‐C. à l’arrivée des Incas sur la côte nord du Pérou, lors de la conquête du royaume de Chimú en 1470 après J.‐C.

Céramiques, sculptures, bijoux en or, en argent et en cuivre, emblèmes, mobilier funéraire, ornements per- sonnels... Le Pérou avant les Incas dévoile aussi les richesses de ces civilisations à travers près de 300 œuvres d’une beauté et d’une technique admirables qui sont autant d’indices sur l’expression et l’af rmation du pouvoir. Le visiteur pourra également prendre connaissance des découvertes du complexe Huacas de Moche où a été restaurée l’architecture déjà bien conservée de l’ancien temple du site (100 ‐ 600 après J.‐C.).

 Le Pérou avant les Incas met ainsi en lumière l’influence primordiale que les sociétés pré-Incas ont exercée pour les civilisations suivantes.

L’exposition apporte un regard nouveau sur l’histoire des sociétés andines et permet de comprendre qu’en Amérique du Sud les Incas constituent la fin du développement social des peuples autochtones avant l’arrivée et la conquête des Espagnols.

unnamed

Posté par Fatos e Fotos à 10:30 - Permalien [#]
Tags : , , , ,

31.10.17

PhotoSaintGermain 2017: Le parcours photo de la rive gauche

Du 3 au 19 novembre

Pour sa 6e édition, PhotoSaintGermain revient du 3 au 19 novembre 2017. Quinze jours placés sous le signe du parcours, dans une sélection de musées, centres culturels, galeries et librairies de la rive gauche.

En regard des expositions présentées, PhotoSaintGermain propose un programme associé de rencontres, projections, signatures et visites d’ateliers qui réunit artistes, responsables de collections publiques, collectionneurs, éditeurs, graphistes, libraires, critiques et commissaires.

Autant de rendez-vous qui abordent les grandes tendances de la photographie contemporaine et questionnent ses dispositifs de valorisation et de diffusion.

01_parrabenainous_espacedesfemmes-960x1200

 

Crédit photo: Johanna Benaïnous et Elsa Parra,
Le reflet de la cuillère, 2017 


15.10.17

Biennale de Lyon 2017 : quatre artistes brésiliens ont été sélectionnés

bac-17

Jusqu'au 7 janvier 2018

La Biennale de Lyon est un événement incontournable dans le monde des arts plastiques. En soutenant des créations inédites et en diffusant des expositions d’œuvres emblématiques de l’art contemporain, d’artistes et de professionnels internationaux, la Biennale vise à contribuer à la formation artistique du public et à renforcer l’influence française à l’étranger.

Les Brésiliens Cildo Meireles, Ernesto Neto, Rivane Neuenschwander et Lygia Pape ont été sélectionnés pour cette édition. Artistes reconnus internationalement, ils permettront au public d’aborder la culture, l’identité et la diversité brésiliennes à travers leurs œuvres.

Pour en savoir + : www.labiennaledelyon.com 

Posté par Fatos e Fotos à 17:32 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

02.10.17

Femmes dans l’entreprise : quel avenir professionnel s'ouvre devant elles?

2ème édition du Colloque Femmes dans l'entreprise programmé le 17 octobre 2017 à partir de 15 heures

Salle Aimé Schoenig- Espace Richter-  Montpellier

Inscription obligatoire

La part des femmes dans la vie professionnelle s’accroît avec notamment une progression particulière dans les métiers qualifiés. Le rapport de la DARES (Avril 2015) montre que la part de l’emploi féminin devrait continuer à croître, malgré le maintien d’un fort clivage masculin-féminin dans certains secteurs.

Les responsables d’entreprises expriment aujourd’hui un besoin de nouveaux métiers mobilisant des combinaisons originales de compétences, impliquant une dimension tertiaire relativement élevée. La publication du Ministère des familles, de l’enfance et du droit des Femmes (chiffres clés 2016) montre la persistance de fortes inégalités professionnelles, malgré une présence marquée des femmes dans le tertiaire. Quelles perspectives professionnelles s’offrent aux femmes dans ce nouvel univers de travail ? Quels métiers peuvent-elles espérer investir ? Quel avenir professionnel s’ouvre devant elles ?

La deuxième édition du Colloque « Femmes dans l’Entreprise » offre à tous ceux et à toutes celles qui souhaitent échanger et proposer des éclairages nouveaux sur cet enjeu majeur de construction professionnelle du XXI° siècle de venir confronter leurs points de vue. Les participant-e-s à ces échanges seront des représentants d’entreprises, de réseaux, d’institutions dans lesquels de nouveaux de métiers ouverts à la mixité proposent des pistes d’approches innovantes du travail au féminin. Les échanges visent à tracer de nouvelles voies d’approches professionnelles, au niveau de l’ensemble du territoire français.

Pour en savoir + : www.cocreatec.com

 

femmes-2017-site

 

Posté par Fatos e Fotos à 12:08 - Permalien [#]
Tags : , , ,

30.09.17

Ambassade du Brésil: projection de l'opéra Olga de Jorge Antunes

L’ambassade du Brésil en France convie à la projection de l'opéra OLGA de Jorge Antunes le mardi 10 octobre de 17 à 20 heures à l'Ambassade du Brésil au 34 cours Albert 1er à Paris.
Opéra en 3 actes, sous-titré en français. Durée 150 minutes.

olga

 

Maison Populaire de Montreuil : L'autre nous, à l'heure du tout global, le monde sera-t-il une confusion ?

attachment

Capture d’écran 2017-09-05 à 10

 

Ce cycle d’expositions aborde sous différents prismes notre rapport à l’Autre, car malgré l’accélération des échanges dans un monde désormais globalisé, notre relation à l’Autre semble peu évoluer : préjugés, stéréotypes, réflexes de replis identitaires dominent encore souvent notre appréhension de l’Autre.
 
Le premier volet du projet s’intéressait à un Autre lointain au mode de vie en voie de disparition, tandis que le second questionnait un Autre tout proche, mais rendu invisible. Ces deux expositions ont laissé entrevoir des processus. D’un côté une homogénéisation du monde par la fin des transmissions traditionnelles et de l’autre la multiplication des segmentations et des hiérarchies entretenues par la politique et l’économique.
 
Le troisième volet, quant à lui, met en perspective ces évolutions dans l’avenir. L’uniformisation gagnera-telle sur la diversité ? Ou au contraire la mondialisation crispera-t-elle les réflexes communautaristes ? A l’heure du tout-global, le monde sera- t-il une réunion, une confusion, une séparation ou une distinction de soi et des autres ? Notre perception de l’humain renverra-t-elle à une réalité ou bien à une image – images de soi, images des autres ? Et s’il y a un « nous », qui en décidera et qui le définira ? 
Du 4 octobre au 9 décembre 2017
Pour en savoir +: www.maisonpop.fr

Posté par Fatos e Fotos à 12:31 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

26.09.17

Brésil en Mouvements : 13ème édition du festival du documentaire social brésilien

affiche_bem17-page-001-2-2b1a0

Du 27 septembre au 1er octobre

Le 27/09 de 19h30 à 23h30 – Soirée d’ouverture : projection du film Martírio, suivie d’une rencontre avec le réalisateur Vincent Carelli.

L’association Autres Brésils présente la 13e édition de Brésil en Mouvements, le festival consacré au documentaire social brésilien.

Pendant cinq jours des projections, des débats et des rencontres autour des films documentaires. De quoi explorer la culture brésilienne hors des sentiers battus et approfondir les sujets sociaux globaux à partir de la réalité brésilienne.

La soirée d’ouverture aura la présence exceptionnelle de Vincent Carelli, parrain de cette édition. Réalisateur engagé dans la défense du peuple autochtone Guarani-Kaiowa, primé dans de nombreux festivals, il est le fondateur du projet « Vidéos dans les villages ».

Au programme :

-18 films – longs et courts-métrages ;

-l'exposition du photographe brésilien Francis Azevedo qui a arpenté la place de la République lors de l’occupation Nuit Debout en 2016 ;

-des rencontres proposées dans le stand des Editions Anacaona sur la littérature brésilienne ;

-des concerts gratuits.

Cinéma la Clef - 34 rue Daubenton 75005 Paris

Pour plus d’informations :

www.autresbresils.net

www.bresilenmouvements.org