carmen

Du 12 octobre au 20 décembre 2018

Maison de l'Amérique latine

L’artiste mexicaine Carmen Mariscal confirme, à travers sa dernière exposition, sa posture de femme-artiste sensible et engagée dans une cause féministe.

Carmen Mariscal a pensé sa dernière installation sur la condition de la femme dans le mariage. Les mots espagnols esposa (épouse), esposas (menottes) et esposada (menottée), sont à l’origine de l’installation La esposa esposada (l’épouse menottée).

Pour réaliser les photographies d’une vingtaine de femmes « portant » la robe de mariée constituée de plus de mille petites menottes en acier dans une forme qui rappelle les crinolines du XIXe siècle, l'artiste a fait appel à plusieurs associations de femmes ayant souffert dans des situations conjugales difficiles ou d’exil forcé. Trois sculptures Maisons-cadenas de 2018 complètent l’installation photographique. 

A propos de l'artiste

Carmen Mariscal, de nationalité mexicaine, est née en Californie en 1968. Elle vit et travaille à Paris depuis 1999. Son travail privilégie la photographie, la vidéo et la sculpture, techniques qu’elle associe dans l’élaboration de ses installations. Elle consacre principalement ses recherches aux questions liées à la condition féminine, dans ses dimensions de fragilité et d’aliénation, comme à son histoire familiale qu’elle aborde en étudiant la mémoire des objets. Elle a exposé individuellement et collectivement dans plusieurs galeries d’art et musées au Mexique et en Europe.

mariscal

 

Photo: Carmen Mariscal