02.12.12

Fest'AFilm : Exposition de photos retrace l’histoire du fado, genre musical portugais

Maison des Relations Internationales Montpellier

Du 03 au 10/12

Le fado est un genre performatif qui intègre musique et poésie. Apparu à Lisbonne dans le second quart du XIXème siècle, il est le résultat d’un processus de fusion multiculturelle.

Le fado est un genre musical portugais qui prend la forme d'un chant mélancolique généralement accompagné par des instruments à cordes pincées. Le chanteur de fado ou fadiste (fadista) exploite en général des thèmes récurrents : la saudade, l’amour inaccompli, la jalousie, la nostalgie des morts et du passé, la difficulté à vivre, le chagrin, l’exil.

L’une de plus connues de ce genre musical est la chanteuse portugaise Amalia Rodrigues, surnommée la « Reine du fado ». Elle a enregistré plus de 170 disques au cours da sa vie. Elle a aussi été une grande ambassadrice culturelle du Portugal et sa voix lui a valu une réputation internationale.

Le 27 novembre 2011, le Fado a été inscrit au Patrimoine culturel immatériel de l'humanité.

L’exposition Histoire du fado est composée de 20 affiches, de textes et d’images qui permettent une narration historique sur cette forme artistique d’expression.

Exposition réalisée dans le cadre du 5ème Fest’AFilm.

fest-afilm - copie

Posté par Fatos e Fotos à 12:53 - Permalien [#]
Tags : , , , ,


30.11.12

Leopoldo Martins : ses fauves sculptés dans le marbre, le bronze et le bois dépassent la matière et prennent vie sous nos yeux

Et pour cause ! Ancien designer, l’artiste qui dédie son œuvre à la défense de la faune et de la flore, s’attache à créer l’animal et non la sculpture. À travers ses lignes épurées, morphologie, musculature et attitude féline se découpent avec souplesse et élégance.

L’œuvre de Leopoldo Martins a ainsi su séduire la critique internationale et s’imposer parmi le flot d’artistes émergents. Ses bestiaux s’approprient un lieu, et, faisant appel à notre imaginaire, le modifient aisément, leurs postures suggérant la présence d’un tronc, d’une savane, d’un cours d’eau.

L’exposition les « Chats » de Leopoldo Martins, alliant beauté et puissance, envahissent la galerie Ricardo Fernandes, s’appropriant le lieu, pour en faire un terrain de jeu, de chasse, ou de repos.

Leopoldo Martins est né en 1961 à Belo Horizonte, au Brésil.

Du 7 décembre 2012 au 12 janvier 2013

Galerie Ricardo Fernandes

7, rue du Vertbois Paris 

35

 

Posté par Fatos e Fotos à 11:46 - Permalien [#]
Tags : , , ,

Fontainebleau : Hommage à la forêt, la nature dans tous ses états

Exposition présentée jusqu'au 28 janvier 2013

Maîtres renommés ou moins célèbres réunis par le hasard du marché, tous avaient trouvé une source d’inspiration commune en forêt et avaient traité le sujet de manière personnelle, certains avec une grande liberté créatrice, d’autres sous influence.

L’ensemble des trente-huit œuvres retenues parmi le fonds de la ville de Fontainebleau témoigne tout particulièrement de ces différentes sensibilités.

Érigée en réserve biologique, la forêt de Fontainebleau - considérée comme le "Poumon vert" de l'Ile-de-France - s'étend sur plus de 20 000 hectares. Célèbre pour ses chaos rocheux de grès et ses déserts de sable, elle offre une extraordinaire variété de paysages et plus de 300 kilomètres de sentiers pédestres balisés.

Reconnue de façon internationale comme la plus remarquable des forêts de plaine de l'Europe occidentale, la forêt de Fontainebleau est classée depuis 1998 "réserve mondiale de la biosphère". Plus de 5 000 espèces végétales et plus de 6 600 espèces animales y sont recensées. Ce lieu unique, premier site naturel de France et d'Europe en terme de visiteurs, abrite également une importante faune sauvage : cerfs, chevreuils, sangliers, renards, petits mammifères, oiseaux...

www.chateaudefontainebleau.fr

1351269172976_affichehommagealaforet

Posté par Fatos e Fotos à 11:31 - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27.11.12

Fest’AFilm : Cérémonie d’ouverture promet mettre plein la vue !

Le 29 novembre 17h45 Centre Rabelais Montpellier

Au programme :

- une sélection de courts-métrages issus de la programmation du festival Curta-Se de Sergipe, au Brésil;

- une sélection de courts-métrages réalisés dans la région Languedoc-Roussillon;

- deux séances de courts - métrages en compétition internationale.

fest-afilm - copie

 

Posté par Fatos e Fotos à 12:14 - Permalien [#]
Tags : , , ,

22.11.12

Fest’AFilm : realizadores, diretores e outras personalidades se exprimem sobre a 5a edição do festival de cinema

De 29 de novembro a 2 de dezembro em Montpellier

Pedro Sena Nunes, realizador português

Para mim o Fest´Afilm apresenta uma programação harmoniosa e dinâmica, com muitas e diferentes propostas fílmicas, actividades e convidados. Este é um festival com o qual tenho uma forte empatia, não só pela disponibilidade, simpatia e colaboração da equipa do festival, mas também pela forte ligação que este festival tem com Portugal, nomeadamente com a selecção de vários filmes portugueses nas diversas categorias. Num momento em que tantas situações se reconfiguram, é bom saber que um festival se estabiliza e cresce da forma mais desejada. O Fest´Afilm não perde tempo e fortalece os seus laços e visões sobre a vida e o cinema.

Rosangela Rocha, diretora executiva do festival brasileiro Curta-Se

A 5a. edição do Fest'Afilm está bem recheada, com muitas novidades. É expressiva a expansão e fortalecimento desse festival como revela sua programação neste ano, demonstrando amadurecimento e conquista de espaços e parcerias fundamentais para o crescimento de tais iniciativas. Estaremos presentes com 9 filmes este ano, reafirmando nossa intenção de consolidar e divulgar filmes brasileiros neste festival. Parabéns a todos que fazem o Fest'Afilm um exemplo de sucesso e dedicação, de promoção da lusofonia e francofonia na França.

João Marco, diretor do filme "Além de ti"

Penso que toda a divulgação e dinamização à volta da cultura, neste caso o cinema, é merecedora do meu respeito e aplauso. É com orgulho que vejo profissionais a levantar um festival que reúne filmes de língua portuguesa e francesa e sublinhar quem produz obras cinematográficas de carácter independente e internacional. Espero que o público assista em força. Que goste. E que volte.

Lauro António, realizador e crítico de cinema português

Uma perspectiva sobre uma nova edição de um festival de cinema assemelha-se em muito àquele ditado popular que afirma que "um melão só se sabe se será bom depois de aberto." Só depois de se verem os filmes e de se acompanharem as iniciativas, se pode julgar da qualidade dos mesmos. Mas parece-me, pelas propostas exibidas, que o Fest' Afilm 2012 tem todas as condições para resultar bem, e consolidar a sua posição como festival qe procura ligar comunidades lusófonas e francófonas, defendendo o bom cinema e a cultura, ao mesmo tempo que tenta aprofundar as relações entre várias comunidades.

Romain Cauchois, réalisateur et membre du jury

La 5ème édition du festival me semble être prometteuse avec une riche sélection de films. On voit bien que d'année en année, le festival grandit et devient de plus en plus varié en termes de programmation grâce à un travail sans relâche d'une superbe équipe. Un évènement à ne pas manquer pour mieux connaître la culture lusophone, culture qui gagne à être connue et qui mérite d'être savourée ! Un parfait échange et mélange entre la francophonie et la lusophonie! Força !

António Costa Valente, fundador e diretor do festival de cinema de Avanca e membro do júri

Espreitei a programação... Tantos filmes e tantos testemunhos que atravessam um oceano e se misturam entre duas línguas à volta das quais múltiplas culturas gravitam e afirmam identidade. Dos filmes, dos que já vi, recomendo vivamente. Da festa, que se faz nesta proposta, eu aposto que vai acontecer. Eu diria que o Fest'Afilm 2012 irá assaltar os cinemas de Montpellier pela melhor razão, com as melhores armas e justificando o melhor público. Entre as salas, parece que se cozinha um cheiro pleno de lusofonia / francofonia com um gosto único, brotando sorrisos do tacho grande e redondo como uma bobine de projeção no lume brando de todas as emoções cinéfilas. Entrincheirar-me-ei para encontrar o melhor lugar, a melhor cadeira, entre todos os espectadores do Fest'Afilm. Juntar-me-ei para todas as palmas a este evento de abraço às vidas destas duas línguas fantásticas. Andarei com a programação entre bolsos...

Posté par Fatos e Fotos à 12:59 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


21.11.12

Campagne : Contre les violences faites aux femmes en France

france-television_0

Les enquêtes officielles font état de 75 000 viols annuels, soit 200 femmes chaque jour. Malgré ces chiffres alarmants, la loi du silence règne sur cette abomination faite aux femmes: silence des victimes, silence de la société, silence des agresseurs.

Le Collectif Féministe Contre le Viol s’est constitué en 1985 dans la région parisienne pour réagir contre les viols commis dans les lieux publics devant des témoins passifs. Le 8 mars 1986, grâce à l’appui financier du Ministère des Droits des Femmes, le CFCV a ouvert une permanence téléphonique :

« VIOLS–FEMMES–INFORMATIONS »

Numéro vert, gratuit en France, DOM et TOM, depuis un poste fixe

0 800 05 95 95

du lundi au vendredi, de 10 h à 19 h (heures Paris)

Cette permanence téléphonique propose aux personnes qui ont subi des violences sexuelles une écoute, un soutien, une solidarité ainsi que des informations nécessaires aux différentes démarches qu’elles peuvent entreprendre, tout en respectant leur anonymat si elles le désirent.

Pour en savoir +  et soutenir l’association : http://www.cfcv.asso.fr/

Posté par Fatos e Fotos à 12:44 - Permalien [#]
Tags : ,

19.11.12

Fest’Afilm : la 5è édition du Fest’Afilm met à l’honneur la République du Cap-Vert

Mais pas seulement. Entre francophonie et lusophonie, le Festival fait, encore une fois, preuve de diversité culturelle. Au programme cette année : rencontres, musique (hommage à Cesária Evora et Amália Rodrigues), exposition photo et master class sur le fado (devenu patrimoine immatériel de l’humanité en 2011), théâtre et une sélection de 87 films (courts, longs, animation, documentaires) venus de divers pays (France, Brésil, Belgique, Portugal, Canada,…) à ne pas rater.

http://www.youtube.com/watch?v=Wu1-YltYO3A

Retrouvez la programmation complète sur le site : festafilm.wix.com/2012

ff1

Posté par Fatos e Fotos à 10:30 - Permalien [#]
Tags : , , ,

01.11.12

Brésil : une sélection d’événements culturels brésiliens à la Une par Brasilidade

 

QUINHO_CARICATURA_NELSON_RODRIGUES_CENTEN_RIO

 

LES 100 VISAGES DE NELSON RODRIGUES

Du 7 au 18 novembre

Théâtre de l’Opprimé

78, rue du Charolais – 75012 Paris

www.theatredelopprime.com

 

RÉTROSPECTIVE GLAUBER ROCHA

Du 6 novembre au mardi 18 décembre

Jeu de Paume

1, place de la Concorde – 75008 Paris

www.jeudepaume.org

 

AME LYRIQUE BRESILIENNE de Mônica Salmaso

Mercredi 7 novembre à 20h

Théâtre Adyar

4, square Rapp – 75007 Paris

www.theatre-adyar.fr

 

DIRTY WESTERN de RAFAËL CARNEIRO

Du 8 novembre au 22 décembre

White Project Galerie

24, rue Saint Claude – 75003 Paris

http://whiteproject.fr

 

VOYAGES ET REVES de RENATA SIQUEIRA BUENO

Dans le cadre du 2ème Festival photo Saint-Germain-des-Prés

Du 9 au 30 novembre

Galerie Anoa

21, rue Guénegaud – 75006 Paris

http://photo-saintgermaindespres.com

 

LA MÉCANIQUE DES FEMMES de MIGUEL RIO BRANCO

Jusqu’au 30 novembre

Galerie 1900-2000

8, rue Bonaparte – 75006 Paris

www.galerie1900-2000.com

 

CRISTIANO NASCIMENTO QUINTET

Dans le cadre du Festival international Mandolines de Lunel 2012

Vendredi 2 novembre à 20h45

Première de « Lembranças », pour quintet de mandolines, de Cristiano Nascimento.

Salle Georges Brassens

Avenue des Abrivados – 34400 Lunel 

www.mandolinesdelunel.com 

Posté par Fatos e Fotos à 12:21 - Permalien [#]
Tags : , ,

26.10.12

Musique classique brésilienne : tout est coloré, plein de joie et de vie !

En exclusivité pour Brasilidade, la chanteuse lyrique brésilienne Carla Catalão, nous invite à rencontrer l’univers de la musique classique brésilienne - très riche, avec des chansons joyeuses, mélodieuses, rythmées, inspirées des légendes indiennes et du folklore régional ! Carla Catalão chantera le 26 octobre les compositions de Villa-Lobos au Colloque international sur les 90 ans du modernisme brésilien à Paris.

Carnet intime

Lieu de naissance : Rio de Janeiro, Brésil.

Mon plat préféré : Toujours des plats avec des haricots noirs.

Mon musicien préféré : Je dirais plutôt un compositeur préféré car j'adore Villa-Lobos ! Sa musique parle toujours de nos origines. Quand on entend sa musique, on se sent au milieu de la forêt comme des indiens ! Tout est coloré, rythmé, plein de joie et de vie !

Mon secret de beauté : Je n’en ai pas un, mais j’aime bien faire du yoga.

Mon adresse préférée au Brésil : Aterro do Flamengo, à Rio où je me promenais tous les jours en regardant le Pain de Sucre et les palmiers.

Mon adresse préférée en France : J’aime bien la Bretagne. Mon endroit préféré c’est Belle-Île-en-Mer ! Vraiment fantastique !

J’adore : Me promener dans la nature et faire des photos des oiseaux ! J’ai même créé un blog pour mes photos http://desfeuillesetdesplumes.blogspot.fr/ C’est ma façon de me ressourcer !

Je déteste : La violence qui ravage et mine la stabilité de la Planète Terre.

Si j’avais une baguette magique : Je parcourrais le monde pour soulager la peine et la souffrance des malades et affamés. Je m’occuperais des animaux errants en leur donnant suffisamment d’amour, de nourriture et une belle maison. Je changerais immédiatement l’orgueil présomptueux de nos dirigeants pour les rendre compatissants et sensibles aux peines de leurs peuples tout en détestant les guerres. Je ferais disparaître toutes les munitions de la surface de la planète !

 

Brasilidade : Raconte nous ton parcours professionnel.

Carla Catalão : J’ai découvert la musique classique à l’âge de 17 ans. Avec le soutien de ma mère, qui m’a toujours accompagné dans mon parcours, j’ai arrêté ma formation dans la publicité à l’université afin de poursuivre des études de chant lyrique. Cinq années plus tard, je passais un concours et j’intégrais l’Opéra de Rio de Janeiro en tant que choriste - où je suis restée pendant 10 ans en tant que choriste titulaire. En 2007, je suis venue en France pour me perfectionner et pouvoir avancer dans ma carrière. En France, j'ai travaillé avec le Chœur du Capitole de Toulouse et le Chœur Régional Vitoria d'île de France (Paris). En ce moment, je travaille régulièrement avec la compagnie Chœur en Scène, je poursuis mes études en Licence de la Musique à Paris 8 et je divulgue la musique classique brésilienne avec mon projet Brésil Classique. La musique est vitale dans ma vie comme l’air que je respire !

Brasilidade : Carla, quels sont les moments les plus forts et  importants de ta carrière professionnelle ?

Carla Catalão : Mon premier récital au Espace Cultural Sérgio Porto à l’âge de 22 ans et mon premier travail à l’opéra de Rio de Janeiro en tant que choriste. J'avais 23 ans quand je suis entrée à l’opéra et c'était la première fois que j’étais de l’autre côté de la scène.  

Brasilidade : Tu vis en France depuis quelques années. Comment concilies-tu les deux cultures ? Qu’est-ce qui a changé dans ta vie et dans ton travail ?

Carla Catalão : Tout a complètement changé dans ma vie depuis que je suis arrivée en France : ma routine, mon travail, mes coutumes. Ici j’ai dû tout recommencer, apprendre une nouvelle langue, me renseigner sur les opportunités de carrière de chanteuse, trouver des contacts...Vivre dans un autre pays c’est toujours un défi ! En tant que latino-américaine, ma culture est bien différente de la culture européenne et ça m'a pris un peu de temps pour assimiler les changements et m’intégrer en France car les brésiliens sont plus ouverts, moins informels, on aime les rencontres et on parle avec les gens partout où on va. Avec le climat aussi c’était difficile, on aime beaucoup le soleil ! A Rio c’était la chaleur presque tout le temps et ici le froid ! Moi particulièrement j'adore la chaleur, mais j'ai appris à apprécier la beauté de la neige ! Ici on voit très bien les changements de saisons, c'est magnifique !

Brasilidade : Parlons musique lyrique brésilienne. Est-elle appréciée du public brésilien ? Est-elle connue du public français ?

Carla Catalão : Au Brésil j’avais toujours des mélodies classiques brésiliennes dans mon répertoire de concert. La musique classique brésilienne est très riche avec des chansons joyeuses, mélodieuses, rythmées, inspirées des légendes indiennes et du folklore régional ! Elle n’est pas encore très connue du public français mais très appréciée, c’est pour cela que j’ai commencé à développer un projet de diffusion de la musique classique brésilienne quand je suis arrivée à Paris en 2007. 

Brasilidade : Tu participes de l’événement organisé par la Maison du Brésil sur la Semaine d’Art Moderne de 1922 ? Quelle est l’importance de cet événement ?

Carla Catalão : C'est très important de commémorer cet événement qui, en 1922 à São Paulo, a été la première manifestation artistique collective et publique de l’histoire culturelle brésilienne. En plus, la France a beaucoup contribué avec cette génération d’artistes brésiliens du début du XXe siècle. Cet événement fera un rappel à la Semaine d’Art Moderne de 1922 et aura la participation de poètes, écrivains et musiciens de plusieurs nationalités. Sera une belle rencontre entre la littérature, la musique et les arts visuels !

Brasilidade : Quels sont te projets pour 2012/2013 ?

Carla Catalão : Mon principal projet c'est diffuser la musique classique brésilienne en France. J'ai déjà plusieurs concerts programmés et je suis toujours à la recherche d'autres espaces culturels susceptibles de s’intéresser à mon projet. Je pense que j’aurais la possibilité d’aller me présenter en Allemagne. Continuer mes études à Paris 8 c'est aussi une priorité !

 

Concert Villa-Lobos pour chant et piano : le 26 octobre à 19H à la Maison du Brésil / 7L, Bd Jourdan Paris et en direct sur http://www.modernismebresilien90ans.fr/

Eu e Rodrigo 1

Carla Catalão et Rodrigo Couras, pianiste

Posté par Fatos e Fotos à 10:12 - Permalien [#]

20.10.12

Art : Pedro Varela expose pour la première fois à Paris

Jusqu’au samedi 10 novembre

Nouvelles Indes est la première exposition personnelle de l’artiste brésilien Pedro Varela en Europe. Après avoir été exposé au Musée d'Art moderne de Rio de Janeiro cette année, il y présente une nouvelle série de travaux sur toile et papier.

11bis Project Space

11bis, rue Elzévir
75003 Paris

pedro-varela_sem-titulo_-108-x-102-cm_2012

Posté par Fatos e Fotos à 10:30 - Permalien [#]