Marie Sara, connue du grand public au début des années 1990 comme la seule torera à cheval dans l’univers de la tauromachie, est devenue candidate par le mouvement « La République En Marche » pour les élections législatives dans la 2e circonscription du Gard. Dans l'arène, un redoutable adversaire : le député sortant Gilbert Collard (FN).

Dans ce duel politique, sur les terres de prédilection du parti Front National, qui a obtenu 52,49% des votes lors des dernières élections présidentielles à Aigues-Mortes, la candidate Marie Sara, a fait une halte dans la ville hier soir. Rencontre avec la patronne des arènes des Saintes-Maries-de-la-Mer.

Brasilidade : Vous êtes une ancienne torera convertie à la politique. Comment vivez-vous cette campagne ?

Marie Sara : Je la vis très bien. C'est fondamentalement intéressant. C'est une belle expérience.

Brasilidade : En tant que femme, quel regard portez-vous sur l'univers de la tauromachie et celui de la politique ?

Marie Sara : L'univers politique est plus ouvert aux femmes. Le gouvernement Macron en compte 11. Nous sommes là pour faire bouger certaines mentalités et contrer les idées obscures du FN.

Brasilidade : En vue du second tour des législatives, les sondages vous considèrent gagnante dans le Gard. Quel effet cela vous fait ?

Marie Sara : Cela me conforte mais il faut encore travailler et être à l'écoute des gens !

Brasilidade : Allez-vous fêter la victoire en mangeant la gardiane de taureau ?

Marie Sara : Non...si je gagne, je la fêterai avec mon QG de campagne et ma famille autour d'une bonne bouteille de vin...

msara Foto Silvana Conte

Marie Sara, ancienne torera En Marche!

Foto: Brasilidade/Silvana Conte 2017