10.06.10

Delphine Sauret : communiquer, c’est un art

photo

Depuis douze ans, Delphine Sauret, passionnée de photographie, exerce le métier de graphiste. Formée en marketing, diplômée de l’École Nicéphore à Montpellier et ayant suivi plusieurs formations à École Brousse, Delphine a inauguré son agence de communication, conseil et création – DelfInProgress - en 1998.

Pour elle, c’est la photographie noir et blanc qui l’a amené au graphisme. « L’art a toujours fait partie de ma vie et communiquer avec l’art, c’est pour moi être à l’écoute du client. Créer pour quelqu’un signifie m’adapter au client et ne pas imposer mon style. J’essaye d’être honnête avec moi-même et de satisfaire le client », explique la graphiste. 

DelInprogress est née de la passion pour l’image, du besoin de créer et de la volonté de partager un savoir-faire. « Mon objectif est de créer des identités visuelles adaptées à chaque client. Parfois, ce qui m’inspire c’est une typo, et d’autres fois, c’est une couleur. Je suis quelqu’un d’intuitif et j’aime bien relever les défis ! » 

Delphine Sauret est la responsable de nouvelle identité visuelle de Brasilidade et du Projeto Brasil. Les deux nouvelles plaquettes seront bientôt disponibles sur papier.

Pour en savoir + : www.delinprogress.com

 

Posté par Fatos e Fotos à 11:49 - Permalien [#]


08.06.10

Exposition de photographies de Delphine Sauret

Du 8 juin au 26 juillet chez Pause Carré à St Jean de Védas

Vernissage le 18 juin 

InvitationPauseCarre

Pour en savoir + : www.delphine-sauret.com

 

Posté par Fatos e Fotos à 15:42 - Permalien [#]

03.06.10

Coup de cœur photographique: 32 tribus photographiées par Jaime Ocampo-Rangel

L’exposition présente 40 portraits du photographe colombien Jaime Ocampo-Rangel. Il nous désigne les couleurs du monde telles qu’il les voit : le blanc pour les Indiens Koguis de Colombie, l’ocre pour les Himbas de Namibie et le rouge pour les Indiens Wayanas de Guyane.

À propos du photographe

Né en Colombie, il a passé son adolescence à Miami et puis il a poursuivi ses études à New York, où il a obtenu un diplôme de Communication Visuelle et de Production Audiovisuelle.

Après trois années d’expérience à New York, il est venu s’installer à Paris où il a monté un studio photographique.

En 1999, il rencontre le peuple Kogui dans son pays natal, dont il effectue des portraits. La découverte de ce peuple fut une révélation sur le plan personnel, spirituel et esthétique, et le point de départ de son projet artistique le plus intime et engagé : Mémoire des Couleurs. Jaime OCAMPO-RANGEL vit en France depuis une vingtaine d’années.

Dates et lieux de l’exposition :

Du 29 juin au 1er septembre à la Maison de l'UNESCO
à Paris

Du 10 juin au 15 août 2010 à la Galerie Polka à Paris


MURSI_002199PAPOU0020

©Jaime Ocampo-Rangel

 

Posté par Fatos e Fotos à 11:09 - Permalien [#]

Sans paroles, exposition de l’artiste brésilien Antonio Veronese

Du 3 au 28 Août 2010

Au Le Vieux Colombier -  Mairie du 6ème -  Place Saint Sulpice - Paris

L’artiste brésilien Antonio Véronèse a ses œuvres exposées dans de nombreux musées, collections publiques et privées. Il est l´auteur de Famine à la FAO à Rome, de  Save the Children commémorative du 50e anniversaire des Nations Unies ; de Just Kids, symbole de l´Unicef ; de A la Marge, installé en 1997 à l´université de Genève, aussi de La Marche au Parlement du Brésil.

Pour en savoir + : www.antonioveronese.blog.com

AVeronese

 

Posté par Fatos e Fotos à 10:57 - Permalien [#]

6ème Festival Brésil en Mouvements

Pour la sixième année consécutive, le Festival Brésil en Mouvements,  organisé par l'association Autres Brésils, revient avec plus de 12  nouveaux documentaires, toujours dans la perspective de faire découvrir  au public francilien les différents aspects de la société brésilienne.

Du 15 au 20 juin

Pour en savoir + : www.autresbresils.net

Posté par Fatos e Fotos à 10:49 - Permalien [#]


02.06.10

Casuarina, groupe made in Rio, en concert au JAM à Montpellier

Le 4 juin à 21 h

Unknown

Pour en savoir + : www.casuarina.com.br

Posté par Fatos e Fotos à 15:57 - Permalien [#]

Vins brésiliens inaugurent un espace permanent à Londres

Dix-sept marques de huit producteurs brésiliens seront exposées pour la dégustation et la vente sur la principale attraction de vins du monde en Angleterre : la Vinopolis, la « cité du vin » sur la rive de la Tamise à Londres.

La conquête des vins brésiliens arrive après un investissement de six ans sur le marché britannique, grâce à une participation continue depuis 2005 à la London International Wine Fair.

Dès la semaine prochaine, les consommateurs britanniques auront accès à 17 marques de huit vinicoles brésiliens : Aurora, Casa Valduga, Irmãos Molon, Lidio Carraro, Miolo, Piagentini, Pizzato et Salton. Le choix des produits a été effectué par les sommeliers de la Vinopolis. Les vins et les mousseux brésiliens peuvent aussi être achetés sur le site de ventes  www.laithwaites.co.uk, à partir de juin.

Source : Apex

Posté par Fatos e Fotos à 08:56 - Permalien [#]

28.05.10

Meurtres pendant la dictature : l’État brésilien pour la première fois face à un jury international

Le gouvernement brésilien s’est retrouvé pour la première fois de son histoire dans le banc des accusés face à la Cour interaméricaine des droits de l'homme de l'Organisation des États Américains (OEA).

La plainte se réfère à une période précise de l'histoire politique brésilienne dont certains chapitres demeurent encore secrets : ces chapitres concernent notamment la disparition des membres d’une guérilla pendant la dictature militaire en vigueur dans le pays entre 1964 et 1985. Les jugements ont eu lieu les 20 et 21 mai derniers à San Jose de Costa Rica et la Cour des droits de l’homme doit rendre sa décision dans sept mois.

Le gouvernement brésilien est accusé de la disparition d'au moins 70 personnes, de l'impunité des crimes de l’époque et du manque de transparence sur ce qui s'est réellement passé avec la guérilla d’Araguaia.

Les représentants des victimes ont demandé au tribunal international qu’il oblige le gouvernement brésilien à enquêter et à poursuivre en justice les auteurs des violations des droits humains. Pour le faire, le gouvernement brésilien doit abandonner l’utilisation de la loi d'amnistie adoptée en 1979, toujours en vigueur, et qui empêche le bon déroulement de l'enquête sur les faits.

Guérilla du Araguaia

Les opérations du gouvernement militaire pour éradiquer la Guérilla du Araguaia  ont eu lieu entre 1972 et 1975. La région, près de la rivière Araguaia, frontière entre les États de Pará, Maranhão et Tocantins, abritait des hommes et des femmes liés au Parti communiste du Brésil (PC do B), et les agriculteurs locaux qui ont opté pour la lutte armée.

A cette époque, les agents de la dictature étaient responsables des arrestations illégales et arbitraires, des tortures (beaucoup de personnes ont eu les mains et les têtes coupées), des exécutions sommaires et des disparitions forcées, qui constituent des violations graves des droits de l'homme.

Depuis 18 ans, les parents des disparus se battent devant les tribunaux : les familles cherchent des explications, mais surtout les emplacements des dépouilles et les certificats de décès des militants disparus.

Source :  Deutsche Welle

Posté par Fatos e Fotos à 14:37 - Permalien [#]

27.05.10

Elaine Tedesco réalise une cabane d’observation à Saint-Germain

du 3 au 17 Juin 2010

Le travail de l’artiste brésilienne Elaine Tedesco s’appuie sur une observation de la ville et de ses habitants. Travaillant sur des thèmes tels que l’isolement, la protection, le repos, elle réalise des sculptures et des installations à partir de tissu, de bois ou encore de mousse, ouvrant une réflexion sur la perception et
l’appréhension de l ’espace par le corps.

Exposées durant la 52e Biennale de Venise, les photographies de la série Guaritas, recensent les différentes guérites de surveillance ou postes de garde que l’on peut rencontrer dans les rues de Porto Alegre. Ces cabines précaires, portant les marques de l’usure et du temps, sont dans un premier temps photographiées à des fins documentaires avant d’être projetées dans l’espace urbain.

En résidence à Paris, accueillie par SAM Art Projects, Elaine Tedesco réalise une cabane d’observation ornithologique dans laquelle le public est invité à pénétrer pour observer les alentours au moyen de jumelles, et écouter le chant d’oiseaux d’Amérique du Sud diffusé en quadriphonie. De nuit, l’installation prend une autre dimension et devient cabine de projection de ses images d’archives, sur l’église Saint-Germain et les arbres de la place. 

Pour en savoir + : www.parcoursaintgermain.com

 

Posté par Fatos e Fotos à 11:46 - Permalien [#]

Portugal et Brésil signent plusieurs nouveaux accords commerciaux

 

Les relations entre le Portugal et le Brésil ont pris un nouvel élan avec la signature de cinq accords dans le secteur institutionnel et deux dans le secteur commercial. D’autres accords couvrant les domaines de la lutte contre le dopage, la technologie pour l'exploration des hydrocarbures dans le bassin de l'Atlantique, les énergies renouvelables et l'environnement ont aussi été signés par les deux pays.

Le Portugal offrira au Brésil sa connaissance dans le domaine de l'assainissement. Sur le plan des affaires, le partenariat entre la Petrobras et son homologue portugaise Galp, a été conclu, ce qui représente 350 millions d'euros dans des projets de haute technologie dans la production des biocarburants. Le fabricant brésilien Embraer vient d’avoir le feu vert pour la construction de deux avions à Evora.

Sur le plan culturel, les deux pays ont décidé de lancer un plan d’action conjoint pour la promotion et la diffusion de la langue portugaise.

Agences de publicité brésiliennes souhaitent conquérir le marché portugais

Les craintes liées à l'économie du Portugal, de l'Espagne et de la Grèce en particulier, n’ont pas refroidi les esprits des agences de publicité brésiliennes installées au Portugal.

L’agence Fischer Portugal (Groupe TotalCom), installée depuis 3 ans dans le pays, et l’agence Duda, du publiciste Duda Mendonça, installée depuis 2009, maintienent leurs prévisions de croissance pour 2010. Toutes les deux se sentent préparées à affronter la forte concurrence exercée par les agences portugaises et internationales opérant déjà dans le pays.  Les créatifs brésiliens ont été primés plusieurs fois au Festival International de Publicité à Cannes et cela joue beaucoup à leur faveur.

Le marché publicitaire portugais est fortement concentré dans l’audiovisuel. L’an passé, 73,6% des investissements ont été destinés à la télé ; 15,3% à la presse écrite ; 6,4% à l’affichage outdoor ; 4% à la radio et 0,5% au cinéma.

Posté par Fatos e Fotos à 11:22 - Permalien [#]