12.12.10

Mémoire cubaine à la Maison du Brésil


Mardi 14 décembre à 18h30

MEMOIRE CUBAINE
Documentaire de Alice de Andrade (2010, VOST-FR, 70').
La projection sera suivie d’un débat avec la réalisatrice et les critiques et historiens du cinéma Sylvie Pierre et Paulo Paranaguá.


Toujours et encore :
VIDEOTHEQUE JOAQUIM PEDRO DE ANDRADE : plus de 2.000 titres brésiliens datant de 1929 à nos jours. Les films sont visionnables sur place.

LA BIBLIOTHEQUE :
La Maison du Brésil accueille le Centre de Documentation de l'Ambassade du Brésil : 12.500 ouvrages en portugais et en français sur la langue et la civilisation brésiliennes.

MAISON DU BRESIL / Cité Internationale Universitaire de Paris

7L boulevard Jourdan 75014 PARIS - www.maisondubresil.org

Posté par Fatos e Fotos à 10:18 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


11.12.10

Documentaire A Casa do Tom sur Tom Jobim

Le mardi 14 décembre à 20h30

Tom Jobim (1927-1994) est un grand musicien brésilien  co-fondateur de la Bossa Nova. Il a composé un grand nombre de chansons qui restent des classiques de la musique populaire brésilienne et des standards du jazz.

Le documentaire a été réalisé et commenté par la femme de Tom Jobim, Ana.

Salle de l’UAIR à Rennes

Pour en savoir + : www.bresilarennes.fr

Unknown

 

Posté par Fatos e Fotos à 13:42 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

07.12.10

Supervues 010 : Une petite surface de l’art contemporain

10, 11, 12 décembre

35 chambres occupées / à découvrir

33 artistes, un collectionneur et une chambre de projection. 

HÔTEL BURRHUS à VAISON-LA-ROMAINE

 

Durant trois jours, le Burrhus est fermé en tant qu’hôtel, inutile donc de chercher à réserver une chambre. Pourtant il affiche complet et ses hôtes sont cette fois les galeries, les institutions, les artistes et les associations qui relèvent le défi de présenter leur travail dans une chambre d’hôtel.

L’hôtel prend des allures de mini-foire d’art contemporain, où le public est invité à visiter 35 mini-expositions qui présenteront autant d’artistes.

Trente cinq façons d’exprimer une vision de la création dans un espace donné avec les contraintes qui sont celle d’un lieu habité.

Supervues est une offre de rencontre entre des individus curieux, collectionneurs ou non, des artistes, des institutions, des galeries et des associations.

Pour en savoir + : www.supervues.com 

Unknown_1

 

Posté par Fatos e Fotos à 14:36 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Elegía eterna : mélodies espagnoles et brésiliennes

Samedi 11 décembre à 18h30

Eglise d’Arboras

Mélodies espagnoles et brésiliennes

(Rodrigo, Obradors, Granados, Cassado, Villa-Lobos)

Corinne Henry, soprano

Catherine Garonne, piano

Philippe Henry, violoncelle

"Elegia eterna" est né d’une volonté de faire connaître au public toute la beauté et la finesse du répertoire mélodique espagnol et brésilien, à travers des œuvres de compositeurs de la  première moitié du vingtième siècle, comme les espagnols Rodrigo, Granados et Obradors et le brésilien Villa-Lobos. 

Posté par Fatos e Fotos à 14:32 - Permalien [#]

06.12.10

Fest'Afilm 2010 – les films primés

Wing it de Daniel Rezende et Julio Quintana - Brésil

Comité exécutif de Gilbert Carsoux - France

Palindrome de Philippe Barcinski - Brésil

Gecko Girl de Mathieu Vilcot - France

Les avis des membres du jury sur la troisième édition du Fest'AFilm

jcJean-Claude Fall :  le Fest'AFilm est un jeune festival

xavierXavier Pequin : le Fest'AFilm est prometteur

jfJean-François Bourgeot : le Fest'AFilm est en progress !

didier_copieDidier Lannoy : le Fest'AFilm est de la pure lusofolie !

babacar_copieBabacar Mbaye Fall : le Fest'AFilm est surprenant !

LogoBrasilidadeRougeNoir2 Silvana Conte : le Fest'AFilm est génial !

Posté par Fatos e Fotos à 12:56 - Permalien [#]


05.12.10

Fest’AFilm 2010 – Coups de cœur de Brasilidade 2

Samedi 4 décembre

Rats d’André Reis

Comité exécutif de Gilbert Carsoux

Les Oublieux de Gaël Houdin

La méthode douce de Michael Guerraz

Intimes Réflexions de Mathieu Vilcot

Au programme de ce dimanche 5 décembre :

À partir de 15 h Panorama Enfants : projections des 2 courts portugais et 3 courts brésiliens.

À partir de 16 h Panorama Animation : projections de films français et brésiliens.

À partir de 17 h Panorama Fenêtre Ouverte.

Clin d’œil de Brasilidade à :

custodia

Madame Custódia de la réalisatrice brésilienne Adriana de Andrade. D’après l’œuvre de l’écrivain brésilien Fernando Sabino, le court métrage raconte l’histoire d’un écrivain qui a vu sa vie bouleversée par l’arrivée de sa nouvelle femme de ménage, Madame Custódia. 

Adriana1_copieAdriana de Andrade

Réalisée en 2008, Madame Custódia a reçu plusieurs prix au Brésil et à l'étranger. Interrogée sur l'avenir du cinéma brésilien, Adriana reste confiante. "Le cinéma brésilien s'est beaucoup développé ces dernières années, malgré les problèmes de distribution et d'exhibition. Les femmes s'intéressent de plus en plus à la réalisation et l'avènement du cinéma digital, ainsi que des nouveaux médias, a facilité l'accès à la création et à la réalisation". 

3X4 du réalisateur brésilien Caue Nunes. Le court raconte l’histoire de Silva, un homme qui d’être écrivain mais qui manque d’idées.

Zé(s) du réalisateur brésilien Piu Gomes et proposé par le Festival Curta-se. Le court raconte l’histoire d’un mécanicien de Brasilia dont le garage se transforme en théâtre.

Gris éphémère – Art Maniak’s, Julioz Ka, France. Film réalisé en 48 h dans le cadre du projet Kino Montpellier.

D’autres façons de sentir du réalisateur brésilien Rodrigo Pépe. Réalisé à partir d’extraits de plusieurs œuvres, le film présente une synthèse des espaces et des personnages de l’écrivaine brésilienne Clarice Lispector.

Innsbay du réalisateur français Sylvain Brunerie. Adapté de la nouvelle Le Cauchemar d’Innsmouth, Innsbay est le récit de la déconstruction lente et terrible d’une vie humaine.

Capitaines d’avril de la réalisatrice portugaise Maria de Medeiros. Le film raconte le coup d’état qui a changé le destin du Portugal ainsi que des colonies portugaises en Afrique et au Timor Este.

capitaines_avril

Pour en savoir + : www.festafilm.com

Brasilidade, partenaire du Fest’AFilm 2010

Posté par Fatos e Fotos à 12:58 - Permalien [#]

04.12.10

Fest'Afilm 2010 – coups de coeur de Brasilidade

Vendredi 3 décembre

Landau 66 de Fernando Sanches

Blackout de Daniel Rezende

Jusqu'au cou de Gabriel Kalusynski

Wing it  de Daniel Rezende et Julio Quintana

Heiko de David Bonneville

Samedi 4 décembre

Suivez l'actualité du Festival en direct aujourd'hui via Divergence Fm Montpellier

Au programme :

Documentaire Aviateurs,  de Juiloz Ka, film réalisé dans le cadre des projections KINO, sur le thème de la folie

Etre capoeira (Vida de mandingueiro), de Mathias Monarque et Cécile  Bennegent, un film qui va à la rencontre des maîtres de capoeira

Conférence-débat sur la Diffusion du cinéma au Brésil, par Rosângela Rocha, directrice du Festival du Film Ibero-américain de Sergipe (Brésil) Curta-SE

Foto_Debate

Compétition internationale à partir de 19 heures. Projections des courts portugais, français, brésiliens et canadiens.Compétition Languedoc-Roussillon à partir de 20h30. 7 courts régionaux en compétition.

Panorama Fenêtre Ouverte à partir de 21h55. Projection de court brésilien Senhoras de Adriana Vasconcelos et du long-métrage Singularidades de uma rapariga loira du réalisateur portugais Manoel de Oliveira.

Pour en savoir + : www.festafilm.com

FF

Brasilidade, partenaire du Fest'AFilm 2010

Posté par Fatos e Fotos à 11:30 - Permalien [#]

03.12.10

Fest'Afilm 2010 – clin d’œil sur le programme

Les 3, 4 et 5 décembre 2010 à la salle Rabelais à Montpellier
Clin d’œil en images sur le programme :

singularit_s1

 

 

 

 


Singularités d'une jeune fille blonde
 de Manuel de Oliveira (Portugal)

affiche_vida_de_M Vida de mandingueiros de Céline Bénnegent et Mathias Monarque

capitaines_avril  Capitaine d'avril de Maria de Medeiros

EN MARGE DU FEST'FILM

Vendredi 3 décembre à partir de 23h15
 : fin de soirée brésilienne au Baloard avec le groupe Forro Bentivi
Entrée - 4 € sous présentation du billet ou du passe Fest'AFilm ;

Samedi 4 décembre de 12h à 13h
 : directe radiophonique de la salle Rabelais - Divergence fm (93.9 fm Montpellier) ou
www.divergence-fm.org.


Mardi 7 décembre à partir de 19h30
 : Soirée de clôture du Fest'AFilm
au Baloard. Buffet lusophone, projection des films primés et DJ JO ROMANO.
Entrée 7 € (4 € à partir de 22h30).

Pour en savoir + : www.festafilm.com

Brasilidade, partenaire du Fest’Afilm 2010

Posté par Fatos e Fotos à 10:18 - Permalien [#]

Fragments latino-américains à la Maison de l’Amérique latine

16 artistes, 9 pays, 40 ans d'images
Collection de la Maison Européenne de la Photographie

Jusqu’au 28 janvier 2011

La Maison de l’Amérique latine présente un kaléidoscope de seize photographes et vidéastes provenant de neuf pays d’Amérique latine.

·               Leo Matiz (1917-1998, Colombie)

·               Vik Muniz (1961, Brésil)

·               Jorge Damonte (1943, Argentine)

·               Sebastião Salgado (1944, Brésil)

·               Paz Errazuriz (1944, Chili)

·               Miguel Rio Branco (1946, Brésil)

·               Juan Travnik (1950, Argentine)

·               Luis González Palma (1957, Guatemala)

·               Marta María Pérez Bravo (1959, Cuba)

·               Roberto Huarcaya (1959, Pérou)

·               Alexander Apóstol (1969, Venezuela)

·               Juan Manuel Echavarría (1947, Colombie)

·               Marcos Bonisson (1958, Brésil)

·               Katia Maciel (1963, Brésil)

·               Thiago Rocha Pitta (1980, Brésil)

·               Manuel Alvarez Bravo (1902-2002, Mexique)

Posté par Fatos e Fotos à 09:45 - Permalien [#]

01.12.10

Fest'Afilm 2010 – sous le signe de la diversité culturelle

Les 3, 4 et 5 décembre 2010 à la salle Rabelais à Montpellier

Le Festival, rencontre entre les cinémas lusophones et francophones, a pour but de créer des échanges par le biais du cinéma, ainsi que d'initier des partenariats avec d'autres festivals de cinémas de ces deux zones géographiques.

 Fest’Afilm est un festival organisé par Ferdinand Fortes, jeune capverdien qui vit à Montpellier depuis 2002 et membre de l’association lusophone Casa Amadis. Après avoir fait des études de comédien, Ferdinand, passionné de cinéma a lancé le festival il y a trois ans. Son objectif est de faire découvrir le cinéma lusophone, générer des rencontres et créer une ouverture sur le marché du cinéma aux pays lusophones en France et en Europe. « Le cinéma brésilien s’inspire et reflète la société brésilienne tandis que les réalisateurs portugais s’inspirent de la littérature et des romans portugais. C’est cette diversité culturelle que nous souhaitons montrer au Fest’AFilm. Pour les prochaines éditions, nous souhaitions élargir encore plus les échanges et les rencontres avec d’autres pays européens. Je suis très confiant pour la suite », confie l’organisateur.

Pour Tito-Livio Santos-Mota, président de l’association Casa Amadis, le festival Fest’Afilm « est l’aboutissement de la politique de Casa Amadis, dont les membres peuvent créer leurs propres projets avec notre soutien ». Interrogé à propos des cinémas brésilien et portugais, Tito déclare « qu’ils manquent malheureusement de visibilité, sans parler des problèmes de financement, de production et de distribution ». Et il en rajoute : « j’aime le cinéma brésilien car il a le mérite de rompre avec la télévision et je trouve cela très intéressant ».

Clin d’œil de Brasilidade sur le programme :

- Présentation du film ESTRADA de la réalisatrice montpelliéraine Aude Chevalier le vendredi 3 à 19h40 ;

- Conférence sur la diffusion du cinéma au Brésil par Rosangela Rocha, le samedi 4 à 16h30 ;

- Les projections dans le hall de la salle Rabelais tout au long du week-end.

Pour en savoir + : www.festafilm.com

Brasilidade, partenaire du Fest’Afilm 2010

affice_web

 

Posté par Fatos e Fotos à 13:55 - Permalien [#]